Gâteau aux baies et fromage blanc de brebis

C’est aujourd’hui la Saint Louis, et cela aurait pu être la fête d’un de mes enfants tant j’aime ce prénom. Mon premier bébé aurait d’ailleurs dû s’appeler Louis… s’il n’avait pas été une fille ^^.

Le deuxième, qui était un garçon, aurait donc pu s’appeler Louis sauf que paf ! ma meilleure amie a elle-même mis au monde quelques mois plus tôt un petit Louis… Après quelques hésitations, je me suis dit que nos deux petits gars avaient toutes les chances du monde de passer beaucoup de temps à jouer ensemble, et qu’il serait donc un peu compliqué qu’ils portent le même prénom. Imaginez un peu que l’un fasse une bêtise et que la maman se mette à crier « Louiiiiiiiiis ! » : ça aurait traumatisé les deux d’un coup (pour finir, seul le mien a passé son enfance à faire l’andouille).

J’ai donc appelé mon bonhomme « Hugues », et grand bien m’en a pris car effectivement nos deux phénomènes sont restés les meilleurs amis du monde et il a été bien plus pratique pendant toutes ces années de les appeler « Louis et Hugues » plutôt que « Louis et Louis », ou « Louis 1 et Louis 2 », voire « Louis le Sage et Louis le Cornichon » (car cela aurait encore été, hélas, la solution la plus imparable pour les départager sans hésitation*.)

Bref, pas de fête chez nous aujourd’hui, ni d’anniversaire, juste l’envie de faire ce bon gâteau avec les quelques mûres géantes plantées l’automne dernier et glanées dans mon jardin ces jours-ci. Comme il n’y en a pas beaucoup (enfin, pas beaucoup qui ont eu la chance d’arriver jusqu’à la cuisine…) je les ai associées à d’autres fruits (toujours du jardin) dans un gâteau très simple, très sage, mais très bon.

Hier soir, je ne savais d’ailleurs pas encore ce que j’allais vous cuisiner aujourd’hui pour le blog et ça, c’était bien embarrassant car en été il me faut boucler les photos avant 9H si je ne veux pas que la lumière soit trop crue. Je pensais vous concocter un plat à base de courgettes (vu le bataillon que j’ai au jardin) mais quoi exactement ? Je vous ai déjà fais le coup de la tarte aux courgettes, du flan de courgettes, des gaufres salées aux courgettes, des courgettes farcies, de la calzone aux courgettes, de la soupe de courgettes, des galettes de sarrasin aux courgettes, de la mousse choco-courgettes, du gâteau inavouable aux courgettes, et du coup hier soir je manquais d’inspiration. Je crois surtout que j’avais trop envie de dormir pour réussir à bien aligner les trois neurones qui me restaient après le gros shooting d’hier avec un petit bébé d’un an en guise de mannequin (je vous en dirais plus bientôt ;)). Alors je suis allée me coucher (il y a des fois où ça vaut mieux, vous avez ainsi échappé à un énième gloubi blouga aux courgettes), programmé le réveil à 4H (sans blague, promis) en espérant que la nuit me porterait conseil. Mais au petit matin, zou, envolées, les courgettes : j’ai ouvert un œil (juste un, et à peine entrouvert parce qu’à 4H faut pas abuser) avec l’envie d’un gâteau sans courgettes pour célébrer ces quelques beaux jours d’été en « rab ». J’espère que vous ne serez pas trop déçus ;). Les amateurs de courgettes pourront d’ailleurs se rabattre sur les nombreuses recettes déjà publiées sur ce blog vu que l’invasion courgettesque est un problème récurrent chez nous chaque été

Pour en revenir à ce gâteau, vous verrez que la base est d’une simplicité enfantine : tout se mesure en pots à yaourt, il n’y a ni œufs à battre en neige ni rien de compliqué, même pas de beurre à faire fondre. Pour les parents qui, comme moi, ont la tête farcie de tout un tas de tracas à régler d’urgence avant la rentrée c’est parfait : avec une recette plus compliquée, nous nous serions peut-être découragés d’avance (ou forcés à persévérer, mais en battant le beurre en neige ou en intervertissant le sucre brun par de la semoule de couscous parce que quand on a la tête ailleurs tout peut vite devenir absurde). La cuisson du gâteau se fait à la vapeur, ce qui évite de l’oublier au four (déjà) mais surtout lui donne un moelleux de dingue. Ce matin vers 5H, en le sortant du cuit-vapeur, il m’a fait penser à l’oreiller que j’avais abandonné une heure plus tôt et j’ai failli avoir comme un petit moment de faiblesse…

Le fourrage (avec mon fils agriculteur, j’ai toujours l’impression de parler de foin quand j’évoque les trucs servant à fourrer un gâteau…) est quant à lui réalisé avec du fromage blanc de brebis bien égoutté et légèrement vanillé, ainsi qu’une sorte de « confiture » de fruits rouges très peu sucrée. C’est hyper simple, juste ce dont j’avais envie pour cette belle journée ensoleillée… Une vraie belle journée de vacances, commencée très tôt certes, mais cela aura permis à mes enfants de prendre leur petit déjeuner au jardin une fois le shooting terminé. Une tasse de « café d’épeautre » bien chaude, une part de gâteau, c’était le pied !

Moi, j’avais déjà pris deux petits déjeuners, l’un à 4H, l’autre à 9H, alors fallait quand même pas trop charrier hein, j’ai juste bu la tasse de café. Mais j’ai pu sauver une part pour ce midi… ce qui me permet maintenant de confirmer ce dont je me doutais déjà après avoir léché le fouet de la crème au brebis, la cuillère de la confiture de fruits rouges, le saladier, la casserole, le couteau à découper et même la chantilly sur l’objectif de mon appareil photo (il n’y a que pour la grosse mûre écrasée sous la plante des pieds que là je n’ai rien pu faire, je manque de souplesse ) : il est délicieux ce gâteau de paresseux !

*Je précise toutefois, pour laver la réputation de mon guignol de service, qu’il est entre-temps devenu un jeune homme tout à fait charmant et raisonnable 😉

Pour un gâteau de 8 parts

Préparation : 15/20 minutes

Cuisson : 40 minutes

NOTA : Les ingrédients se mesurent avec un simple pot à yaourt vide, ou une petite tasse de même contenance (environ 10cl)

Pour le gâteau de base :

  • 3 pots de farine T110 de grand épeautre (ou de blé)
  • 1 sachet de poudre à lever
  • 2 œufs
  • 1 pot d’huile d’olive, ou d’huile neutre (tournesol désodorisé par exemple)
  • 1 pot de compote de pomme sans sucre ajouté
  • Une cuillère à soupe de rhum, ou d’eau de fleur d’oranger (au choix)
  • ½ pot de sucre de coco
  • 10 gouttes d’huile essentielle de citron
  • 1 c. à café d’arôme amande amère (si vous aimez)
  • 3 sachets de sucre vanillé (ou 20g environ de sucre vanillé maison)

Pour le fourrage :

  • 400g de fromage blanc de brebis au lait entier
  • 3 sachets de sucre vanillé (ou 20g environ de sucre vanillé maison)
  • 500g de fruits rouges au choix (j’ai mélangé fraises et mûres)
  • ½ pot de sucre
  • 2g d’agar-agar

Pour la déco :

  • Quelques fruits et fleurs non toxiques (chez moi, des fleurs de fraisiers)
  • Un peu de chantilly maison (facultatif : j’en ai mis parce que j’avais un fond de crème fleurette au frigo, c’est vrai que c’est un chouïa de boulot en plus mais c’est encore plus gourmand ainsi).

Quelques heures avant (environ 3 ou 4H), verser le fromage blanc dans un torchon, le nouer puis le suspendre pour que le fromage s’égoutte bien.

1/ Confiture :

Mettre les 500g de fruits rouges dans une casserole assez large (pour favoriser l’évaporation) avec le ½ pot de sucre et l’agar-agar. Mélanger, puis faire chauffer à feu moyen en remuant de temps en temps pour que le fond n’attache pas. Compter environ 10min d’ébullition (mais cela varie un peu en fonction de la taille de la casserole, de la puissance du feu, des fruits choisis… le tout est que le mélange ait un bien épaissi, un peu comme une confiture chaude).

Laisser refroidir.

2/Gâteau de base :

Mettre environ 2l d’eau à bouillir dans l’élément du bas d’un cuiseur vapeur. Mélanger la farine et la levure, faire un puits, verser tous les autres ingrédients du gâteau de base puis bien mélanger au fouet.

Verser dans un moule rond d’environ 18 à 20cm de diamètre, le déposer dans le panier vapeur, poser un couvercle et faire cuire 40min environ. Laisser refroidir avant de démouler.

3/ Crème au fromage de brebis :

Battre quelques secondes au fouet à main le fromage bien égoutté avec les 3 sachets de sucre vanillé. Ne pas mixer, ni fouetter au robot (sinon cela liquéfierait trop la texture).

4/ Montage et décoration :

Quand tout est bien refroidi (gâteau et confiture), démouler le gâteau sur un plat de service, l’ouvrir en deux, le fourrer avec la crème au brebis, puis la confiture (le tout à la cuillère, sans chercher à se compliquer la vie : voir les photos ci-dessus et ci-dessous), puis reposer le deuxième disque de gâteau par dessus.

Chapeauter (éventuellement) de quelques grosses cuillerées de chantilly, puis décorer avec des fruits et des fleurs.

Ce gâteau peut se servir aussitôt, ou être remis au frais (jusqu’à 24H). Dans ce cas, mieux vaut le décorer au dernier moment.

Pour fourrer le gâteau, ne vous embêtez pas avec une poche à douille : un peu en vrac, c’est tout aussi bon, et puis ça a son petit charme…
Idem pour la chantilly (si vous en mettez). La cuillerée à soupe, c’est plus rapide que la poche à douille, et puis bon, relax, on n’est pas au CAP pâtisserie non plus…
Pour les fruits, ne me demandez pas pourquoi mais ça fait toujours plus « classe » quand ils ne sont disposés que d’un seul côté du gâteau… Soit dit en passant, ceux-ci proviennent tous de mon jardin (et non, les billes bleues ne sont pas des myrtilles mais des petits grains de raisin ;)).
5 min pour faire le gâteau, 10min pour le fourrer et le décorer. Tadaam…
Cette jolie vaisselle émaillée au look délicieusement poétique m’a été offerte à Noël par Warmcook, le seul et unique client pour lequel je travaille parfois en freelance malgré mon manque de temps chronique (parce que c’est un client vraiment trop sympa pour que je le laisse tomber, et que j’admire vraiment beaucoup par ailleurs la qualité des ustensiles vendus sur ce site). Je vous rappelle que vous avez une ristourne de 10% en utilisant le code promo (permanent) GOURMANDISES, et ce sur tout le site Warmcook: la vaisselle émaillée, mais aussi les extracteurs de jus, les faitouts Ecovitam, les cocottes en fonte, les déshydratreurs, les roasters, les yaourtières, les sous-videuses, etc.

Nota : Concernant le pourquoi des (rares) partenariats de mon blog , je m’en explique en détail ici. A lire avant de rouspéter, merci ;). Vous verrez que non, ce n’est pas pour « m’en mettre plein les fouilles »… si ça avait été mon but, j’aurais fais d’autres choix bien plus rémunérateurs 😉

Je suis sûre que vous allez me demander ce que c’est que le café d’épeautre… Et bien, c’est comme une sorte de chicorée réalisée avec du grain d’épeautre torréfié. C’est vraiment bon… (et là par contre c’est d’une façon totalement désintéressée que je vous donne le nom du site où je l’achète : lesjardinsdesaintehildegarde.com
Et un hourra pour la gentille grande fille de 14 ans qui a patiemment supporté avec le sourire tout le shooting entre 8 et 9H du mat, avec l’estomac qui gargouillait et le pli de l’oreiller encore tatouée sur le front… (je rigooole).
Bon courage à vous tous, petits et grands, pour cette rentrée un peu spéciale. Dans l’adversité et les contradictions, si nous arrivons à rester unis, chaleureux, humains, solidaires et bienveillants, notre monde qui va si mal ne s’en portera que mieux… Haut les coeurs ! 🙂

Dernières parutions sur mon compte Instagram

N’en perdez pas une miette ! Abonnez-vous à ma newsletter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Merci Marie, pour vos recettes toujours très attrayantes et vos commentaires délicieux !
    Cela fait longtemps que je vous suis grâce à la Newsletter, et j’apprécie vraiment vos conseils et vos choix !
    Bon courage à vous, et encore merci !

  2. Bonsoir Marie
    Alors là il tombe à pic ce gâteau, j’ai cueilli ce matin aussi les mures de notre mûrier qui a ressuscité cette année et est bien chargé ( mon jardinier de mari l’avait complètement ratiboisé il y a au moins 2 ans vu qu’il ne donnait rien) alors ce gâteau je vais le faire demain sûrement. J’ai tout ce qu’il faut à la
    maison même pas besoin d’aller faire des courses !!
    Bon courage à toi et ta grande famille pour cette dernière semaine de vacances
    J’espère que ça s’arrange pour ton mari et qu’il peut rebondir sur une nouvelle carrière, je vous le souhaite de tout cœur
    Bonne soirée
    Martine

    1. Il perd son travail plut tôt que prévu, dès fin septembre… 🙁
      Oui oui, on va essayer de rebondir, mais bon, c’est un tout petit peu l’angoisse quand même. Patience…
      Des bises bien amicales chère Martine 🙂
      Marie

  3. Coucou Marie
    Merci pour ce si bel article et cette belle et simple recette, et les photos toujours plus belles les unes que les autres. Et les petites histoires que tu nous racontes on te connait davantage comme cela et c’est sympa.
    Je vais aller voir Warmcook et je trouve ce que tu fais très bien. Ce sont de bons produits je confirme.
    sur ton dernier article de la Permaculture je te demandais si les fleurs de courges se mangent et si oui comment ? si tu as le temps de me répondre merci d’avance
    Et gros gros bisous
    Jacqueline

    1. Oui oui, je viens de te répondre Jacqueline 🙂
      Merci pour ton gentil message en tout cas, et gros gros bisous aussi !

      Marie

  4. Qu’il a l’air bon ce gâteau!!! Je vais sauver les mûres du jardin avant le retour de mes petits gourmands partis en vacances. Et je tenterai de le faire pour fêter leur retour : ce sera une délicieuse façon de les accueillir!!! Merci pour la recette!! (pour les courgettes, je vais donc aller farfouiller ailleurs. La recette de gâteau au chocolat du livre du potager est délicieuse!!)

    1. Merci Steguirou 🙂
      (Fais-toi une bonne ventrée de mûres avant que les mini-morfals ne reviennent ;))
      Belle soirée à toi !
      Marie

  5. Bonjour Marie,
    Merci pour cette recette, le gâteau a l’air délicieux ! Il faudra que je l’essaie pour mon petit Louis 🙂
    Bonne continuation à toi et merci pour les belles idées que tu transmets !

  6. Hauts les cœurs effectivement ma chère Marie. Je vous laisse ce petit mot de Colombie où, après des mois de doute, nous sommes venus faire la connaissance de notre deuxième petit fils Merlin. Je n’ai pas les ingrédients dans la campagne colombienne pour effectuer ce merveilleux gâteau…peu importe je donne un gâteau plein d’amour à mes petits enfants. Merci et hasta luego
    Carmen.

  7. Superbe recette, j’ai deja tenté ton fraisier a l’huile d olive,agrémentée de crème coco montée en chantilly c’etait excellent et j’ai adore le parfum de l’huile d’olive très suptil. Je vais tenter celui ci, faut garder le rytme (en même temps je me marrie dans 2 semaines alors je dois être raisonnable …) merci Marie

    1. Oui, l’huile d’olive et moi, c’est une longue histoire d’amour 🙂
      Au début, je n’osais pas trop poster de gâteaux à l’huile d’olive de peur d’horrifier mes lecteurs mais bon, apparement vous avez tous très bon goût ^^
      Bon week-end à toi Monique !
      Marie

  8. Merci Marie pour cette belle recette si alléchante . Je vais m’empresser de faire ce beau gâteau. J’aime vous lire ,vous avez tant de talent . Bien à vous. Martine .

  9. Merci, merci, merci ! Vos articles sont toujours remplis d’humour et de mots justes, d’émotions aussi. Et vos photos tellement poétiques et sublimes 💕
    Vraiment merci pour votre travail 🙏🙏🙏

  10. Rhôô ! Marie, que voilà un gâteau enfin à ma portée ! Moi qui n’ai pas fait « pâtisserie 1ère langue » c’est juste assez difficile pour moi, mais comble du bonheur ce doit être délicieux. C’est bientôt l’anniversaire de mon mari, il est gourmand comme un chat, il va l’apprécier, d’autant que nous avons plein de petits fruits rouges par ici. Bref assez parlé de moi, j’espère que vos vacances ont été profitables, que vous êtes repartie (sans mauvais jeu de mots hein ?) du bon pied. Prenez soin de vous, bonne rentrée à vous et vos petits poussins.

    1. « Gourmand comme un chat » ^^
      Je ne connaissais pas cette expression mais elle me fait beaucoup rire 😉
      Merci pour ce gentil petit mot Marylène, et bon week-end à vous !
      Marie

  11. Merci Marie. 💖 Comme à chaque fois c’est un réel bonheur de te lire. Ce gâteau je le ferai c’est sûr, je me lance les yeux fermés dans tes recettes 😉 A toi aussi je souhaite une belle rentrée, aussi sereine que possible. 🌈💫🌿

    1. Oui, « que possible » comme tu dis (soupir). Parce qu’on fait ce qu’on peut vu l’ambiance actuelle…
      Bon week-end Christine !
      Marie

  12. Merci beaucoup pour cette recette hyper facile qui me convient bien car saine et rapide…
    Aussitôt lue ce matin, j’ai préparé tous les ingrédients de la recette et hop au cuit vapeur…
    Maintenant le plus dur reste à faire…..Attendre qu’il refroidisse !!!!!!
    Bonne journée à vous chère Marie qui ne savez certainement pas à quel point vous ensoleillez mes lectures « cuisinistiques »

  13. Bonjour Marie et merci pour cette recette. Je n’ai pas de cuit-vapeur… Je pense essayer dans ma cocotte-minute….
    Je suis envahie de courgettes et je voudrais savoir comment vous procédez pour les conserves : recettes, temps de stérilisation… Mes essais ont été catastrophiques (je les avais cuisinées avec des oignons et stérilisées 1h30), les bocaux gazouillaient au bout de quelques jours.
    Je me suis inspiré de votre ouvrage sur la permaculture, et nous avons fait du riste d’aubergines et la sauce tomate qui déchire et quelques bocaux de tomates cerises….
    Bonne journée à vous.

    1. Hélas Kristou, les conserves de courgettes, ça ne fonctionne vraiment pas très bien, ça fermente, ça devient acide… Mieux vaut les congeler, c’est plus prudent.
      Merci beaucoup en tout cas pour ce si gentil message, je suis très touchée 🙂
      Bon week-end à vous !
      Marie

      1. Depuis que j’ai découvert la cuisson au four (grâce à Marie) mes conserves de courgettes se gardent parfaitement.
        Je coupe les courgettes en morceaux. Je les mets dans un grand saladier et je brasse avec sel poivre, huile, épices à votre goût mais je ne mets ni ail ni oignon car c’est ce qui fera fermenter. J’étale les dés de courgettes dans la lèche frite et au four à 180° puis à 190° les derniers instants pour les faire dorer. Cela cuit assez vite tout dépend des fours. Sitôt cuit les mettre dans des bocaux propres et effectuer la stérilisation comme à votre habitude.
        Vous pouvez y ajouter des dés d’aubergine, des tomates cerise coupées en deux cela marche aussi bien.
        Cette année j’ai fait des pots en étage….une couche de courgette, une couche d’aubergine et sur le dessus les tomates cerise bien grillées. C’est très beau et ça fait moins « fourzitout »

        Voilà, j’espère vous avoir aidé.
        Amitiés,
        Nadine.

  14. Bonjour,
    Un gâteau pour moi piètre pâtissière! Mais tout d’abord aller chercher des mûres au bord de la rivière.
    Prends soin de toi , de ta famille et bon courage pour cette rentrée encore un peu spéciale. Tu m’enchantes toujours à lire ton blog, drôle humoristique et « sans chichi »

  15. Superbe gâteau, superbe déco comme toujours et garniture très généreuse. Faut ce qu’il faut n’est ce pas ? Les pâtissiers en mettraient au moins 3 fois moins…, rentabilité oblige….. A la maison, c’est de l’amour donné et partagé, pas de notion de rentabilité, ça change tout n’est ce pas ? Vos « petits loups » ou « grands loups », sans doute un peu « morfales » à leur âge, ont dû bien se régaler ? Bonne continuation.
    Cricri49

  16. Merci Marie pour cette recette appétissante comme toujours !
    Pour ce qui est des recettes de courgettes, ceux qui savent, savent : on a beau les aimer, avoir plein de recettes, en faire une différente à chaque fois, au bout d’un moment, on a envie d’autre chose !
    Et sinon pour la petite histoire, moi j’aimais Landry comme prénom (depuis La Petite Fadette), le papa non. On a trouvé un compromis, ce serait le 2° prénom, mais lors de la déclaration de naissance, sous le coup de l’émotion j’imagine, il a oublié !

    1. Ah, ces papas ^^
      Le mien voulait appeler « Anaïs » ma petite dernière. Moi je préférais Luce (depuis déjà un bon bout de temps). Il m’a dit « bon, OK pour Luce » et voilà que le jour de la naissance, paf, la sage-femme s’appelait Anaïs ! Mon mari m’a dit « Tu vois, c’est un signe ». Mais j’ai tenu bon 😉
      Bon week-end à toi Raphaëlle 🙂
      Marie

  17. Merci Marie pour ce nouveau post, voici une très jolie façon « d’adoucir » cette période de rentrée.
    Toujours autant de plaisir à vous lire, et hâte de tester ce gâteau bien trop alléchant pour se contenter des seules photos 😉
    J’ai beaucoup aimé votre mot de la fin également, que je partage avec vous…
    Belle journée et bonne rentrée à vous et toute la petite famille 🙂

  18. Coucou Marie
    Je vais noter la recette pour la tester rapidement, j’en salive d’avance ! J’ai justement quelques mûres dans mon jardin (et aussi de la confiture de mûres de ma maman 🙂 )
    Bon, je n’aurais pas été contre une recette avec de la courgette, car avec 86kg de récolte, j’avoue que je ne sais plus trop quoi en faire 😀 (j’ai des bocaux en perspective, mais je vais tacher de varier un peu !)
    des bises !

    1. 88kg !!!
      Moi je ne pèse pas cette année 😉 Mais je ne suis pas sûre d’en avoir ramassé tant (quoi que, ça va vite).
      Félicitations en tout cas Steph 😉

  19. Merci chère Marie pour ce délicieux gâteau. Je ne connaissais pas le café d’épeautre une découverte. Je vais aller chez Hildegarde, je connais ce site. Alors bonne rentrée, oui on reste uni et solidaire. Bisous

  20. Bonjour Marie,

    C’est toujours un immense plaisir de trouver un nouveau mail de votre blog dans ma boite mail. C’est une vrai parenthèse enchantėe.
    Des recettes toujours alléchantes, des photos magnifiques et pleines de poésie, et vous lire est un BONHEUR! On a l’impression d’entrer un peu dans votre monde si beau, si doux et ça fait du bien. Vraiment.
    Merci, merci Marie.
    J’attends votre nouveau livre avec impatience.
    Grosses bises d’une fidèle admiratrice.
    Béa

  21. Comme d’habitude voilà une recette bien appétissante. Merci Marie. J’attends votre prochain livre avec beaucoup d’impatience : toujours de nouvelles idées géniales !
    Comment préparez vous le café d’épeautre : décoction ou autre ? Je suis novice en la matière.
    Bon courage pour la rentrée scolaire encore bien compliquée 🤞.

    1. C’est juste une poudre instantanée à dissoudre dans l’eau chaude (en tout cas, pour le café vendu sur le site « Jardins d’Hildegarde », car « Grenier d’épeautre » vend aussi du café d’épeautre mais je crois qu’il est en grain).
      Bon week-end Sophie 🙂

      Marie

  22. Bonjour Marie,
    Vos recettes sont toujours alléchantes en photo et délicieuses à en lécher l’assiette ! Grâce à vous, mes filles ne sont plus addict au sucre et l’une d’elles me demande souvent : « Mais comment peut-on manger aussi sucré ? », quand elle goûte une pâtisserie non Marie Chioca.
    Juste une demande d’aide pour ce gâteau : par quoi peut-on remplacer les oeufs dans la recette ?

    Merci pour les délicieux moments passés en votre compagnie virtuelle et livresque !

    1. Merci du fond du coeur pour ce témoignage Cécile 🙂 Mes enfants aussi n’aiment pas quand c’est trop sucré, et je suis heureuse de voir qu’ils ne sont pas les seuls… C’est juste une question de bonnes habitudes 🙂
      Bon week-end à vous !
      Marie

  23. Bonjour Marie,
    Comme d’habitude j’attends avec impatience chaque nouvel article de tes blogs et les recettes qui vont avec 😉 !
    Mais où trouver du fromage blanc de brebis stp ? Même mon fromager n’en n’a pas…
    Merci merci pour tout ce que tu fais et plein de courage à ton mari et à vous tous,
    Sonia

    1. J’en ai trouvé chez Leclerc (en bio) et chez Biocoop. Mais j’imagine qu’avec du vache ça fonctionne aussi, c’est juste que le fromage de brebis est un peu plus gras, donc plus gourmand 😉
      Bon week-end à toi !
      Marie

  24. Bonjour Marie,
    Je vous remercie pour cette recette et ces si belles photos ! Pouvez-vous me dire quel type de cuit vapeur vous utilisez pour mettre un gâteau de cette taille ? Vient il de chez warmcook également? Je découvre que l’on peut cuire un gâteau ainsi !
    Pour information, je vous suis depuis peu sur vos deux blogs (Je connaissais déjà, et appréciais beaucoup , un ou deux de vos livres de recette chez terre vivante) , depuis que j’ai acheté votre livre de jardin . J’adore ce livre, il ne me quitte plus ! C’est ma bible de jardin !
    Continuez et bravo pour ce que vous faites!!!
    Noëlle

    1. Merci beaucoup pour ce si gentil message Noëlle 🙂
      Mon cuiseur vapeur vient effectivement de chez Warmcook, il s’agit du faitout Ecovitam muni de son panier vapeur.
      Belle soirée à vous !
      Marie

      1. Merci pour cette réponse, Marie .
        Comme votre histoire parlait de prénom, j’aurais pu ajouter, mais j’ai complètement oublié !!!, que ma fille aînée , qui a 21 ans, s’appelle …
        Marie ! 😊😍

  25. Tu m’as fait sourire avec ton histoire de prénoms : mon fils ainé avait aussi prévu d’appeler son fils Louis, mais comme toi, son meilleur ami a eu un petit garçon qu’il a prénommé … Louis. Donc, notre petit fils s’est appelé Paul.
    Bon comme d’habitude, ton gâteau est magnifique (d’ailleurs, c’est un peu scandaleux de faire un tel chef d’oeuvre avec si peu d’efforts non? hi hi hi, je plaisaaaante !)
    Hier , j’ai fait un gâteau au yaourt fourré au nutella : oui mais, un gâteau presque sage, puisque fait avec farine d’épeautre, yaourt entier de mr Gaborit (miam) oeufs de mes cocottes, et nutella maison concocté par ma belle fille et mes petits enfants, et qui risquait se périmer… ce qui n’est pas envisageable chez nous!
    J’ai aussi testé ta recette de « pommes tombées stérilisées en bocaux ». J’ai hâte d’ouvrir un bocal cet hiver pour voir ce que ça donne.
    Question : ça peut vraiment remplacer le café ton café d’épeautre, parce que j’ai essayé plusieurs fois de me déhabituer du café le matin avec des erzatz (ya voll!) mais à chaque fois j’ai été déçue. Je les trouve souvent trop sucrés , car je ne sucre ni mon café ni aucune boisson.
    Je te souhaite un très bon week-end et je t’embrasse.

    1. Tu seras déçue, ça ne ressemble pas vraiment à du café ^^
      Mais le goût est bon. Moi sincèrement, je bois du café quand j’en ai envie, mais plutôt du déca sinon j’ai mon petit coeur qui tape 😉
      Plein de bises Pat !
      Marie

  26. Bonsoir Marie. Je me demande si votre recette est une recette de gâteau – yaourt ou on utilise seulement un pot yaourt vide pour mesurer? Merci pour votre réponse et votre blog.

  27. J’ai essayé votre gâteau pour dimanche aujourd’hui. Avec le gel je n’ai plus que des mûres et framboises dans le jardin, l’idée était parfaite !
    J’ai ainsi testé pour la première fois le gâteau cuit à la cocotte minute. Quand j’ai ouvert la cocotte j’ai cru que c’était le gros échec : un genre de baba au rhum humide et visqueux et je ne suis pas fan des gâteaux imbibés…Mais après refroidissement l’aspect était mieux (mais pas aussi épais que sur les photos…) et au goût j’ai été conquise : super moelleux et super goutu !! Et facile à couper dans le sens de la longueur bien que peu épais car le gâteau ne tombe pas du tout en miettes !
    Bref une réussite, merci beaucoup le gâteau a été bien apprécié
    NB : je viens de recevoir votre livre sur le potager pour mon anniversaire. Génial ! Il y a du fond pour apprendre des trucs et en plus il est hyper beau et agréable à feuilleter. Cela incarne le potager et le style de vie auquel je veux tendre ! Il manquerait juste dans votre potager artichauts et asperges, légumes tellement bons et appréciés au printemps quand il n’y a que de la salade ! Mais vous manquez sûrement de place.
    Bravo en tout cas et merci de nous partager votre savoir faire et savoir vivre !
    Marguerite-Marie, région mâconnaise.

    1. Et oui hélas, je rêverais d’artichauts et d’asperges, mais je manque de place c’est bien cela le problème…
      Merci beaucoup en tout cas pour ce si gentil message, je suis vraiment touchée 🙂
      Belle soirée à vous !
      Marie

  28. Bonjour Marie,
    Merci beaucoup pour cet article, comme toujours te lire me procure une bouffée d’air frais 🙂
    Ce gâteau a l’air délicieux, je me note la recette pour la tester avec les dernières mûres du jardin de mes parents ^^
    Très bonne rentrée à toi et à tes deux puces, il me semble qu’elles sont les dernières à être encore à l’école. Moi c’est la première rentrée de ma fille, j’espère qu’elle vivra bien cette nouvelle étape (le temps passe tellement vite…).
    Bonne semaine,
    Bises,
    Marie

  29. encore une recette qu’il nous faudra absolument essayer et ce sera certainement lorsque nous fêterons Louis avec quelques jours de retard…
    Merci, Marie, pour le superbe bouquet qui clôture votre belle publication du jour !

  30. C’est rare, mais cette fois-ci je te laisse un petit mot en ayant goûté la recette. Et je peux confirmer que ce gâteau est vraiment délicieux : frais, fruité, moelleux, pas trop sucré, oh là là, trop bon. Merci pour ce partage, superbement illustré (comme toujours), au prix d’un réveil prématuré et violent pour toi, mais le shooting est superbe. Sois sûre que tes photos sont appréciées!
    Bises bien amicales

  31. Bonjour Marie,
    En cette rentrée, je prends conscience que cela fait longtemps que je n’ai pas reçu un mail avec votre billet toujours plein d’humour, de gourmandises et douceur, et qui me ravit à chaque fois! Et en allant voir le site, je réalise que vous avez publié 2 billets depuis le dernier reçu début juillet 😉. les deux dernières recettes semblent donc perdues dans les méandres d’internet 😉.
    Je vais me réabonner à la newsletter, mais je vous transmets cette info 😊. Au plaisir de lire le prochain billet 😀! Isabelle

    1. Aïe, j’espère que ma newsletter ne va pas recommencer à foirer… Vous me direz si vous recevez bien les prochains posts?
      Merci beaucoup Isabelle, et belle soirée à vous,

      Marie

  32. Hummm! Je vais mettre le fromage blanc de brebis sur ma liste de course! Et vraiment bravo à ta fille pour le shooting matinal! Pas les miennes qui l’auraient fait avec le sourire. Et tout à fait d’accord avec ton message final <3

  33. Bonjour Marie,
    Je me permets de passer par le commentaire comme conseillé dans la présentation du formulaire de contact.
    En effet, je suie ton blog depuis plusieurs années, et j’ai plusieurs de tes livres. J’apprécie beaucoup ton travail, tes conseils et tes Recettes ( ta gourmandise et ton humour aussi 😊). Je suis actuellement en réorientation professionnelle, et, dans mes recherches, j’effectue également des enquêtes métiers sur les thèmes de la pâtisserie, nutrition, l’image et le bien être. C’est pourquoi, je me permets de te solliciter afin de savoir si tu accepterais de répondre à une dizaine de questions afin de m’aider dans la réalisation de mon projet stp?
    J’espère recueillir des informations auprès de toi, bien que je comprenne que tu sois peu disponible,
    Je te remercie pour ton éventuelle aide.
    Belle journée

      1. Bonjour Marie,
        Merci beaucoup de ton retour, je suis enchantée.
        Par téléphone ou par mail si cela t’arrange : j’ai une trame avec quelques questions que je peux t’envoyer par mail en amont.
        C’est comme cela t’arrange, par téléphone cela me permet d’avoir plus d’éléments…
        J’attends ton retour sur ce qui te convient.
        A bientôt et bonne journée

  34. Bonjour Marie! même si cette recette à l’air terriblement bonne, je me permets de te parler tout à fait d’autre chose! J’ai suivi une recette de st marcellin de ton livre « réussir ses fromages à la maison » et j’ai un doute: il y a des taches roses sur mes fromages et je ne trouve pas de réponse quant à sa qualité et/ou sa dangerosité. Peux-tu m’éclairer? Merci!!!
    Mary

    1. Vraiment désolée pour mon temps de réponse… A priori, ce n’est pas très dangereux mais sans photo je ne peux pas trop me prononcer. Vraiment désolée Mary… et bonne soirée à vous !
      Marie

  35. Bonjour 🙂
    Je découvre votre site, signalé par ma Fille qui l’apprécie.
    J’ignore encore la qualité des recettes mais, déjà, lire la personne qui s’y exprime, voir ses photos, sont une réelle source de jouvence ; merci.
    Je voulais signaler, pour info : lorsque j’ai cliqué pour valider adresse à la lettre d’information, la réponse a été : « Erreur 404 la page que vous recherchez semble ne pas exister ».
    À bientôt,
    Bien cordialement 🙂

    1. Merci beaucoup pour cette info GéBé… Est-ce que vous naviguez sur Safari? Parfois, le problème vient de là.
      Je vais demander à mon webmaster de fils qu’il se penche sur la question une fois de plus (on a beaucoup de soucis, alors que pourtant je dois payer très cher pour les services de cette newsletter).
      Belle soirée à vous,
      Marie

  36. Je vous transmets, Marie, le commentaire de nos jeunes à propos du gâteau servi pour fêter Louis « quand tu essaies une recette « Marie Chioca » on ne sait jamais à quoi on s’attend mais on n’est jamais déçus » – merci, Marie, d’avoir partagé la recette de ce dessert léger, fruité et frais, parfait pour une chaude journée d’été – bien à vous,

Vous cherchez des ustensiles pour cuisiner sainement? Faitouts Ecovitam, extracteurs de jus Kuvings, Roaster… Je les utilise au quotidien depuis 10 ans !

10% de réduction sur tout le site !

10%

de réduction sur tout le site !

En utilisant le code promo  GOURMANDISES