« Pâté épatant » aux courgettes et pistou

Je me demande bien comment, après toutes ces années de potager -et donc de tsunami de courgettes déferlant dans la cuisine entre juin et octobre chaque été – je peux trouver encore autant de bonheur à les cuisiner. Pire, comment mon cerveau peut-il encore inventer ne serait qu’une seule recette épatante à base de courgettes, ça c’est ce qui me sidère ^^

Après toutes ces recettes inédites, que dis-je, tous ces exploits de créativité culinaire géniale destinée à sublimer la verte cucurbitacée (géniale vous dis-je, et humble en plus !) restait-il donc encore un seul espoir de me laisser surprendre par des courgettes ? Il faut croire que oui 😉

Mais chaque recette a une genèse… Voici donc l’histoire de ce « pâté épatant » aux courgettes.

Déjà, que le terme « pâté » ne vous trompe point : ceci n’est pas un pâté à écraser sur du pain comme de la terrine de campagne, mais un pâté dans le sens de pâté en croûte, un peu à l’image du « pâté de pomme de terre » que l’on trouve dans le centre de la France (dans le Berry, si mes souvenirs sont bons : j’en ai mangé une fois quand j’étais plus jeune, c’est une sorte de pâte brisée pur beurre fourrée avec des pommes de terre à la crème fraîche. Pas mauvais du tout, mais à 1000 calories les trois bouchées je n’ai pas osé récidiver ^^).

Cependant, l’idée de ce pâté de courgettes ne m’est pas venue en me souvenant de ce pâté berrichon.

Cet été, j’ai revu ma petite sœur, qui a eu l’étonnante idée de s’exiler depuis quelques années de l’autre côté de la Manche. Du coup, parfois nous parlons cuisine, cuisine anglaise pour être plus précise, et j’essaye de ne pas trop l’énerver en lui balançant tous mes préjugés sarcastiques sur la question (enfin, pas tout d’un coup : faut bien que j’en garde en réserve pour l’énerver les prochaines fois). Car apparemment, désolée de casser un mythe mais il semblerait que les anglais ne se nourrissent pas que de rognons d’agneau à la gelée de miel et huile de foie de morue mentholée*… Ma soeur arrive même à me faire rêver (si si) comme cet été justement lorsqu’elle m’a décrit, des trémolos dans la voix, ce qu’est une pork pie (sorte de terrine de cochon dans une pâte à tourte… sans menthe, sans graisse de rognons, sans miel, sans que ça soit bouilli dans la bière brune et la cannelle, sans raisins secs, le truc de fou !). Alors, évidemment, j’ai voulu googleliser « pork pie » pour voir un peu à quoi ça ressemblait, mais je suis tombée sur des photos de chapeaux… Comme je ne pense pas que les anglais mangent leurs chapeaux (sauf de rage, quand les français leur en font trop voir), j’ai donc tapé « pork pie recipe » et là, c’est tout de suite devenu rudement plus intéressant. Voilà pourquoi je fais une sorte de fixation depuis deux ou trois semaines. « Un jour, je cuisinerai une pork pie sur le blog » me dis-je régulièrement… et quand je commence à y penser en me levant le matin, en faisant du vélo, en conduisant, en lisant et en arrachant des mauvaises herbes, ou, pire, devant trois carreaux de chocolat noir aux amandes, c’est que l’heure est grave : je ne pouvais pas rester comme ça.

Sauf qu’au jardin, ce n’est pas du cochon que j’ai en ce moment, mais des courgettes. Par pleins panie… brouett… enfin, remorques plus exactement. C’est généralement ce qui arrive quand on plante imbécilement 18 pieds de courgettes.

Courgettes « Non coureuse d’Italie » (à droite), « Blanche de Virginie » (à gauche) et « Ronde de Nice » (au fond). Trois des cinq variétés plantées cette année, et on s’est vraiment régalés…

Vous imaginez aisément la suite. Un jour, je me ferai une pork pie avec du cochon (cet automne peut-être ?), mais en attendant j’ai réussi à écouler 3kg (oui 3KG !) de courgettes dans une seule courgette pie, et ça c’est cool. D’autant plus que le résultat est dément ;). Pour la pâte j’ai utilisé celle, ancestrale, de la tourte aux courgettes niçoise (recette dans un livre qui n’est hélas plus édité) : facile à faire, facile à étaler, ne contenant que très peu d’huile, elle a une texture tendre à mi-chemin entre la pâte à pizza et la pâte brisée. Retenez-la bien, elle est au top pour toutes vos recettes de tourtes et de pâtés en croûte !

En attendant, cela nous donne une recette d’inspiration anglo-berricho-niçoise fabriquée dans le Dauphiné avec des courgettes « Non Coureuse d’Italie » et « Blanche de Virginie ». Du grand n’importe quoi, géographiquement parlant. Mais au final croyez-moi, ce n’est pas mal du tout ;). Qui c’est qui s’est pété le bide à midi en engloutissant un quart de cette énorme tourte à elle toute seule ? Moi, évidemment. Et qui est déjà en train de refaire une courgette pie pour épater, demain, l’équipe de tournage qui vient filmer son jardin ? Re-moi. Et qui va réaliser la 3ème courgette pie anglo-berricho-niçoise de toute l’histoire de l’humanité ? Vous peut-être… ;). C’est tout le bien que je vous souhaite !

*Cet été nous avons aussi reçu de la famille d’Autriche, et il paraît que chez eux ce sont les français qui ont la réputation de manger n’importe quoi. Je ne vois vraiment pas pourquoi le cousin nous a expliqué cela alors que sur la table se trouvaient juste des os à moelle grillés au barbecue, du pâté de tête et de la saucisse de couenne…

PS : C’est là, que je me rend compte à quel point le pré-titre de mon article peut vous sembler hermétique ^^. « 6kg d’un coup », ce n’est pas le poids que j’ai pris cet été (j’ai été sage) ni que j’ai perdu (ne rêvons pas, chez moi quand je perd du poids c’est juste 300g après 15 jours d’efforts héroïques ^^), mais juste la quantité de courgettes que j’ai réussi à cuisiner dans la même journée grâce à ces deux tourtes. Bon, ce que je ne vous dis pas, c’est qu’il en reste encore 4kg dans le panier, vu que la récolte de ce matin c’était un peu plus de 10kg… z’auriez pas autre idée de « créativité culinaire géniale destinés à sublimer la verte cucurbitacée »?

Ingrédients pour 8/10 parts

Préparation : 15min

Cuisson : environ 20 min sur le feu, puis 1H au four

Pour la garniture :

  • 3kg de courgettes
  • 1 gros oignon
  • 5 gousses d’ail
  • 1 gros bouquet de basilic
  • 80g de riz basmati
  • 4g d’agar agar
  • 1 c. à soupe un peu bombée de farine semi-complète de blé ou de grand épeautre
  • 6 c. à soupe d’huile d’olive
  • 200g de parmesan râpé
  • 5 œufs
  • 50g de pignons de pin (facultatif)
  • Sel, poivre 5 baies.

Pour la pâte :

  • 300g de farine semi-complète de grand épeautre (ou de blé)
  • 60g d’huile d’olive
  • 15cl d’eau
  • 1 c. à café rase de sel.

Emincer l’oignon et le faire revenir avec les 6 c. à soupe d’huile d’olive dans une grande sauteuse ou une large cocotte. Ajouter les courgettes coupées en rondelles, une cuillerée à café de sel, mélanger, poser un couvercle et laisser mijoter environ 20 min jusqu’à ce que les courgettes soient bien tendres (dès qu’elles commencent à ramollir, ne pas hésiter à enlever le couvercle pour que l’eau s’évapore mieux.)

Pendant que les courgettes cuisent, préparer la pâte en malaxant juste ce qu’il faut (sans trop pétrir) la farine, les 60g d’huile, la cuillerée de sel et l’eau. Etaler la pâte sur un plan bien fariné (elle est très souple, c’est normal) puis foncer un moule d’environ 18cm de diamètre et 10cm de haut, en laissant la pâte dépasser un peu sur les bords (voir photo ci-contre).

Préchauffer le four à 180°C.

Quand les courgettes sont cuites, les transférer dans une grande passoire puis les faire égoutter en mélangeant un peu afin de les « sécher » (ce bon jus peut être récupéré pour être savouré en bouillon, en risotto, etc.). Mélanger dans un bol les œufs, le fromage, l’agar agar, le riz, la farine, les pignons, le basilic et l’ail hachés. Poivrer assez généreusement. Rajouter cette préparation dans les courgettes quand elles sont très bien égouttées, puis mélanger et verser dans le moule. Rabattre le surplus de pâte sur le dessus et enfourner pour 1 h.

Laisser entièrement refroidir avant de savourer (car cela permet à l’agar-agar de figer : mais on peut aussi manger ce pâté de courgettes encore chaud, les tranches seront juste un peu plus fragiles).

Fonçage du moule : la pâte est très souple, elle épouse facilement les parois. La laisser un peu dépasser…
Puis garnir avec la préparation aux courgettes…
Et rabattre les bords par dessus.
Nota : En utilisant un moule à charnière préalablement badigeonné d’un mélange farine-huile, on obtient un démoulage d’une facilité déconcertante ! J’imagine que l’on peut faire cuire ce pâté dans un autre moule (à cake par exemple) mais je n’ai pas essayé…
Tadaaaaam ! Résultat épatant 😉
Même quand on découpe des parts…
Et qu’on les pose debout dans l’assiette…
Sauf qu’évidement, pour les manger il faut mieux les coucher (ah, ce que vous feriez sans moi, heureusement que je suis là pour légender mes photos et vous expliquer comment manger une part de tourte ^^).
Et pour terminer, quelques jolis paysages de septembre, ce mois que je trouve si beau. Comme je l’écrivais dernièrement, septembre c’est à la fois doux comme l’été, et poétique comme l’automne…

Juste avant la rentrée, nous avons campé en famille trois jours dans les bois (j’ai posté d’autres photos sur mon compte Instagram), c’était une chouette idée, un peu improvisée au dernier moment mais les enfants étaient fous de joie.
Le ciel bleu, le soleil dans les frondaisons… L’été, enfin ;). Pourvu que ça dure un peu.
Mes puces, qui ont passé un bien bel été… Le plein de grand air et de joyeux souvenirs en famille avant d’affronter cette nouvelle année.
Je vous souhaite un joli mois de septembre !

Et enfin, pour les courageux qui sont arrivés jusqu’en bas de l’article, une petite surprise « bonus » ici 🙂

(Je vous en reparle bientôt sur le blog jardin)

N’en perdez pas une miette ! Abonnez-vous à ma newsletter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Alléchante cette recette , je vais vite la tester… Et ces paysages idylliques !! On doit se sentir encore en vacances ! Quelle belle région ! Merci pour votre recette, j’ai beaucoup de vos livres mais celle-là n’y était pas..

    1. Oui, nous sommes bien gâtés de vivre dans ce beau petit coin de campagne, je le reconnais…
      Belle soirée à vous Dominique, et merci pour ce gentil message de votre part 🙂
      Marie

  2. Salut!

    Cette recette me tente beaucoup!
    Pensez-vous qu’il serait possible d’utiliser de la courge en lieu et place des courgettes?
    Car j’en dispose aussi en assez grande quantité 😉

    Merci!

    1. Je me dis que ça se tente 😉
      Vous me direz? Peut-être que dans ce cas, il sera moins nécessaire d’égoutter?
      Belle soirée à vous Marie,

      Marie

  3. Elle est magnifique cette tourte!
    Mes modestes 4 pieds de courgettes ne donneront plus la faute à Oidium mais ça fait trop envie. Tu vas finir par nous faire un livre sur les mille et une façons de cuisiner la courgette
    Bravo !
    Chouette pour une fois j’ai le bon moule 🤣

  4. Qu’il est tentant ce pâté ! Et dire que j’ai cuisiné hier ma dernière grosse courgette !! J’ai fait un cake courgette et emmental, assez classique, mais très bon et avec de la farine d’épeautre, ça lui donne un p’tit gout en plus ;). J’espère que mon jardin sera sympa et me redonnera bien vite une courgette (enfin plus que ça, parce qu’il en faut quand même pas mal pour la recette ^^) pour que je teste.
    Merci <3

  5. Merci pour cette bonne idée…..je n’ai qu’UN seul pied de courgette mais j’avoue que j’ai du mal à écluser ma production…..les voisins n’en peuvent plus….(une bonne autre idée pour des blettes?🙏….)je vais de ce pas tester cette merveille et j’en profite pour vous remercier pour toutes ces bonnes recettes que je suis depuis plusieurs années….

    1. Je l’aime tellement cette recette moi aussi 🙂
      J’y rajoute de la sarriette, ça donne un goût génial, tu en as?
      Bonne soirée à toi Karine,
      Marie

  6. Hello Marie,

    J’espère que tu vas bien ! Généralement je passe par ici deux fois par mois pour voir s’il y a du nouveau mais cet été je n’y suis pas allé donc j’ai eu 4 articles à dévorer d’un coup c’était super 😉
    Concernant le pâté de pommes de terre auquel tu fais allusion, il s’agit sûrement de la Tourte Berrichonne et effectivement c’est SUCCULENT mais vu que je tiens à mes hanches (ou plutôt qu’elles ont tendance à trop s’accrocher à moi) et bien je vais plutôt opter pour ta superbe tourte aux courgettes !

    Des bises à tous,
    Anaïs

  7. Coucou Marie
    Trop belle ta tourte aux courgettes et vraiment très appétissante. je vais essayer et j’attends celle au porc en automne. Et ton humour toujours ça fait du bien de te lire et de partager les moments de ta vie et de celle de ta famille. Vous avez dû passer 3 belles journée à « canaper » dans les bois. Et tes photos nous montrent encore et encore combien la nature est belle tout au long de l’année selon les saisons, le mois de septembre est un joli mois je partage avec toi tu sais un peu grâce à toi je me suis rapprochée de la terre de la nature en découvrant ta cuisine tes livres ton jardin, nous habitons à la campagne mais maintenant je vois la nature je la regarde la sens parfois l’écoute avant je ne me rendais pas toujours compte combien elle est belle et vitale pour nous qui sommes sur cette terre. Encore un grand MERCI pour ce que tu m’apportes tu nous apportes à toutes et tous et tout cela si simplement. Je t’embrasse très FORT. Jacqueline

  8. Oh la la ! Il est magnifique et ça donne l’eau à la bouche ! Reste le moule à trouver !
    Tu ne ferais pas des colos pour les grands 😄 camper dans les bois : trop cool ! Faire du jardinage : on apprendrait plein de choses et côté « cantine » il n’y a pas photo, ce serait fête tous les jours 😄
    Excellente rentrée à toute la famille !

    1. ^^
      On verra ça quand on aura fini de galérer avec le covid, le pass et tutti quanti 😉 Cette histoire m’a déjà mis en l’air tous mes plans de cours/ stages de cuisine, pffff, je suis dégoûtée.
      Un jour peut-être 😉
      Belle soirée à toi,
      Marie

    1. ^^
      S’assoir à ma table n’est pas toujours un bon plan, il y a toujours une bande de Chioca-morfals tout autour et je ne suis pas sûre que tu arriverais à défendre ta pitance 😉
      Belle soirée à toi Mareyne,
      Marie

      1. La recette n’a pas que « l’air bonne » .Hier soir , j’ai bivouaqué en montagne. J’ai dîné d’une part de pâté épatant : nourrissant sans être estouffe-gari , je me suis régalée ! Merci Marie !

        1. C’est moi qui te remercie Mareyne pour ce si gentil message, et désolée d’y répondre si tard…
          Belle semaine à toi !
          Marie

  9. bonsoir,
    Que cette recette a l’air bonne ! et vos photos sont toujours aussi magnifiques. J’ai une question concernant le riz : vous le mettez cru dans la préparation ou cuit ?
    merci à vous
    marina

    1. Cru, sinon j’aurais précisé 😉
      (Mais c’était une bonne question : quand on a un doute il ne faut jamais hésiter !).
      belle soirée à vous !
      Marie

  10. Waouhhh 🙀
    Obligée d’essayer ! J’ai le même problème avec les courgettes, c’est l’invasion chaque année. Merci pour la recette, ça a l’air formidable !

  11. Il me semble que le pâté au pomme de terre est de chez moi c’est à dire d’Auvergne (mais je ne me battrai pas l’appartenance avec une berrichonne… 😂) cette recette m’a l’air délicieuse je la testerai prochainement 😀

    1. Merci Scoobys 🙂
      Tu me diras si c’était bon (cependant, forcément moins bon que le pâté de pomme de terre ;))
      Belle soirée à toi,
      Marie

  12. Pourquoi n’y a-t-il pas un icône indiquant « imprimer » apr`es cette recette pour les personnes qui n’ont qu’un ordi fixe dans leur bureau et non dans la cuisine? Température du four?

    1. Parce que cela ralentit le site et n’intéressait presque personne vu que ça imprimait aussi les images.
      Pour imprimer une recette, c’est tout simple : sélectionner ce qui vous intéresse (juste la recette j’imagine), puis ctrl C (copier), ctrl V (coller) sur une nouvelle page word et hop, on imprime.
      Température du four : 180°C.

  13. Encore une petite parenthèse de bonheur avec ces superbes photos…. Et cette succulente recette : qu’elle belle idée ce pâté de courgettes; je sens que je ne vais pas tarder à cuisiner mes derniers gourdins.
    J’ai eu un aperçu de tes 2 prochains livres à paraître, je me régale d’avance.
    Un beau mois de septembre à toi aussi et toute ta tribu.
    Bises affectueuses

      1. Bonjour Marie j ai déjà 2 de vos livres, certains, sont introuvables et j aimerais acheter encore quelques uns de vos ouvrages, je cherche surtout des recettes salées pour le quotidien, un conseil ???
        J ai déjà les secrets de la cuisine igbas
        Et Gateaux et douceurs à igbas.

        1. Merci beaucoup pour ce gentil message Solange, je suis très touchée 🙂
          Si vous cherchez des recettes salées, vous apprécierez probablement beaucoup « Les savoureuses recettes du régime méditerranéen » ainsi que « la cuisine bio du quotidien ».
          Bien à vous,

          Marie

  14. Bonjour Marie, merci pour cette nouvelle recette !
    Je ne comprends pas l’astuce de l’association farine huile sur la face interne du moule : tu fais d’abord une bouillie avec des 2 ingrédients puis tu l’étale ou est-ce que tu mets d’abord l’huile puis la farine ? Est-ce que ton moule à charnière est en téflon à l’intérieur ?

    1. Bonjour !
      Il faut juste mettre l’huile dans le moule et bien la répartir partout. Ensuite vous jetez la farine par-dessus (comme si vous mettiez du sucre glace). Cela évite à la préparation d’accrocher le moule et donc vous démoulerez vos gâteaux bien plus facilement !

    2. Les deux fonctionnent, soit la bouillie, soit huile puis farine 😉
      Belle soirée à toi Sophie 🙂

      (Je ne sais pas en quoi est le revêtement de mon moule, mais il était noté « sans téflon »).

      Marie

  15. Bonjour .j’ai lu jusqu’au bout .j’ai vu votre superbe reportage et entendu la musique qui va si bien avec et presque senti l’odeur des roses et de la terre humide . Quelle poésie , quelle douceur , et que ce pâté semble bon . merci pour ce bon moment

  16. Merci Marie pour cette recette que j’ai bien envie de tester dès ce samedi.
    Et les images de votre jardin font du bien …( la violoniste que je suis est aussi sensible à la musique !)

  17. Merci Marie! Très bel recette que je vais essayer sans aucuns doutes ce week-end, car ici aussi on a des courgettes en pagaille et plus vraiment d’idée pour qu’elles plaisent à notre « demoiselle » de 2 ans 3/4…:)
    Par contre, c’est un affront que tu fais à notre pâté de pomme de terre dont l’origine est Auvergnat et même de l’Allier je crois! ^^ (Pierre, mon compagnon y est né et c’est une recette de famille de sa maman!)
    Peut-être qu’il y a une variante dans le Berry qui sait… Mais avec pommes de terres + crème fraîche, le tout en tourte! C’est bien cette recette dont il s’agit !

    1. Vraiment mille pardons pour l’affront ^^
      Moi, c’est vraiment dans le Berry que je l’ai découvert 😉
      Belle soirée à toi, et encore navrée d’avoir fait bouillir le sang auvergnat de Pierre ^^…
      Marie

  18. Coucou Marie …
    Cela fait une éternité que je n’ai pas mis de commentaire sur un de tes articles, que j’apprécie toujours autant … Plume et photos !!
    Petite question, peut-être saugrenue, le riz, tu le fais cuire avant de l’incorporer?
    J’utilise du riz basmati complet (bio), qui nécessite 30mn de cuisson… Est-ce OK pour cette recette ?
    Merci de tes précisions !! Belle journée à toi et ta ‘petite’ famille !

    1. Oui oui, aucun souci, c’est bien du riz cru. Je n’ai pas testé avec le riz cuisson 30min, mais ça devrait le faire.
      Belle soirée à toi Patricia 🙂
      Marie

  19. Merveilleuse Marie…. qui nous comble, non seulement d’une tourte sublime ; mais le bonus nous emporte dans une danse magnifique avec les gaurées, bignones, centaurée, roses, artichauts, tomates, pommes, prunes, figues… et bien sûr de splendides courgettes en fleurs!
    Même les poules et le chien et vos adorables filles nous accompagnent dans cette vivante visite!!!
    Je te souhaite, Marie, un automne resplendissant de chaleur, d’odeur… et de douceur!
    Chaleureusement,

    1. Merci beaucoup Brigitte, pour votre message qui me fait si chaud au coeur 🙂
      Je vous souhaite une belle soirée.
      Bien chaleureusement aussi,
      Marie

  20. Oh Marie, quelle poésie !
    J’attends à chaque instant de voir une fée aux ailes d’argent se reposant sur une feuille où humant une de tes magnifiques roses. Tu possèdes le plus joli jardin-potager que j’ai vu. (Et j’ai un peu plus d’un demi siècle)…☺️
    Ton livre est mon livre de chevet après l’avoir lu et relu je le feuillette très régulièrement juste pour les photos, il est splendide.
    Quand au pâté épatant il faut absolument que je le teste pour ce soir avec une petite salade du potager. J’ai aussi un gros stock de courgettes et n’ayant pas une imagination aussi fertile que la tienne, j’arrive en fin de saison en manque d’inspiration. Merci pour cette belle balade chez toi. Bises et belle journée.
    Florence

  21. Bonjour Marie,
    On dirait le conte du Vaillant Petit Tailleur : ‘6 d’un coup’ !
    Merci pour l’idée, je n’ai que 3 pieds de courgettes mais ça fait quand même de quoi s’occuper vu que nous ne sommes que 2 et demi … (la demi-part correspondant à un jeune adulte souvent en vadrouille et sur lequel on ne peut pas compter à tous les repas)
    Cette recette a l’air top, je n’ai pas le moule adéquat, j’essaierai d’adapter à un moule à manquer en modifiant le temps de cuisson

    1. J’espère que ton moule à manqué sera assez grand… car il y en a de la matière, avec ces 3kg de courgettes ^^
      Belle soirée à toi Raphaëlle 🙂
      Marie

  22. Miam, il est magnifique et donne envie!
    Ici LA recette pour utiliser les courgettes et en prime les conserver toute l’année (et pouvoir en offrir à la famille, amies, instits…) c’ets les bocaux de courgette aigre-doux, as-tu déjà testé?
    je fais plus ou moins cette recette: https://www.cuisineactuelle.fr/recettes/courgettes-a-l-aigre-douce-et-au-curry-273503
    sauf que je ne mets pas de moutarde, mais j’ajoute de l’ail et des graines de poivre et de coriandre 🙂
    ça se fait sur 3 jours mais ça prend peu de temps à chaque fois, et ça se conserve bien 1 an voire plus! un régal à l’apéro, ou l’hiver avec une raclette 😉

  23. Bonjour Marie,
    Merci pour cette recette originale et appétissante ! Tu es vraiment épatante 😉
    J’espère que la rentrée s’est bien passée pour tout le monde et que vous avez passé un excellent été tous ensemble.
    Très bonne journée à toi et j’ai hâte de voir la vidéo du « Potager d’Olivier »,
    Bises,
    Marie

    1. Oh oui, j’ai hâte aussi de voir cette vidéo 😉 Je la découvrirai en même temps que vous tous, car je n’ai aucune idée de ce que ça rendra en vrai (mais ça sera sympa je pense ;))
      Belle soirée à toi Marie 🙂

      Marie

  24. Petite question, le riz s’ajoute cru ou cuit? En lisant la recette, je dirais cru et je supposerais qu’il cuit dans la tourte en absorbant l’excédent d’eau des courgettes, mais je préfèrerais en avoir le coeur net avant de commencer…
    Et merci pour la recette … et la prose … et la flânerie!

    1. Oui oui, on le rajoute bien cru le riz, pas de souci.
      C’est moi qui te remercie pour ton gentil message Alice 🙂

      Belle soirée à toi !
      Marie

  25. Grand merci pour ce bonus. J’ai bien fait d’en profiter, musique et photos. Que de merveilles en quelques minutes vous nous offrez ! C’est un petit paradis, et la poule profitant des gratouilles avec délectation… Merci pour ce moment de grâce, tellement reposant et rafraichissant ! vous faites des photos magnifiques, vous êtes sans doute photographe pro… Bonne journée, Camille

  26. Bravo pour cette création, je vais la tester de ce pas, ayant un seul plant de courgette qui s’avère être une courgette trompette, parti à l’abordage de ma serre et de mon bambou et n’en finit plus de faire des fruits rigolos.
    De plus je croule sous les oeufs de mes poules donc cette recette est parfaite pour écouler les unes et les autres.
    Je vais utiliser un moule carré car ne possède pas de gros moule haut.
    Me réjouis! les photo donnent très envie. 😉 ( même celle qui explique comment manger haha)

    1. Une courgette trompette? Tu aiguises ma curiosité, je ne connais pas ^^
      Merci pour ce gentil message en tout cas Danek, et belle soirée à toi,
      Marie

  27. Magnifique ton jardin, il encore très vert, et très fleurie, ici dans le sud c’est plus difficle d’avoir un jardn aussi vert et fleurie, mais j’ai encore quelques cosmos et œillets d’indes qui résistent bien à la chaleur.
    Petite questions pour avoir autant de courgettes tu en plantes en plusieurs fois sur la saison je suppose?
    Les miennes ont bien donnés cette année mais je dois dire que cela fait déjà 15 jours que je n’en ai plus, je les avais planté début juin.
    Je suis toujours admirative de ton travail, bravo…
    Merci pour tes sublimes recettes qui nous sortent de notre routine en cuisine.
    Belle journée

    1. Et non, je les ai toutes plantées en avril, ce sont les mêmes plants mais je les bichonne beaucoup 😉
      Merci en tout cas pour ce gentil message Marie-Noëlle, et belle soirée à vous !
      Marie

  28. merci merci merci je ne sais plus comment les manger les courgettes et ça me fend le coeur de savoir à l’avance que dans 3 mois je tuerai pour en manger…. pffff jamais contente la fille!
    Je file essayer des bisousssss

    1. Tu sais, on est tous pareils ^^
      Tu peux éventuellement en congeler un peu mais bon, ce n’est pas aussi bon…
      Belle soirée à toi Elodie !
      Marie

  29. Merci Marie pour cette délicieuse pie aux courgettes, c’est vrai que cette année et bien les courgettes ont pas mal proliféré et même moi dans mon petit jardin mais maintenant c’est terminé. Bonne rentrée, bon mois de septembre qui nous apporte encore de belles journées ensoleillées. Des bises

  30. Miammm ! C’est très appétissant ! Mais, étant végétalienne, il va falloir que je trouve une alternative aux oeufs. J’ai ma petite idée…
    Je n’ai pas de jardin, mais des amis qui en ont et j’ai reçu plusieurs fois quelques kilos de courgettes (parfois énormes).
    Je les cuisine à l’aigre-doux (oignons, vin blanc, jus de citron, raisins secs, sirop d’érable, laurier, graines de coriandre), en pickles. Ça fait des semi-conserves.

  31. Magnifique pâté, réalisé ce soir avec plein de courgettes de diverses provenances, jardins des amis, de la famille etc…Excellent dîner !
    Mangé chaud, il s’est très bien tenu, les tranches étaient magnifiques !
    du coup, je ne mettrait probablement plus d’agar-agar la prochaine fois.
    Je m’interroge juste sur le riz choisi pour la recette, pourquoi du riz basmati et pas du riz rond ?

  32. J’adore votre blog , vos récit , l’humour qui vous est familier et indispensable pour rédiger une recette ! Les magnifiques photos , la no ne odeur qui se dégage à chaque fois en lisant v’ce que vous postez , vos recettes , et tout et tout ! C’est un vrai plaisir de recevoir ces lettres contenant tant de gourmandises , de savoir-faire , d’idées originales, de belles découvertes , et de bienfaits pour notre santé , notre esprit et notre humeur ! Pour tout cela :
    M E R C I !!! Continuez de nous régaler et de partager ces « posts » si agréables !
    Catherine R

  33. Voila! il est 7h30 ce vendredi matin, et tu as illuminé ma journée… Cette petite balade dans ton jardin (et ballade irlandaise ) m’a donné du peps !
    Les préjugés ont la vie dure effectivement. L’année dernière, une amie de ma fille est allée en Ecosse et nous a ramené de la panse de brebie farcie, (le haggis en anglais). Au début, j’étais un peu comme une poule qu’a trouvé un couteau (oui on dit comme ça chez nous…) et puis je me suis lancée : c’est présenté comme un gros saucisson que j’ai juste fait réchauffer dans l’eau et accompagné de pommes de terre cuites dans leur peau, c’était… délicieux. J’ai eu une petite pensée pour Jacques Baudouin et son sketch « la panse de bweubis fôrcie » . Bon, seuls les plus de 55 ans peuvent comprendre…
    Pour revenir à ton pâté de courgettes, voici encore une recette qui va rejoindre mes idées de menus pour les semaines à venir. J’ai un moule à charnière, mais format moule à manqué (j’espère qu’il ne va pas me porter la poisse avec ce nom!) . Sinon , j’essaierai peut-être avec un moule à cake.
    Je te souhaite à toi aussi un très beau mois de septembre.

    1. Le haggis, je n’en ai jamais goûté… Mais je ne vois pas pourquoi ce serait plus déroutant que de l’andouillette 😉
      Très beau mois de septembre à toi aussi Pat 🙂
      Marie

  34. Bonjour Marie, merci pour cette recette car effectivement, à la maison également, nous pouvons manger des courgettes au petit-déjeuner, à midi, au gouter, le soir et même se relever la nuit si l’envie nous prend !!!
    Je ne suis pas une fidèle depuis longtemps et je ne sais pas si vous avez déjà essayer, mais à la maison, je fais un gâteau roulé aux courgettes, et une variante de plus, une !!
    Râper 2 courgettes moyennes et les cuire dans 1 càs d’huile d’olive avec sel, poivre. Monter 3 blancs d’oeufs en neige. Fouetter les jaunes avec 50g de farine d’épeautre, 1/2 sachet de poudre à lever et 1 càs de crème. Ajouter les courgettes et les blancs montés. cuire sur une plaque à génoise 15 minutes au four à 180°.
    Lorsque c’est refroidi, garnir avec ce que l’on a sous la main et rouler.

  35. Coucou Marie, ici Veìr Magazine ! On adore les courgettes mais on aimerait encore plus te faire découvrir Veìr et on n’arrive pas à te joindre (on te renvoie un mp sur Instagram aujourd’hui!). N’hésites pas à venir nous voir sinon sur http://www.veirmagazine.com (ou @veirmagazine). Dans tous les cas, on reste fan de ton potager (et de tes recettes bien sûr !). Bonne journée à toi, Julie & Laetitia

    1. Aïe, cela ne m’étonne pas, ma messagerie Instagram explose un peu… je vais essayer d’aller repêcher votre message 🙂
      Belle soirée à vous,

      Marie

  36. Merci Marie pour cette belle recette imaginative. On a hâte de la tester.
    Et la petite surprise bonus en fin d’article, une belle vidéo qui nous transporte dans un monde de beauté et d’abondance. Comme d’habitude, vous nous faites rêver…. belle rentrée à toute la petite famille.

  37. Merci pour ce très bel article et le partage du beau jardin en musique à la fin ! On voyage en cuisine et on rêve aussi de pie. 🙂
    Je viens d’offrir à ma fille étudiante « Pressé, fauché, mal équipé mais gourmand ». Je pense qu’elle va bien s’amuser.
    Bonne continuation,
    Hélène

  38. Mille mercis pour le partage Marie, il est spectaculaire cet épatant pâté !
    La première année nous avions planté 4 pieds de courgettes mon mari et moi, nous avons cru devenir fous avec les kilos et les kilos sous lesquels nous nous sommes retrouvés ! Avec mon amie Valérie qui est cuisinière et traiteur nous avons pensé à toutes celles et ceux que les courgettes submergeraient et composé cette petite chronique culinaire pour partager nos recettes : https://www.youtube.com/watch?v=0y6fKd9utOQ&t=3s
    Bon régal !

  39. Je vais ramener ma fraise pour une ch’tite remarque : le pâté aux pommes de terre est bourbonnais, ni auvergnat, ni berrichon. c’est entre l’Allier et le puy de Dôme. Ma grand-mère préparait ce pâté qui m’a laissé de doux souvenirs. C’est un peu lourd effectivement mais c’est un plat de ménagère, simple et économique. Je me doute que d’autres revendiqueront aussi son origine Et sinon, comme d’hab, je vais me jeter sur cette tourte aux courgettes mais ça ne risque pas d’être celles de mon jardin. Je me vante d’être meilleure cuisinière que jardinière (jardineuse disat mon Garçon) : le challenge n’est pas bien énorme ;o). mais je me soigne avec ton autre blog …

    1. C’est pourtant bien dans le Berry que je l’ai goûté la première fois ^^
      Mais bon, je te présente quand même mes plus sincères excuses si je t’ai fais sursauter en manquant de respect aux traditions culinaires de l’Allier et du Puy de Dôme 😉
      Belle soirée à toi Gredine !

      Marie

  40. Bonjour marie.
    Je teste cette recette des demain car j’ ai une courgette qui doit bien faire les 3,kg à elle toute seule😄.je reviendrai vous dire le résultat. Je suis bien d accord avec vous septembre est un mois magnifique (et je ne dis pas ça car je suis née en septembre 😁)
    Encore merci pour tout ce travail et cette passion que vous partagez avec nous.
    Je pourrais passer des heures à vous dire mon admiration pour votre blog et vos livres que je dévore aussi vite que vos recettes mais je vais vais juste vous redire
    M erveilleux
    E nchanteur
    R ealiste
    C reatif
    I nratable

  41. Recette réalisée : une vraie réussite ! Mon basilic n’ayant pas résisté à la pluie et froid de mi-juillet, je l’ai remplacé par un bouquet d’origan qui envahit mon jardin. C’était top !
    merci pour tout

      1. Merci beaucoup pour la réponse … J’aurais pu lire les commentaires avant de te poser la question !
        J’ai un peu honte, nous sommes 2 ou 3 à t’avoir posé la même question
        Quelle patience !

  42. Recette faite aujourd’hui et je suis assez fière du résultat très proche de vous Marie, un grand merci pour cette super recette bien appréciée par tous. Nous étions 7 et il en reste encore pour demain.
    J’ai mis du riz cru et il ne se sent pas du tout, il permet effectivement de faire tenir la préparation.
    Servi avec un coulis de tomates du jardin c’était vraiment bien. A refaire. Par contre je mets toujours le double de temps des indications.

  43. Et bien je l’ai fait ce fabuleux pâté !! J’avais le moule à charnière mais pas assez haut, je me suis donc rabattue sur un moule à soufflé. Pour que ça ne colle pas, j’ai fait un mélange huile farine et étalé avec un pinceau…. j’étais très sceptique sur le démoulage …. et impeccable et super bon. Tout le monde a adoré. Ps: le riz est mis cru. => Tous a vos casseroles

  44. Voilà une recette qu’elle est bien pour passer de la courgette! Rien de plus décevant qu’une recette à base d’un ingrédient qu’on veut écouler et qui n’en contient que 250 gr, ou deux cuillères à café, ou quelque chose dans le genre. Merci Marie! Et bravo pour ta créativité.

  45. Après avoir testé avec succès scones et gâteau brebis fruits rouges (à un rythme de deux recettes made in Chioca par jour :-)), j’ai testé cette recette hier. C’était absolument DELICIEUX et approuvé par tout le monde. Je croule également sous les courgettes de mon potager et suis bien heureuse de cette nouvelle idée super chouette.
    Je l’ai fait dans un moule à soufflé, aux dimensions identiques aux vôtres, cela s’est très très bien démoulé (une fois froid). Je n’ai juste pas mis toutes les courgettes, que j’avais laissées cuire une demi-heure.
    Encore un plat que je vais ressortir ce week-end pour mes vendangeurs !
    MERCI !
    Marguerite-Marie

    1. C’est moi qui vous remercie bien chaleureusement pour ce si gentil message Marguerite-Marie, je suis juste navrée d’y répondre avec tant de retard..
      Belle semaine à vous,
      Marie

  46. Bonsoir, je vais tenter cette recette qui a l’air aussi fameuse que toutes les autres (nous venons d’acquérir enfin « la cuisine de la minceur durable », on se régale !!!! 🤪🤪). Dites moi : le riz basmati doit il être cuit avant de faire le pâté ou bien il cuira directement dans le pâté au four ?
    Belle soirée à vous

    1. Il doit être cru (et vraiment navrée de mon temps de réponse si long… j’ai honte, vraiment !).
      Belle semaine à vous Clotilde, et merci pour ce si gentil message !

      Marie

    2. PS : En lisant mieux votre adresse mail, je me demande… On se connaît? Je pense à une Clotilde que j’ai croisé samedi dernier à un mariage, et dont le mari me disait qu’il venait juste d’acquérir « les secrets de la minceur durable »… Seriez-vous cette personne? 😉

  47. Je ne suis sans doute pas la 3è à réaliser cette courgette pie, mais nous nous sommes régalés ce soir ! j’avais divisé les quantités par 2 car je n’ai pas de moule aussi grand, et le basilic ayant déjà été transformé en pesto, j’en ai mis une belle cuillerée à la place. Merci Marie !

  48. Il en jette ce pâte de courgettes dus donc. Je vais rentrer de vacances demain et je vais en trouver des monumentales dans le jardin je pense 🤣🤣🤣🤣. Merci Marie. Nicole

  49. Bonjour,
    toujours aussi fan de vos recettes. Celle-ci est déjà testé et approuvé par toute la famille (même les enfants y sont revenu 2 fois :))
    Aurore

  50. Bonjour j’ai acheté votre livre «  mes bons goûters du quotidien » qui est super, j’ai déjà testé plein de bonnes recettes. On se régale de gourmandises saines😉. J’ai une petite question concernant les recettes de crèmes, je n’ai pas de gomme de guar, savez-vous par quoi je peux remplacer et quelles sont les proportions à respecter ? Maïzena ? Fécule de pommes de terre ? Merciiiiii beaucoup pour votre réponse !
    Hélène

    1. Hélas, j’aimerais beaucoup vous aider Hélène, mais je ne connais pas d’autre alternative sans cuisson. Si vous voulez utiliser un autre épaississant, choisissez une recette incluant un petit temps de cuisson. En avez-vous une sous la main?
      Bien à vous,
      Marie

  51. Chère Marie,
    je te remercie de ce verdoyant partage.
    Ma bouche a salivé, mes pieds ont dansé et mon cœur a flâné dans ton magnifique jardin.
    Merci <3

    Je te souhaite une agréable et jolie journée,
    Anne-Marie

  52. Bonjour Marie, Je sais que ma question est hors de propos mais je sais aussi que tu préfères qu’on n’envoie pas de mail… alors voila ma question .
    Dans tes « vieux » articles de 2014 sur les mug cake à la casserole j’ai 2 petites questions :
    – Sur la cuisson, penses-tu que je puisse les faire dans mon vitaliseur… si oui je prends le même temps de cuisson ?
    – Sur la préparation puis-je multiplier les doses par 3 ou 4 ou 6 pour mélanger le tout puis repartir dans différent mugs? Est ce que je respecte la quantité exacte de multiplication. En gros est-ce que je prends ta recette pour 1 et que je la multiplie exactement pour 6 ? Je ne sais pas si c’est très clair.
    Merci douce Marie pour ton retour et je vais tester cette belle recette de courgette ce we!!
    A très vite 🙂

    1. Pour moi tout ça se tente, pas de souci 🙂
      (Et désolée pour mon temps de réponse, j’ai honte…).
      Bonne semaine à toi !
      Marie

      1. Bonjour Marie, pas de soucis pour le délai… alors j’ai testé/ Recette fois 4 ( j’ai pesé ma purée et j’ai fait une jolie règle de 3… comme à l’école 🙂 ) Et puis cuit au vitaliseur… dans des petits mug … c’était parfaitement délicieux
        Et comme je suis une grande folle et curieuse j’ai testé au four en mini dans des petits moules a cannelés… génial pour l’apéro 🙂
        Encore Merci Marie !!

    1. Bien sûr, je n’y vois aucun inconvénient. En bio, la plupart des cuisiniers font de la gélatine un ingrédient « tabou » alors que certains intestins la supportent bien mieux que l’agar-agar. Donc oui, mille fois oui 🙂
      Bonne semaine à vous Ann,
      Marie

  53. Très bon en effet et spectaculaire, j’ai utilisé la farine de petit épeautre, quelle différence cela fait-il avec le grand épeautre ? Merci pour cette belle-bonne recette et ces paysages automnaux. Ici, à Tourrettes-sur-Loup (que vous devez connaître) les arbres n’ont pas encore pris de belles teintes orangées.

    1. Oui oui, je connais bien Tourettes-sur-Loup, quel joli village 🙂 J’ai passé toute ma scolarité à Grasse, donc pas bien loin 😉
      Pour répondre à votre question, ce n’est pas la même céréale. Le grand épeautre ressemble davantage au blé. J’ai rédigé un article de fond sur ce blog pour comparer les deux, essayez de le retrouver en tapant « épeautre » dans le moteur de rechercher.
      (Et si vous ne le trouvez pas, je le chercherai de mon côté pour vous ;)).
      Belle semaine à vous Lorraine !
      Marie

  54. Merci chère Marie pour cette succulente recette !
    Réalisée hier soir avec moitié moins de courgettes, une pâte feuilletée sans gluten du commerce (en mode feignasse quoi) et avec le reste de la recette inchangé pour un moule moins haut. J’avoue avoir hésité pour les 200 gr de parmesan car je ne suis pas fan du tout de ce fromage (la honte pour mes origines italiennes), mais la magie Chioca est passée par là et c’était 😋😋😋
    Je retenterai avec du chou fleur et pourquoi pas aussi une version butternut-fourme d’ambert (ou brebis frais) -noix
    Encore merci pour la recette et vos photos dont la douceur m’enchante à chaque fois !

    1. C’est moi qui te remercie pour ton si gentil retour Carine 🙂
      Sache que j’ai aussi fait ce pâté de courgettes avec du comté, c’était très bon 🙂
      Belle semaine à toi,
      Marie

  55. Bonjour Marie,

    Je me présente, Rachel, je suis depuis peu au volant d’une épicerie vrac itinérante dans la Loire, Le Bocal à Roulettes. Je propose principalement des produits d’épicerie sèche et j’adore les introduire dans tes délicieuses recettes. Est-ce que tu serais d’accord pour que je les partage avec mes clients ? Je n’hésiterai pas à donner mes sources 😉

    Merci pour de partager ta passion
    Rachel

    1. Chère Rachel, oui, avec un immense plaisir :). N’hésite pas, mes recettes sont faites pour servir !
      Est-ce que tu aurais un site? Ton concept de bocal à roulettes me plaît beaucoup ^^
      Bien à toi,
      Marie

  56. Bonjour Marie et merci pour vos si bonnes recettes.Pouvez vous me dire où vus avez trouvé votre moule à charnière? Je ne trouve pas cette dimension sur internet.Merci encore pour tout.

    1. Hélas, dans un bazar (« Action ») et ce n’est pas de la très bonne qualité je le crains… Mais je m’en sers assez peu, et c’est vrai que sa taille est géniale.
      Bien à vous,

      Marie

  57. Bonjour Marie, et merci pour ce nouveau livre « Mon fabuleuxjardinen permaculture », que je trouve tout aussi parfait que les précédents et qui nous emmène cette fois-ci au jardin. Je rêvais depuis longtemps d’une initiation à la permaculture qui me soit simple à pratiquer et agréable à découvrir, c’est chose faite ! Avec toujours cette douce atmosphère qui rythme les pages et fait tant de bien aux yeux et à l’âme :o). Merci :o).
    Peut-être pourrez-vous me conseiller dans ma quête actuelle : je recherche un robot qui émince/rappe les légumes + qui fasse éventuellement en même temps « coule-jus » (juicer). (Je n’ai pas et ne veux pas de robot pâtissier, j aime bien pétrir moi-même avec mes vieux « outils ».)
    Bel automne !

    1. Et bien, pour répondre à votre question j’ai longtemps eu un robot Magimix, il a rendu l’âme après 18 ans de loyaux services quotidiens.
      Pour mes 40 ans, mes enfants et mon mari m’on offert un très grand robot multifonction Kitchenaid au look un peu rétro… Il est très beau, très efficace, mais aussi très cher hélas…

      Bien à vous,

      Marie

  58. Merci Marie pour votre réponse.Comme je suis têtue,j’ai continué à chercher et j’ai trouvé: ce moule est en vente sur le site de Bredele.fr pour 19€90 .Il est de fabrication allemande.Il est classé comme moule à panettone et existe aussi en 16 X 12 cm . J’espère que cette info servira à toutes et tous. Et merci encore pour toutes vos recettes géniales et vos livres.D’ailleurs je vais être obligée de craquer encore pour les trois petits nouveaux. Belle continuation.Dominique

    1. Merci infiniment pour cette info, c’est génial 🙂
      Oui, c’est bien un moule à panetone, je me souviens maintenant qu’il était vendu pour cela !

      Bonne journée à vous Dominique 🙂
      Marie

  59. Bonjour Marie, magnifique.
    Pas disponible pour le moment… (hospitalisée) hate de rentrer pour faire votre recette.
    L’ avantage, c’ est qu’ elle parait facile. J’ en ai l’ eau à la bouche.
    Je vous tiendrez au courant dès que je le réaliserai.
    Vous avez un très beau jardin. Le rêve. Il y a 2 ans j’ avais fait un potager sur mes balcons.
    Quel plaisir de couper ses légumes et les cuisiner directement. Sans intermédiaires. Sans chambre froide. C’ était une belle aventure.
    Cordialement.
    Brigitte Waknine

    1. Chère Brigitte, merci beaucoup pour ce gentil message mais j’espère de tout coeur qu’entre temps vous êtes rentrée chez vous, et que vous vous portez bien.
      Je vous embrasse bien amicalement,
      Marie

  60. J’ai utilisé une courgette de « Nice » de 2,6 kg présente sur le marché. Je ne connaissais pas donc quand je l’ai vue, j’ai tout de suite pensé à ta recette bien fraîche et idéale pour notre climat guyanais.
    Merci Marie, je t’embrasse.

    1. J’en ai aussi au jardin 🙂
      Mais 2,6kg, mazette, c’est un mammouth cette courgette, j’espère qu’elle n’est pas trop coriace…

      Je t’embrasse aussi 🙂
      Marie

  61. J’ai fait ce pâté pour ce midi avec une salade verte très bon …même si je l’ai un peu modifié car je n’avais pas assez de courgettes donc j’ai mis des rondelles de panais et même sans agar agar et avec un peu de colombo pour donner un peu de peps et tout était parfait !!!!!!
    Très bon agréable en bouche !!!! Merci à vous

Vous avez aimé ? Découvrez aussi :

Vous cherchez des ustensiles pour cuisiner sainement? Faitouts Ecovitam, extracteurs de jus Kuvings, Roaster… Je les utilise au quotidien depuis 10 ans !

10% de réduction sur tout le site !

10%

de réduction sur tout le site !

En utilisant le code promo  GOURMANDISES