Ça, c’est de la tarte !

Hum… coucou. Me revoilà 😉

Depuis Pâques ça fait long. Mais j’étais partie loin, loiiiin. Si seulement vous saviez…

Allez, si vous êtes un peu joueur je vous laisse deviner : Étais-je sur une île entourée d’eaux turquoises ? Dans une cabane en rondins au bord d’un lac forestier ? Partie faire le tour de l’Italie pour m’empiffrer de bonne cuisine méditerranéenne, en dansant la pizzica tard le soir sous les guirlandes de petites ampoules dorées ? Dans les Highlands écossaises à la découverte de mystérieux châteaux embrumés?

La vérité, c’est qu’après avoir hésité entre toutes ces destinations (hormis les îles aux eaux turquoises parce que j’ai une pétoche noire de l’avion, des requins, des serpents, des tornades et des shorts à fleurs), j’ai finalement opté pour un « truc encore plus de ouf » comme diraient nos enfants : je me suis fourré la tête dans un placard tout noir. Si si. Pendant 3 mois. Et ce n’est même pas une armoire magique comme celle du monde de Narnia, non, juste une bête armoire qui sent un peu le renfermé et ne contient qu’un ordinateur. Dehors il faisait beau, je voyais mon mari et mes enfants revenir du jardin pour se servir de grands verres d’eau en s’exclamant « Wouah, il fait bon, tu viens ? ». Mais non. Parce que moi j’avais pris 3 mois ferme dans cette armoire à la noix, pardon, dans cette armoire en noyer.

Mais pourquoi as-tu fait ça Marie, ça ne va pas la tête ?

Et bien voilà, en fait j’ai dû retourner à l’école. J’avais besoin de suivre une formation (super dense !) pour assurer un peu l’avenir… Car mon métier principal, c’est auteure, et ce métier je l’aime d’amour. Mais les gens n’achètent plus trop de livres.

En fait, je les comprends un peu, je n’en veux VRAIMENT à personne et pas question de faire culpabiliser qui que ce soit : Quand on doit choisir entre acheter un livre et manger aux deux prochains repas, forcément… en plus c’est ballot, car mes livres donnent encore plus faim, alors si c’est pour rester baver dessus à jeun ^^.

Mais du coup, je me pose mille questions depuis des mois, car le secteur de l’édition est sinistré (moi je m’en sors même plutôt bien) et pourrai-je continuer à faire vivre ma famille de ce métier, ça je n’en suis plus tout à fait sûre… D’où l’idée complètement loufoque de me rajouter sur le dos une formation professionnelle en plus du reste (mes livres en cours, les deux blogs, le jardin, Instagram, etc.). Depuis mi-mars, j’ai donc expérimenté une fois de plus le rythme des « 3 demi-journées » : celle du matin (6H-midi), celle de l’après-midi (13H-19H), et celle du soir (20H30-1H). Alors sûr qu’à ce rythme-là, forcément on avance bien hein, mais j’ai l’impression d’avoir pris 10 ans, pfff.

Bon, tout cela devrait déboucher sur des perspectives d’avenir un peu plus sereines (et de toute façon, pour le moment je continue aussi d’écrire de beaux livres de cuisine pour mon éditeur Terre Vivante) mais au moins vous comprenez mieux pourquoi :

1/ Je vous ai abandonnés depuis Pâques

2/ Mon dernier livre est sorti le 24 mai et je ne vous en parle que maintenant…

Nous y voici enfin !

Cinquième opus de notre collection « Saines Gourmandises », cet ouvrage sur les tartes a aussi été réalisé avec ma fille Maud. Vous y découvrirez plein de recettes de pâtes (au beurre, à l’huile d’olive, à l’huile neutre, à la purée d’amande…), de crèmes (végétales ou non) et de garnitures différentes (toujours de saison), mais aussi de chouettes idées créatives aussi simples à mettre en œuvre qu’épatantes pour « scotcher » d’ébahissement vos convives. Vous y découvrirez entre autres la recette de tarte aux fraises de mon arrière-arrière-grand-mère, et bien d’autres qui n’ont pas finies de vous surprendre 😉

Côté réalisation, nous travaillons sur ce livre depuis le printemps 2022, et toute la famille a été désespérée d’apprendre que nous l’avions terminé : pensez-donc, deux tartes par semaine à s’enfiler derrière la cravate (sans compter les « ratées » qui n’étaient déjà pas si mal) c’était vraiment trop beau…

Maintenant je vous passe le relais, c’est à vous de vous régaler ;). Un nuage de farine sur le plan de travail, quelques coups de rouleaux à pâtisserie, de bons fruits, le parfum du jus caramélisant sur la pâte, le bruit que fait le couteau en entamant le trottoir d’une pâte sablée, les « moustaches » rouges, violettes ou brunes de vos loustics se collant de la tarte jusque sur le bout du nez, leurs petits doigts picorant les miettes au fond du plat… tout cela c’est du bonheur en or massif, de la valeur sûre, du réconfort à 100% et des souvenirs en béton pour toute la vie !

Cet article devrait s’arrêter là (et croyez-moi ça vaudrait mieux ^^) mais je ne peux m’empêcher de râler un coup.

Ohééééé !!! Tous les magazines de pâtisserie, ON EST LÀ ! Notre chouette éditeur nous a fait l’honneur de nous confier une collection entière d’ouvrages de pâtisseries à Maud et moi. Or c’est déjà le 5ème ouvrage qui paraît et – sauf erreur de ma part mais ça m’étonnerait car on achète tous vos journaux depuis des années – vous êtes totalement passés à côté de l’info…

C’est peut-être parce que je manque un peu de crédibilité ? C’est vrai que 12 années passées à écrire plus de 50 bouquins de cuisine et créer des centaines de recettes de pâtisserie bio qui tiennent bien la route, c’est un peu léger. Ou peut-être ma fille Maud n’a-t-elle pas fait la bonne formation ? Mince, on est un peu cou*llon aussi, dans notre naïveté nous pensions qu’un CAP pâtisserie pour faire de la pâtisserie serait idéal mais apparemment non. Que faut-il qu’elle passe pour avoir droit à un peu plus de « légitimité » ? Un CAP maçonnerie (pour que nos gâteaux soient plus denses, peut-être les nôtres sont-ils trop légers, trop moelleux ?). Ou menuiserie (pour savoir découper proprement à la scie sauteuse le résultat de certaines recettes totalement improbables qui, elles, ont droit aux honneurs de la presse). Ou alors un CAP coiffure, histoire de remettre en état les quelques cheveux qu’on ne s’est pas encore arrachés, Maud et moi…

Remarquez qu’à défaut d’attirer l’attention de magazines et de journalistes dont c’est pourtant le boulot, d’autres CAP pourraient nous servir. Le CAP « travaux publics », pour remettre en état tout le rez-de-chaussée de ma baraque après chaque recette par exemple. Le CAP « électricien » pour reconnecter les deux neurones qu’il nous reste après avoir terminé nos ouvrages dans lesquels on s’investit au-delà du raisonnable… Le CAP « peinture en carrosserie » histoire de savoir, nous aussi, peindre à la bombe des gâteaux hyper tendance (genre bleu Superman ou vert grenouille) qui auraient enfin une chance d’attirer l’attention ? Ou peut-être tout simplement un CAP « aide à la personne », histoire d’aider les journalistes à voir nos bouquins ^^.

Donc, attendez. Là, en direct devant vous je vais monter sur une pile de caisses et empoigner un porte-voix : Ohé, il y a quelqu’un chez les journalistes spécialisés des magazines de pâtisserie?

Je cherche désespérément quelqu’un d’un peu plus téméraire que les autres, capable de regarder aussi du côté des ploucs de la province « pas vus à la télé » (lesquels ont peut-être un peu de talent malgré leur graaaaand éloignement géographique)… car ici, on n’est pas complètement des crétins des Alpes les gars ! Et ce serait peut-être cool pour vos lecteurs de découvrir des ouvrages de pâtisserie aux recettes à la fois super bonnes, super belles, super bio, super saines… et de surcroît super simples ! Pas des trucs rédigés sur 4 pages en pattes de mouches avec obligation d’embaucher 8 commis pour avancer les 37 étapes, le tout empêtré dans un de ses jargons… ah oui parce que le jargon parlons-en ! Ça fait peut-être « pro », et on pourrait l’employer Maud et moi pour se la péter sauf qu’avec nos petits cœurs tendres on a pitié de nos lecteurs, nous… imaginez un peu si on leur pondait à notre tour des recettes du genre :

 « Fleurer le marbre, creuser une fontaine, effectuer le sablage, bouler, fraser 3 fois sans trop corser, abaisser sans videler ni chiqueter, bloquer 30min avant d’envoyer 10min à four chaud. Refroidir 15min sur volette puis placer au fond d’un cercle chemisé d’une feuille de papier guitare.

Clarifier les œufs, foisonner les blancs en becs d’oiseaux. Macaronner à la corne les ingrédients de la Joconde, couler sur plaque graissée, cuire 12min, déposer sur le fond.

Pendant ce temps, concher soigneusement la couverture, la tabler si besoin.

Coller les poires encore chaudes, les passer finement. Tout en le vannant vivement, frapper l’appareil 10min dans une calotte de glaçons avant d’incorporer la crème fouettée. Couler aussitôt sur la Joconde, bloquer 30min.

Candir les poires restantes, décuire un peu si besoin car ça ne doit pas grainer. Chinoiser soigneusement. Abricoter l’entremets frappé, masquer avec la couverture, parer d’éclisses, bloquer 2H. Servir avec une crème anglaise cuite à la nappe. »*

Ça pète hein ? Et en plus (si si…) ça veut vraiment dire quelque chose, vous pouvez vérifier. Cela pourrait être extrait d’une de ces recettes qu’on croise dans les bouquins ou magazines. Sauf que je connais pas mal de pauvres malheureux qui, en lisant ça, auraient vraiment galéré… j’imagine d’ici l’angoisse !

«  Fleurer le marbre (des pâquerettes ça va ?), creuser une fontaine (dans le jardin ? c’est vraiment obligatoire si j’ai déjà l’eau courante dans ma cuisine ?), effectuer le sablage (j’ai pas de sableuse) bouler (euh, ça a un rapport avec la pétanque ?), fraiser 3 fois (mince, les fraises ne sont pas notées dans les ingrédients) sans trop corser (j’ai du café intensité 7, ça va ?), abaisser (au niveau du sol, c’est assez bas ?), bloquer 30min (entre deux gros dicos ça peut le faire?) avant d’envoyer (je peux déposer doucement mon moule à tarte ou je suis vraiment obligée d’envoyer ça comme un frisbee ?) 10min à four chaud (combien, quelle température, au secours !!!). Refroidir 15min sur volette (zut, ça a un rapport avec le badminton ?) puis placer au fond d’un cercle aux parois chemisées d’une feuille de papier guitare (Chériiiii, passe-moi tes vieilles partitions de Francis Cabrel !!!).

Clarifier les œufs (vous êtes bien des œufs les gars ? OK), foisonner les blancs en becs d’oiseaux (est-ce que ça veut dire que je dois fouetter avec un canari dans chaque main ?). Macaronner (euh…) à la corne (Pouêêêt !) les ingrédients de la Joconde (manquait plus que ça), couler sur plaque graissée, cuire 12min, déposer sur le fond.

Pendant ce temps, concher (euh, pardon ???) soigneusement la couverture (ah parce qu’il y a une couverture maintenant ? et moi qui sue déjà à grosses gouttes !), la tabler si besoin (je mets la couverture sur la table, c’est ça ?).

Coller les poires encore chaudes (chéri, prête-moi aussi ta colle néoprène), les passer finement (à qui ?). Tout en le vannant vivement (mais, on fait un panier ou un gâteau ?), frapper (en le giflant ou à grands coups de tapette à mouche ?) l’appareil (lequel, mon robot kitchenaid, le mixeur ou le grille-pain ?) 10min (ben dis donc, qu’est-ce qu’il prend le bougre…) dans une calotte (quel tour de tête ?) de glaçons avant d’incorporer la crème fouettée. Couler aussitôt sur la Joconde, bloquer 30min (dans un ascenseur ? Un embouteillage ? et tout ça après l’avoir coulée avec un appareil, c’est vraiment pas clair ce qu’on doit faire de la Joconde là…).

Candir les poires restantes (au payyys de Candyyy…), décuire un peu si besoin (et oh, quand c’est cuit c’est cuit les gars, on n’est pas dans « Tenet » ou « Retour vers le futur » là !), car ça ne doit pas grainer (grainer, les graines… un rapport avec les canaris de la meringue peut-être). Chinoiser soigneusement (je rajoute quoi là, de la sauce Nuoc nam ?). Abricoter (et bravo, pas d’abricots non plus dans la liste d’ingrédients), l’entremets frappé (ouaip, bien frappé, au moins autant que le crétin qui a écrit cette recette), masquer avec la couverture (aaaah, elle servait donc à ça la couverture de la table !), parer d’éclisses (what ?), bloquer 2H.

Servir avec une crème anglaise cuite à la nappe (pfff, dans une casserole ce serait quand-même plus simple). »

Et voilà, dans cette collection nous on se décarcasse depuis le début pour vous mettre au point de très bonnes recettes, en essayant d’imaginer d’avance tous les écueils sur lesquels vous risquez de trébucher. On n’utilise pas de jargon, on explique tout… mais il parait que ça ne fait pas assez « vrai pâtissier » ! 🙂

Bon allez, sans rancune (j’attends quand-même d’avance avec beaucoup de reconnaissance la ou le journaliste « pâtisserie » qui aura bien la bonté de s’intéresser sérieusement à notre boulot).

Et vous, mes lecteurs bien-aimés (et surtout bien-patients… d’avoir tout lu ^^) je vous laisse avec un petit échantillon de ce que vous trouverez dans ce livre 🙂

À la maison, nous garderons toujours avec Maud un petit souvenir ému de ce livre, réalisé dans de drôles de conditions… Qui, mais QUI fait de la création de pâtisserie et photographie culinaire avec deux loustics à surveiller, un rampant et l’autre sur deux pattes. Je veux dire, à part Maud et moi ^^ . J’ai d’ailleurs immortalisé cette frimousse totalement délirante juste après avoir photographié notre tarte aux cerises : il y a tellement de friponnerie dans ce petit regard gourmand, pour moi c’est la meilleure photo du livre !
Il y a eu quelques petits soucis d’impression avec certaines images (trop sombres), et sur le moment nous étions un peu déçues Maud et moi…
Enfin, au moins je peux vous les poster ici, comme cette photo de la tarte soyeuse « Belle de Corse » (au pomelo frais) que vous retrouverez aussi en page 30… mais après que quelqu’un ait éteint la lumière entre temps ^^
La jolie tarte Corolle, avec sa crème pâtissière végétale verveine-matcha.
Griottine, une autre tarte végétale garnie d’une onctueuse crème amande-vanille…
« Nuances de Rose », un délice acidulé à la rhubarbe, rose et miel…
Cagette de Fruits… oui c’est bien une pâte à tarte, et non une caisse en bois ^^
Coccinelle, la tarte au chocolat sans cuisson parfaite pour l’été !
Fleur d’Été, la tarte soleil pêche-abricot
Mosaïque, la plus belle des tartes aux prunes…
Jolie Tyrolienne, la tarte « brodée » aux myrtilles
Ronde d’Automne, débordant de beaux fruits de saison
Pomme d’Amour, les tartelettes pomme-caramel
Véronique, ainsi nommé en l’honneur d’une belle-maman qui mets toujours du romarin dans ses tartes aux figues…
Citronette, la tarte « classe » citron-thym
Pétillante, la tarte végétale ultra légère au kiwi frais
Tartamisu, la tarte pas du tout végétale… ni légère ^^

Vient de paraître aux éditions Terre Vivante, dans la collection « Saines Gourmandises »

Pour consulter le sommaire (il vaut le détour ;)), ou acheter le livre directement sur le site de mon éditeur, c’est ici (clic)

Pour l’acheter sur le site de Decitre, mon libraire partenaire, c’est ici (clic !)

Autres « bébés » de la collection :

=> Précision importante : Toujours fidèles à l’esprit de notre collection « Saines Gourmandises », la plupart des recettes sont à IG bas, beaucoup ne contiennent pas de beurre (ni crème, ni aucun autre produit laitier), certaines sont sans oeufs, totalement végétales…) et ce afin d’offrir de belles alternatives… sans non plus « tabouiser » le beurre ou la vraie crème, que l’on croise aussi par-ci par-là au gré des recettes !

*Bonus : Traduction en français de la recette « ésotérique » ^^

 « Saupoudrer le marbre d’une fine couche de farine, faire un puits dans la farine et y ajouter les autres ingrédients. Mélanger du bout des doigts jusqu’à obtention d’une consistance sableuse. Former une boule, appuyer 3 fois avec la paume mais ne surtout pas trop pétrir sinon la pâte deviendrait trop élastique. Étaler la pâte sans former de trottoir ni pincer les bords. Laisser reposer 30min au frais avant de cuire 10min à 180°C. Refroidir 15min sur une grille puis placer au fond d’un cercle aux parois chemisées d’une feuille de plastique alimentaire.

Séparer les blancs des jaunes d’œufs, les fouetter doucement jusqu’à ce qu’ils forment de jolis pics souples. À l’aide d’une spatule ou d’une corne souple de pâtissier, mélanger avec délicatesse tous les ingrédients du biscuit aux amandes (que l’on appelle aussi « biscuit Joconde »). Étaler uniformément sur plaque préalablement beurrée, cuire 12min, déposer sur le fond en pâte sablée.

Pendant ce temps, travailler le chocolat fondu afin de le rendre bien homogène et onctueux. Le refroidir plus rapidement en ajoutant un peu de chocolat râpé si besoin.

Ajouter la gélatine dans les poires encore chaudes, les mixer finement. Tout en travaillant vivement à la spatule, refroidir rapidement la préparation en plongeant son contenant dans un saladier de glaçons. Incorporer la crème fouettée, couler aussitôt sur le biscuit Joconde, mettre 30min au frais.

Faire doucement confire au sucre les poires restantes, en rajoutant un peu d’eau si besoin car le sucre ne doit pas cristalliser. Mixer soigneusement. Napper l’entremets froid avec le coulis de poire, recouvrir de chocolat fondu, décorer les bords avec des petits morceaux d’amande, mettre au frais 2H.

Servir avec une crème anglaise cuite à la perfection, c’est-à-dire jusqu’à ce que la texture nappe la cuillère… »

Rechercher

N’en perdez pas une miette ! Abonnez-vous à ma newsletter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. les photos sont magnifiques et donnent super envie d’acheter le livre et de l’offrir à ceux/celles qui cuisinent mieux que moi!

      1. Encore un livre qui donne envie! Je comprends aussi vos inquiétudes pour l’avenir, c’est le rôle d’une mère de famille de penser à ça. Ça s’appelle être responsable. Un bien grand mot qui signifie se préoccuper et aimer sa famille jusqu’à parfois changer de métier, même si moins intéressant, pour assurer une certaine stabilité. Et puis c’est vrai qu’on se pose des tas de questions avant d’acheter un livre. La somme peut paraître dérisoire, mais c’est sur ces petits montants cumulé que l’on économise le plus. J’ai pas honte de dire que j’ai plusieurs livre de vous tous acheté en seconde main. Les deux derniers tomes me tentent beaucoup et je vais peut être en demander un pour mon anniversaire. Alors oui, j’achète moins de livre, mais au moins avec les vôtres je suis certaine de ne pas être déçue. Je vous souhaite une excellente journée.

  2. Oh là là, elles sont magnifiques ces tartes ! Je n’avais jamais laissé de commentaire et c’est une erreur.
    Bravo et merci et je file tout de suite acheter ce livre superbe et alléchant

  3. Livre trouvé hier en librairie! Il a rejoint ma collection 🙂 aujourd’hui test de la griottine : un régal 😍 merci pour tout ce travail !!!

    1. J’aime aussi tellement cette tarte 🙂
      Hélas, cette année la grêle a défoncé mes deux cerisiers, et à 10€ le kg de cerises au marché j’hésite un peu à les entarter ^^
      Bonne après-midi à vous,
      Marie

  4. Même si l’édition est sinistrée, il restera toujours moi qui peut pas résister à acheter un livre de pâtisserie rien que pour les photos 😃 et quelle plume, j’en rigole encore
    Bonne continuation
    Élodie

  5. Bonjour,
    J’ai déjà une certaine quantité de vos livres que j’aime beaucoup…J’a i récemment vu vos livres à la Fnac de Toulouse… mais quand je lis les fameux journaux auxquels je sens que vous faites allusion je pense que ce sera difficile…. Vous donnez des recettes saines et bonnes, souvenir d’un livre a grand succès acheté et que j’ai fait disparaître parce que original, certes, mais manque de sucre, très beaux mais si décevants ! vous faites beaucoup mieux ! laissez et poursuivez votre BON travail !

  6. Miam, j’en ai l’eau à la bouche. Je cours l’acheter !
    J’ai bien tout lu et je ne sais toujours pas quelle reconversion est en cours 😉
    Merci pour vos billets qui me font toujours passer un bon moment.
    Bon courage
    Cécile

    1. Rien de « grave », juste une formation de perfectionnement du métier de photographe 🙂
      Bonne après-midi Cécile !
      Marie

      1. J’ai eu peur que tu ne parles loin de tes projets ! On compte toujours autant sur toi Marie pour nous régaler et nous faire rire! Encore un livre à commander génial !
        Monique de Bordeaux

    1. Hélas, j’aimerais bien vous aider chère Ghislaine, mais cela me dépasse. Le mieux serait de voir avec Terre Vivante… merci en tout cas d’avoir essayé d’acheter mon livre ^^
      Bon après-midi à vous,
      Marie

  7. Merci Marie de m’avoir régalée par ton humour, tes magnifiques photos et une recette de poires collées. 😉. Tu dis que tu étais dans l’armoire et moi je croyais que tu étais au fond du puits sous la grosse pierre… D’ailleurs, elle est arrivée cette eau tant désirée ? Amitiés à tous qui travaillez tant.

    1. Et non, c’est le puisatier et mon mari qui s’en occupaient de ce fameux puits, et moi quand je sortais la tête du placard j’apercevais juste leurs bouilles pleines de gadoue ^^
      Suite de l’aventure lundi et mardi prochain… j’espère qu’on trouvera l’eau !

  8. J’ai le livre depuis quelques jours, je le feuillette car je n’ai pas encore eu assez de temps pour passer en cuisine. Je me régale à lire les recettes et avec les belles photos, c’est encore plus de plaisir 😉
    Dommage que ton travail, et celui de ta fille, ne soit pas plus reconnu. En tout cas ici, c’est fort apprécié <3 et ma fille, qui a 14 ans et aime pâtisser, est bien contente de pouvoir choisir dans tes livres les recettes qu'elle va réaliser. Moi, à force de lecture, j'ai un peu de vocabulaire pâtissier, mais elle pas encore, du coup, avec tes recettes, elle peut pâtisser sans devoir attendre que je sois dans le coin pour expliquer les termes.
    Merci 😊

  9. Bravo, les tartes ont l’air aussi délicieuses que les photos sont magnifiques !
    Et cette formation professionnelle en vue d’une reconversion (partielle seulement j’espère), c’est dans quel domaine ?
    Merci pour tes articles et toute l’énergie que tu mets dans ton blog.

    1. Rien de « grave » : c’est une formation de perfectionnement du métier de photographe 🙂
      Ça reste donc très proche de ce que je fais déjà, je ne vais pas vous abandonner 😉
      C’est moi qui te remercie pour ton gentil message chère Françoise !

  10. Le livre me fait de l’œil depuis peu. Il va trouver rapidement une petites place avec ses copains . Les photos sont magnifiques et appétissantes. Tout me plaît. Continuer donc à nous faire plaisirs . Merci

  11. Alléchantes comme d’habitude. Encore un livre à ajouter à ma collection. J’espère pour vous qu’un jour ce merveilleux travail soit enfin reconnu.

    1. On verra bien ^^
      En attendant, tous ces gentils messages de votre part à tous me réconforte énormément
      Merci Christine 🙂

  12. Je viens de bien rire en lisant ton interprétation de la recette puis de saliver en regardant les photos…..un bon moment donc! J’avoue avoir arrêté d’acheter des revues de cuisine, elles tournent un peu en rond et donnent parfois des recettes fausses ou un peu bizarres….mais pour une rédactrice j’imagine bien que ce serait un plus d’y apparaître ! Je n’achète quasiment plus de livres de cuisine non plus j’avoue….sauf ceux de quelques auteurs , que je suis sur internet d’ailleurs.
    Et j’adore faire des tartes! Alors merci

  13. Bravo! L’art et la créativité sont de la partie, toujours surprenants et alléchants… pour les vrais gourmets, avec la complicité des papilles familiales! Félicitations!

  14. Merci de tenir bon pour nous Marie, tes livres sont toujours aussi fabuleux (recettes, simplicité, photos, la totale quoi), ça tombe bien c’est mon anniversaire dimanche !!! Je ne manquerais un de tes livres sous aucun prétexte ! Mille mercis à vous deux !

  15. Ro la la, il est 19h20 et j’ai la langue jusqu’à terre ! Et je bave, c’est moche 😆
    Bravo, quel goût exquis pour vos décorations…

  16. Chapeau bas pour l’article et bravo pour le livre .
    Tout cela n’est que Plaisir, Générosité, et Volupté !!!!!!
    Bien à vous, Isabelle.

  17. Magnifique votre nouveau livre … j’ai raté l’info !!!! Elles donnent toutes plus envie les unes que les autres !!!
    Et courage pour ta formation et le reste ( le jardin, le monde de l’édition….)
    Bisous 😘

  18. Je comprends ton coup de gueule et tes décisions. N’empêche qu’ici, on se débrouille pour acheter tes livres avant qu’ils disparaissent des rayons! Du coup, j’ai hâte!

  19. Bonsoir Marie
    Merci pour ce récit d’une recette des livres soi disant professionnels j’ai pleuré de rire tout du long heureusement que mon mari n’est pas à côté de moi il m’aurait pris pour une folle mais qu’est-ce que ça fait du bien !
    Je fais partie des résistantes au livre même si j’utilise aussi la tablette mais feuilleter un livre de recettes n’a pas d’équivalent avec l’informatique, enfin c’est mon avis… Celui-là va sûrement bientôt retrouver tous les autres « Marie Chioca » beaucoup de tartes me font de l’œil. J’espère qu’un ou qu’une journaliste plus ouvert(e) pourra vous faire connaître du plus grand nombre Maud et toi
    Bon courage aussi pour le jardin.
    Bonne soirée.
    Martine duLoiret

  20. Félicitations pour ce livre qui semble très appétissant. C’est vrai que le numérique envahit tout à mon grand désespoir. Rien de mieux pour moi que de tenir un livre entre mes mains et de le feuilleter. J’espère que vous connaitrez le succès que vous méritez. Continuez à nous régaler avec vos bonnes et saines recettes.

  21. Merci beaucoup Maria, pour ce nouveau livre, pour ta persévérance, pour ton professionnalisme, pour tes bonnes recettes , et pour ton coup de gueule contre les journaux snobs !
    Et bien sûr , pour toutes tes délicieuses recettes !!!!

  22. Coucou Marie
    Merci pour ton article et j’apprécierai toujours tes livres et je les achèterai pour toutes les raisons que tu as mentionnées. Je ne me sers pas des recettes des magazines, je préfère un livre que je peux ouvrir feuilleter fermer et réouvrir et relire j’adore.
    Tes livres sont super, les recettes simples saines mais originales pour certaines avec toujours de belles photos et toutes les explications nécessaires.
    J’espère que tu continueras à nous régaler mais comme tu as fait une formation pour peut-être faire autre chose ? mais on ne sait pas…..
    Merci de nous redire
    Je t’embrasse très fort
    Une fidèle admiratrice et tu le sais.
    Jacqueline

    1. Ne t’inquiète pas Jacqueline, ma formation portait sur le perfectionnement du métier de photographe : donc rien de grave, je ne m’éloigne pas de mon univers 🙂
      Je t’embrasse bien fort aussi 🙂
      Marie

      1. Merci pour ta réponse rapide et tu réponds toujours à nous toutes et tous c’est vraiment très sympathique car tu es très occupée et fatiguée en ce moment alors MERCI pour TOUT.
        Et je te suivrai encore et toujours.
        Grosses Bises
        Jacqueline

  23. Rien qu’à te lire, je suis totalement épuisée par ton rythme, bon courage pour cette formation, je te souhaite le meilleur pour la suite, et pour ma part, je suis adepte du papier, livres de cuisine et revues, même si à l’occasion, je fais un saut sur le net.
    Quel appétissant ouvrage une fois de plus !! Je me vois bien l’offrir à l’une de mes belles-soeurs…

    Et j’espère qu’un jour un magazine de cuisine saura te mettre, ainsi que Maud, à l’honneur !!

    1. Je t’avoue que je suis totalement épuisée aussi ^^
      Et j’ai hâte d’adopter la slow life de mes rêves… au moins quelques temps, histoire de recharger les batteries 😉
      Des bises,
      Marie

  24. J’ai déjà 2 ouvrages de cette série et je vais acquérir celui-ci très vite! A chaque fois, j’y découvre des pépites ! Merci !

  25. Et bien moi, je suis en France chez ma maman et cet après-midi chez Decitre j’ai trouvé ce livre et je me suis dit que j’avais dû rater l’article qui en parlait (la fin d’année scolaire -chez nous c’est fini depuis début juin- était un peu folle et sur les chapeaux de roue, donc ça aurait été bien possible!). Je l’ai acheté et venait de le finir quand j’ai eu le fameux email qui en parle. Pour une fois pas besoin de commander et attendre! Il est magnifique ce livre.
    Ce n’est pas possible d’écrire aux dits magazines, plutôt (ou en plus, hein, ça ne gène pas de râler)? Peut-être qu’ils seraient contents. Il y a tellement, tellement, de sites, comptes Instagram, blogs, etc, que ça doit être difficile de trouver tout le monde?

    1. Je crois savoir que mon éditeur leur a fait passer plusieurs fois le communiqué de presse, mais sans retour… on est vraiment un peu « snobés » ^^
      Bah, tant pis, on va tenter de faire sans 😉
      Des bises,
      Marie

  26. Marie, vous êtes merveilleuse !
    Des années à vous lire et me régaler sans rien dire, je vous dis merci aujourd’hui pour à voir ensoleillé ma journée pourrie…( rien de grave mais pourrie quand même)
    Sur ce, je vais aller acheter tous ceux de vos ouvrages manquant encore à ma collection…

  27. J’ai tellement rit avec ta recette et les commentaires en « voix off »… ^^ Merci de nous régaler comme ça à chaque fois, à tous points de vue!! <3

  28. Bonsoir Marie,

    Félicitations pour ce nouvel ouvrage qui agrandit la collection Saines Gourmandises, et accessoirement la mienne haha
    Tu as validé ta formation ? Elle portait sur quel sujet si ce n’est pas indiscret ?
    Je ne peux qu’espérer que tu continueras à écrire des livres, même si il est vrai que la situation devient de plus en plus compliquée pour beaucoup d’auteurs/autrices.
    J’espère également que tu as pu raviver ton pauvre potager 🙏

    Je te souhaite une très belle soirée,
    Bises,
    Marie

    1. Ma formation porte du le perfectionnement du métier de photographe, je la termine mercredi… c’était dense, je suis crevée ^^
      Des bises aussi chère Marie, et merci pour ton gentil message 🙂
      Marie

  29. Ton article est très bien comme toujours, les photos super appétissantes, encore un livre a ajouter à notre collection. C’est vrai qu’il est dommage qu’on ne parle pas plus de vous dans les magazines et autres médias.
    Bonne continuation à toutes les deux . Compte sur nous pour vous faire la promo de vos livres !!!
    Bises.

  30. Quel talent ! Quels talents ! Je vous ai découverte par l’intermédiaire de diverses personnes qui réalisaient vos recettes. Leur admiration était évidente, je me doutais bien que vous deviez avoir du talent. Mais là, je suis scotchée ! Les photos, au-delà des pâtisseries, sont absolument fantastiques. Je vois que les temps sont durs pour beaucoup de gens talentueux et j’en suis désolée. Ne vous découragez pas. Une bonne nuit de sommeil (ou deux) et ça ira mieux !

  31. Un magnifique travail. Que de belles merveilles ❤…
    j espère que vous trouverez un journaliste intéressé !!
    Plein de bonnes choses pour la suite.
    Toujours un plaisir de vous lire.
    Nadine.

  32. Marie, vous êtes formidable! Hormis vos talents de cuisinière, pour créer, avec goût et finesse des recettes saines et savoureuses, vous savez si bien écrire et là j’avoue que j’ai bien ri avec cette parodie!!
    Ne vous découragez pas, votre talent est certain !
    Bien à vous,
    Sylvie

  33. Bouuuhhhh, mais comment je vais faire, moi, si tu arrêtes d’écrire tes si beaux bouquins de cuisine qui m’ont permis de retrouver le goût des bons petits plats et le chemin de mes fourneaux ? Parce qu’après x années de mariage et une tribu à nourrir, il y avait comme une lassitude jusqu’à ce qu’une bonne amie me fasse découvrir l’univers de Marie Chioca 😉
    Depuis je fais de la pub, plein d’adeptes et j’ai même créé un petit groupe sur Signal (parce que je n’aime pas WhatsApp !) avec quelques amies, intitulé : « fans de Chioca » ^^
    Moi, je propose que chacun(e) fasse découvrir tes beaux livres et ton « art de vivre » à 2 ami(e)s… Ainsi, ça peut faire une traînée de poudre ! Et basta les magazines spécialisés, moi je n’en ai jamais vus, et je ne m’en porte pas plus mal !
    Allez, haut les cœurs 💕

    1. Ne t’inquiète pas, il n’est pas question d’arrêter Sonia… pour l’instant j’ai signé d’autres projets avec ma maison d’édition. On va se battre 😉
      Des bises,
      Marie

  34. Trés Chère Marie.

    Je pensais bien que vous aviez plusieurs  » casseroles » sur le feu…….
    Déjà, Merci de mettre à notre niveau, pauvres amateurs que nous sommes, des recettes ésotériques par leur vocabulaire, leurs ingrédients et leurs couleurs….. et leurs effets secondaires sur notre santé……….
    Nous sommes conscients du temps et des efforts que vous mettez en oeuvre pour nous offrir les délices que nous aimons tant, quelque soit notre alimentation, pas toujours choisie.
    Mais si le résultat donne une photo de Frimousse comme celle que vous avez captée sur le vif….. MERCI MERCI MERCI Je ne vous le dirais jamais assez, Marie.
    Quand aux magazines, je ne vois que des lunettes avec des verres de 10 cm, et des cotons tiges XXL…..Heureusement, que votre potager vous a faite passée chez Julie pour vos supers salades, même si ce n’était pas, hélas, pour vos gâteaux!!!!!
    MERCI Marie. Je vous embrasse. Mireille.

  35. Rhooo , je n’ai même pas pu attendre cette belle présentation ! Ce beau livre me fait de l’oeil depuis un mois et il vient s’ajouter aux prédécesseurs de la même collection. Et j’attendrai les autres avec impatience. Car, chez nous , il y a encore des livres sur nos étagères. Et je préfère feuilleter un livre qu’une tablette.
    J’ai déjà pu essayer une belle recette de pralinoise qui fût un succès.
    Je vous encourage toutes deux à persévérer car même si votre travail n’est pas encore reconnu à sa bonne mesure, en attendant certains foyers se régalent tout de même de bon et de sain. Merci pour ce talent, cette passion si généreuse qui me font passer de bons moments à préparer de l’amour pour les miens.

  36. Merciiii pour toute cette poésie. Si si il y a aussi de la poésie dans vos coups de g….e 😉 …vous êtes l Auteure la plus représentée ds ma bibliothèque toute littérature confondue…bon j aime emprunter les livres à la biblio communale…mais les vôtres je les achètes pour les laisser en héritage ;)…merci de nous régaler dans bcp de domaines et je vous que la suite arrive. Soyez fière de cette belle transmission Marie…

  37. Même en colère tu es et reste une gentille! Je suis une fan absolue ! Je vais même te confier un secret j’aurais aimé être toi ! J’ai beaucoup d’admiration pour ton travail, ton esprit et ta fraîcheur. Bouhhh aux parigots tête de veau qui n’entendent rien à la vrai vie! Ne change rien et continue à te fâcher (un peu) contre les « professionnels  » de la cuisine. Il y a déjà longtemps que j’ai arrêté de les lire. J’ai évidemment acheté ton dernier livre des tartes et elles sont tout sauf tartes !!! Adiu !!! ave l’assent du sud-ouest ! Et la bise a mon idole !

    1. J’espère que tu te régaleras bien avec ce dernier livre Patricia 🙂
      Merci pour ton message, et des bises aussi, mais avec l’accin dauphinois ^^

  38. Bravo 👏👏👏
    Bravo pour tout, le travail incroyable et d’une si grande qualité, les photos, l’acharnement, la prise de position face au monde impitoyable du journalisme et de la presse…
    Votre fille et vous, êtes admirables 🙏
    Tout l’amour que vous partagez ds votre famille traverse vos recettes !
    Je n’habite pas très loin de chez vous, j’espère vous rencontrer un jour !
    Ne lâchez rien mais prenez soin de vous 🙏

  39. Mon Dieu cet article est génial !

    Marie, je vous lis depuis longtemps et je vous assure que s’il m’arrive de croiser un journaliste culinaire digne de ce nom, je lui parlerai de vous ! On croise els doigts pour Thuriès!!

  40. Waouhhh Marie , extraordinaires photos . Vous avez un talent dingue .Intéressant aussi de lire que vous puissiez penser être un peu hors des circuits avec tous vos abonnés et followers ?

    1. Heureusement que je suis portée par la grande gentillesse de ma communauté, parce que si je comptais sur les médias pour mettre un peu en lumière mon travail… ^^
      Des bises Nathalie 🙂

  41. Ah!! Marie et Maud, vous avez encore frappé très forrrt!
    Je commence par me régaler de ta verbe joyeuse si pleine de cet humour dont je raffole, puis je me lèche les babines devant les photos sublimes et puis..je file en boutique car moi, la version livre-papier, c’est ce que je préfère !

    Tous mes encouragements pour la suite , à toutes les 2!
    Bien amicalement !

    sabine de Bretagne

  42. Bonjour Marie,
    Je pense qu’il y a peu d’auteurs culinaires qui aient une communauté de fans aussi fidèles que vous. D’autre part je fais partie des amateurs de cuisine qui n’achètent plus de magazines car ils proposent toujours la même chose et des recettes pas toujours fiables ou réalisables (à cause du coût des ingrédients ou de la technique). Et puis la presse est encore plus sinistrée que l’édition. Ces magazines sont en sursis alors peu importe qu’ils vous oublient !!!! 😉

    1. Oui, jamais je ne remercierai assez la Providence pour cette communauté en or qui me porte littéralement… toute cette bienveillance et ces témoignages d’amitié me touchent énormément !
      Merci aussi pour ce gentil petit mot 🙂

  43. Chère Marie,
    Je viens de commander le livre…heureusement que ton article vient d’en parler…il va tomber à point pour l’été !!
    Je me sers tellement des autres déjà que je ne peux qu’être ravie qu’un « petit » nouveau s’invite chez nous….merci merci merci d’avance.
    Et quelles promesses en voyant déjà les photos.
    Comme tu a bien fait de pousser ce coup de colère, tout ceci semble effectivement bien incompréhensible …et va hélas avec beaucoup de choses qui fonctionnent à l’envers…pourvu que quelqu’un se réveille.
    Et j’espère fort que tu vas continuer longtemps à nous enchanter avec tes livres de recettes.
    Bel été !

    1. Merci ma chère Anne pour ce gentil petit mot, et ta fidélité à me suivre d’une façon générale 🙂
      Je te souhaite un bel été aussi !

  44. Oh la la…. J’ai trop hâte, et je file cet après-midi l acheter.
    Magnifiques photos, pleins les yeux, et tes recettes sont toujours des perles que je fais avec plaisir.
    Continue à nous faire « lécher nos babines »
    Carole

  45. ben oui, faut lire ça jusqu’au bout ! c’est un livre (de plus) à offrir ! ma fille Maud est une merveilleuse pâtissière et je suis déjà certaine qu’elle va l’adorer ! personnellement, tes livres font partis aussi de mes livres de « déco » tellement ils sont beaux ! d’autant que j’aime relire la phrase d’Hippocrate « que la nourriture soit ton médicament » . et là c’est d’autant plus le cas que vos recettes à toutes deux, rendent heureux (et la joie est un sacré médicament aussi!). dans ma petite ville , nous avons à présent une librairie qui aime beaucoup les éditions Terre Vivante… mais autrefois, je me souviens être allée dans une grande enseigne (L……) où suite à ma demande d’un de tes ouvrages, on m’a répondu qu’avec ces éditions là on ne travaillait pas gnagnagna… bizarre, et que je ne pouvais même pas commander…?! en revanche tu es souvent à l’honneur des magasins bio . bravo et…. on croise les doigts pour le puits !!!

    1. Oui, j’espère tellement qu’après toutes ces péripéties nous trouveront de l’eau ^^
      Merci en tout cas pour ton gentil message Agnès 🙂

  46. j’adore lire vos commentaires , c’est revitalisant le matin !
    tout ce « charabia » des soit-disant-grands-cuisiniers ( ou pâtissiers) c’est à vous dégoûter d’installer une cuisine dans votre maison ….
    merci de nous permettre de suivre une recette qui ne ressemble pas à une énigme !
    une mamie qui fait beaucoup de gâteaux….

    1. C’est du jardin professionnel, disons que c’est peut-être utile au métier, mais un peu indigeste pour nous ^^
      Des bises, et merci pour ce si gentil message 🙂

  47. Votre article s’est fait attendre mais quel enchantement, c’est un vrai régal pour les yeux,pour votre prose,votre humour…je m’en délecte..que de belles choses
    Comment passer à côté de vos créations…j’espere vous lire bientôt dans un magasine🤞🤞
    Merci, je pars travailler d’un pas léger, vous m’avez fait du bien Marie!

  48. Holala Marie, j’étais écroulée de rire à la lecture de la recette « ésotérique » et surtout de sa version commentée !! Moi, j’imaginais une recette dans un vieux grimoire poussiéreux du Grand Schtroumpf !
    Comme d’habitude, les photos sont extraordinaires. La coccinelle est adorable ! <3
    Bravo à toutes les deux, c'est magnifique. Ho ben tiens donc, mon anniversaire est dans un mois ! ♪♫♪
    Grosses bises.

  49. Bonjour. Je vais ajouter ce nouveau livre à ma collection. Je tenais aussi à vous remercier car grâce à vous, l’association nepetas/ roses dans notre jardin est un émerveillement. Belle journée. Carmen.

  50. Merci Marie et Maud pour ce nouvel opus, qui va rejoindre mon étagère en compagnie des 4 autres !

    J’ai hâte de tester ces nouvelles recettes, toutes aussi alléchantes les unes que les autres ! Voir si la tarte aux fraises Marguerite détrônera chez nous le gâteau Petite Luce qui est devenu le préféré des préférés pour sublimer les fraises du jardin. J’ajoute que je suis devenue la préposée aux gâteaux quand on est invité (ou qu’on reçoit), tout le monde adore et moi j’y vais en confiance, je n’ai jamais été déçue (sauf par la chantilly coco que je n’arrive pas à faire, je n’ai pas de robot… mais je ruse grâce à la crème du gâteau Petite Luce qui, elle, se tient parfaitement).

    Je ne lis pas les magazines de cuisine et je n’ai pas la télé, mais les recettes de Marie Chioca, je connais ^^ et j’offre vos livres dès que j’en ai l’occasion !

    Merci pour votre travail !

    1. Je suis très touchée Juliette, et je dirai à ma « petite » Luce (qui fait maintenant 1,65m ^^) combien vous appréciez son gâteau 🙂

  51. Coucou
    Waouh, le coup de « gu….. » bien « lancé ; et justifié.
    Donc, encore un livre qui va venir compléter ma collection « Chioca » et ce dans les heures qui suivent.
    En tout cas, un grand merci à toutes deux et continuer car nous les lecteurs (et fans) nous apprécions votre travail et le respectons.
    Bonne chance pour les projets.
    Toujours beaucoup de plaisir à lire les articles de cuisine et de jardinage. D’ailleurs, j’ai conseillé, plusieurs fois le livre notre fabuleux jardin en permaculture que j’applique.
    Bon courage…..pour la suite
    Ah, j’oubliais, je suis également sur instagram « les biquettes »
    amicalemnt

  52. Bonjour Marie
    quel plaisir de vous lire !!!! un enchantement
    et comme vous avez raison !!!! il faut tenir le choc , on serait trop malheureuses sans vos recettes et votre belle personne
    continuez à nous régaler avec vos mots , vos photos , vos recette ,
    moi j’achete vos livres !!!
    passez une belle journée
    Joelle

    1. Merci de tout coeur Joelle et ne vous inquiétez pas, pour le moment je suis bien décidée à ne pas lâcher l’affaire 🙂

  53. Bonjour Marie
    J’aimerais partager ton article sur ma page fb pro , comment faire ?
    Tes recettes, tes coups de gueule, ton univers… J’aimerais contribuer parce que si j’achète un livre de cuisine, désormais, c’est l’un des tiens.
    Belle journée 🌞

    1. Merci beaucoup chère Marina 🙂
      Par contre, pour ce qui est de partager l’article je ne sais pas trop comment procéder, je suis pas très douée côté FB ^^
      Bonne fin d’après-midi,
      Marie

  54. Bonjour Marie, J’adore vos publications ! Vous avez un courage monstre, beaucoup d’humour et beaucoup de talents de toutes sortes, jardin, cuisine, pâtisseries, photos et j’en passe. Vous lire me booste, quand je n’ai pas beaucoup de courage face à ma journée, votre façon de contourner les difficultés m’aide énormément à être plus positive.
    Ce livre gourmand est très beau comme tous vos livres, votre petite fille gourmande prise sur le fait est magnifique ! les décors de vos tartes (comme de tous vos plats) sont exceptionnels, vous avez raison de râler contre les journalistes alimentaires, vous êtes largement au-dessus de tout ce qu’on peut voir dans ce domaine. Je fais très peu de pâtisserie, j’ai déjà vos gâteaux IG bas et les viennoiseries que je n’ai pas encore utilisés mais je pense que je vais craquer pour vos tartes pour vous soutenir surtout que ce livre n’est pas très cher !
    J’espère que vous vous remettez de votre terrible orage et que votre jardin reprend des couleurs. Prenez soin de vous et de votre magnifique famille.
    Amicalement

    1. J’ai dû presque tout replanter au potager (sauf quelques rangs qui avaient été un peu protégés de la grêle par de gros arbres…) et là tout reprend vie doucement…
      Merci pour ce gentil message Sylvie 🙂

  55. Oh Marie, si vous saviez*, vous avez fait ma journée ! Je viens de rire aux larmes (qu’est-ce que ça fait du bien !) devant vos commentaires dans la recette ésotérique ! (J’ai toutefois dû vérifier ce qu’était le trottoir dans la traduction pour non-initiés; me voilà non seulement plus joyeuse mais aussi plus riche d’un nouveau mot). Cela mis à part, et même si je suis plus « salée » que « sucrée », je vais commander fissa votre merveilleux nouveau livre et trépigner en attendant qu’il arrive. Merci pour votre enthousiasme communicatif, votre talent et votre gourmandise, c’est du bonheur !!!
    *en référence non pas aux partitions de Cabrel… mais d’un autre grand quand même!

    1. Très heureuse de vous avoir fait sourire chère Françoise ^^
      Merci pour ce gentil message, qui me fait bien chaud au coeur <3

  56. Merci Marie, je vais vite compléter ma collection . Votre problème :
    – vos photos sont trop belles
    – votre Français trop subtil et recherché
    – votre humour trop léger
    – votre capacité de vous prendre en main et votre résilience énorme
    – vos valeurs trop « politiquement incorrectes »
    Mais surtout continuez à nous faire rêver car on a atteint le fond de la piscine (ou du puit) et on ne peut que remonter car une prise de conscience commence à pointer son nez , la démagogie, la laideur et la médiocrité ne mènent à rien!
    J’attends la suite concernant le puit,…. Qu’allez vous faire des grosses pierres les débiter pour compléter votre allée ?
    Faites coucou à vos cochons, à vos canards(si j’étais plus prêt je vous en emprunterez bien un) et aux poules que l’on ne voit pas beaucoup, de ma part! Grâce à votre livre je me suis mise à au jardinage et les limaces apprécient beaucoup 😩
    Merci pour tout

    1. Quel gentil message, il me fait vraiment très chaud au coeur… <3
      Suite de l'aventure "puits" lundi et mardi prochain, car le puisatier revient !
      (J'ai montré aujourd'hui en story sur Instagram que mon mari a déjà transformé une des grosses pierres en petit banc :))

  57. Bonjour, je suis avec vous depuis votre premier livre 🙏vous m’avez fait découvrir les ‘bons sucres’ les ´bonnes farines’ les index glycériques bas et j’en passe …
    Je me suis toujours demandé pourquoi la presse des magazines culinaires ne s’était pas emparé du sujet et créer un magazine en collaboration avec vous
    Ne lachez rien et continuez votre belle aventure , bon maintenant vous pourriez même pousser les méchants au fond du puit mais ça serait dommage 🤣 … pour le puit !
    Belle journée
    Rachèle

  58. Bonjour,

    Je ne laisse jamais de commentaires habituellement mais votre article m’a touché. Alors je ne peux que vous souhaiter bon courage et je vais acheter votre nouveau livre qui complétera ma collection.
    Christine

  59. Bonjour Marie
    Je comprends votre frustration. Nous qui ne pouvons aller au resto je me disais dernièrement que je serais ravie d’avoir un de vos desserts au restaurant les rares fois où je m’y retrouve avec une amie ou pour de grande fête pour régaler ceux qui mange healthy. car j’avoue qu’il est très frustrant de se priver de dessert à cause de tout ce qu on peut y trouver et plus particulièrement quand les produits laitiers et le sucre blanc sont un problème. si cela peut vous donner des idées. Chômage oblige j’avoue limiter les dépenses mais je ferai l’effort dès que possible de prendre de vos livres pour vous exprimer ma gratitude car vous avez depuis 2020 révolutionné mon alimentation. Merci et bon courage.

    1. Merci pour ce gentil message qui me fait très chaud au coeur <3
      Pas de souci, je comprends tellement bien ! Mon époux est aussi au chômage depuis 18 mois et je fais attention au budget donc je compatis totalement 🙂
      Bon courage à toi aussi Rokatiou <3

  60. Bonjour Marie, te lire est déjà un régal, même quand tu décides de monter aux créneaux !! Quel beau travail encore de réalisé ! Une équipe de choc, car toutes ces tartes me font baver 🤤 alors je sais ce qu’il me reste à faire !!!
    Bel été et merci de nous avoir fait partager l’histoire du puits !!!

  61. bonjour Marie et Maud,
    mais que c’est bon de vous lire Marie !
    Merci pour vos multiples talents qui font du bien. Je m’en vais de ce pas faire l’acquisition de votre livre. Un de plus, mais à jamais indispensable pour régaler nos yeux et nos palais.
    Bises à toute votre famille,
    et garder votre pugnacité (que je n’aime pas ce mot, mais il est néanmoins approprié) pour faire face contre des vents et marées souvent contraires.

  62. BRAVO, pour votre nouveau livre, un vrai travail d’acharné, et quel beau résultat 🙂
    J’ai hâte de l’acheter et d’essayer les différentes tartes…
    Bon courage pour la suite

  63. Bonjour Marie, ça fait du bien d’avoir des tes nouvelles. Merci pour ce nouveau magnifique livre , que je viens d’acheter….. C’est irrésistible…..! Je les ai tous et de tous je me sers. Bonne continuation, surtout ne nous abandonne pas, tu nous fais rêver, c’est si rare de rêver et se sentir bien en ce moment . Bises

    1. Je suis très touchée par ton petit mot Anne-Marie <3
      Pour l'instant je ne lâche pas l'affaire : tant qu'il restera un auteure culinaire à écrire des livres, je crois que ce sera moi ^^

  64. Bonjour Marie et Maud!

    Encore un joli livre. Les recettes ont l’air vraiment sympa dites voir.
    Bon je passe mon tour, je suis un peu envahie de livres de pâtisserie… enfin de livres de cuisine en général. Mais qu’à celà ne tienne, étant maintenant dans le pays de Gex et dotée d’un rez de jardin, je vais m’empresser de faire ma première lasagne, je viens de visionner ta video, Marie.
    La terre de mon petit jardin m’a l’air un peu triste, mais on trouve des perces oreilles partout, donc ça ne doit pas être trop mal, et les courgettes qu’on a planté comme ça se portent bien et sont déjà en fleurs.
    J’en ai profité pour commander ton livre sur ton beau jardin, et celui sur les salades … oups, encore un livre de cuisine 🙂

    A bientôt!

  65. Bonjour Marie,

    C’est tellement beau et très certainement très bon que je vais vite craquer…..
    Merci Merci pour tout ça, c’est du bonheur de vous lire et de voir ces jolies photos et belles frimousses…
    Continuez.
    Noëlla

  66. Marie, je viens de commander votre livre : cela me semblait bien normal ! Je profite de tant de vos écrits, recettes, conseils, tranches de vie plus délicieux les uns que les autres mis si généreusement à ma disposition. La présentation de ce livre est magnifique. Je ne pense pas réussir des tartes aussi belles que les vôtres. Je vais peut-être enfin essayer d’utiliser une poche à douille, cet ustensile m’a toujours fait peur !
    Dans ma cuisine, il y a beaucoup de vos livres. J’ai encore de la place car j’ai « évacué » une cinquantaine d’ouvrages que je n’utilise jamais. Et puis, j’aime les livres de cuisine, surtout ceux qui ont vécu, sont tachés, annotés. Et que dire de vos sublimes photos !
    Bravo à votre fille et longue vie à votre belle collaboration.

  67. Chère Marie et Maud,
    À chaque fois que je lis le blog de Marie, je me réjouis car si drôle, espiègle et BEAU.
    Quand je vois les photos’ je blêmis….des œuvres d’art de beauté de créativité et de gourmandise.
    Je suis si admirative.Je comprends que c’est injuste de vous oublier dans les magazines et Marie, vous avez raison de gueuler.J’aime vos explications faciles et efficaces….alors ne changez rien
    car on vous connaît et c’est le bouche à oreille qui fonctionne.
    Alors bravo pour ces mois de placard!
    En attendant d’acheter le livre, je vous embrasse…Chapeau les artistes.

  68. Mais que j’aime vous lire ! Mon petit bonbon de fin de journée, pour reprendre des forces… J’en saliverais presque sur le clavier de mon ordi ! Quatre ans que je vous suis discrètement mais efficacement. Vous me donnez envie de cuisiner et pâtisser autrement. Un grand MERCI pour ça. Vos billets d’humeur me ressemblent même si je suis sortie de la vie active, que mes petits ont tous quitté le nid et que je vois rarement mes petits enfants parce que je suis la belle mère qui ne peut pas plaire à tout le monde… Ainsi va la vie. Mais rassurez vous, je vais bien ! Seule mais heureuse parce que je vis dans, avec et pour ma cuisine… Vous me suivez ??? Bref, continuez à me plaire, ne changez rien. Je cours acheter cette dernière merveille sans quitter ma chaise. J’ai hâte de le recevoir… Bonne soirée. Amicalement !

    1. Merci pour ce gentil message chère Martine… je vous souhaite beaucoup de bonheur, et un rapprochement avec vos petits enfants <3
      La vie nous réserve parfois de jolies surprises...
      Bien amicalement aussi !

  69. Bonsoir Marie.Livre commandé,je n’ai pas pu résister aux belles photos et j’adore les tartes.Bravo à toutes les deux ,et merci pour tout ce travail.Personnellement je n’achète jamais de magazines de patisserie,j’ai une belle collection de vos livres que j’ai fait connaître autour de moi ,et d’après les commentaires je crois que le bouche à oreille fonctionne très bien.Bravo à toutes les deux,et ne perdez pas courage.P.S.La recette  » ésotérique » m’ a fait penser à cette phrase:  » Ce qui se conçoit bien s’énonce clairement… »

  70. Hi!Hi !Hi En tout cas vous n’avez pas laissé votre humour au fond de l’armoire et j’espère égoïstement que votre nouveau job ne va pas nous en priver.Un livre de pâtisserie et moi qui devrait perdre 5 kg…Bah! Je réfléchis…je réfléchis..

  71. Bonjour Marie,
    Les magazines de pâtisserie peut-être pas, mais d’autres parlent de vous! J’ai par exemple entendu une très favorable critique sur le podcast de la librairie brestoise Dialogues (les éclaireurs de Dialogues) 😉
    Le livre fait très envie!

  72. Courage Marie et Maud,

    je ne peux que témoingner de votre expertise en pâtisserie (et en jardinage) car grâce à vous, nous nous régalons et en respectant notre santé ! ! !
    Je me souviens particulierement de votre « sapiniére » buche de noel qui nous avait époustoufflé et avait sauvé notre réveillon car je n’avais pas vraiment trouvé une recette, assez inspirante pour le dessert de cet évènement familial ! avant de recevoir un mail de saine gourmandise. Merci

    J’achète vos livres car je suis sûre d’y trouver des recettes bonnes, même très bonnes, et surtout très bien rédigées et claires donc faciles à réaliser ……
    et je dirais idem en jardinage …. les pommes de terre sur pelouse : j’ai testé cette saison ! et s’il avait plu un peu plus en Bretagne depuis la mi-mai, j’aurai une belle récolte de Bleue d’artois…..
    Merci donc à vous deux et ne vous découragez pas…..surtout pas !!!!
    Amitiés
    Pascale

  73. Ben voilà, je sais ce que je vais suggérer à mon cher et tendre pour mon prochain anniversaire… miam !
    Petite anecdote : mes enfants aiment énormément feuilleter tous tes livres (j’en ai un certain nombre à la maison… des livres et des enfants), me font d’interminables listes des recettes qu’ils voudraient que je fasse, et rêvent devant les photos.
    Hier mon aînée m’a demandé si j’avais du « tofu joyeux » pour une recette qu’elle venait de repérer! ^^

    1. ^^
      Le tofu joyeux restera dans les annales ;))))
      (Surtout qu’entre nous, ce n’est pas toujours très joyeux le tofu ^^)
      Plein de bises chère Gwenn <3
      Marie

  74. Ah bon ! l’édition va mal ? ben moi j’y suis pour rien , parce que des livres, j’en achète , encore et toujours, pour mes enfants, mes petits-enfants, mes amis. Rien ne remplacera jamais le plaisir de la lecture d’un bon livre.
    Quant aux livres de cuisine, pâtisserie , je n’ai qu’une religion : tes livres . Ils n’apportent pas que des recettes, mais aussi du rêve, du bonheur, tout ça dans la simplicité , ils reflètent la vraie vie. Je suis capable de reconnaitre un de tes livres au milieu d’un tas d’autres livres de cuisine.
    Hier je suis justement allée acheter ton livre de recettes pour bébé, car c’est le cadeau obligatoire à chaque naissance pour moi maintenant. Et bien j’ai galéré pour le trouver, en revanche les livres du moment concernant le dernier « régime miraculeux IG bas » (loin de moi l’idée de critiquer le contenu) s’étalaient sur tous les présentoirs ; impossible de les rater. Je me demande d’ailleurs si je ne vais pas acheter ton livre en deux ou trois exemplaires histoire d’avoir des cadeaux de naissance en réserve.
    En tout cas, je vais acheter ce dernier livre ,( rien que la première photo de ta petite fille justifie cet achat hi hi) ainsi que celui sur les viennoiseries.
    Bon courage à toi et à Maud. Je suis sûre que vous finirez par être reconnues à votre juste valeur, car je le redis encore une fois, il y a bien plus que des recettes dans vos livres.
    Je vous embrasse toutes les deux .

  75. Merci pour cet article…amusant,émouvant,révoltant par moment…quel travail !…bon courage à vous 2..dès que je le trouve je l’achète pour la beauté des images…et je testerai la tyrolienne,j’aime son côté rustique…
    🙏🏼 Anne-Lise

  76. Qu’elles sont belles ces tartes ! Ça donne envie de croquer dans chacune, sans modération ! Merci Marie pour tous ces cadeaux et continuez à nous régaler les yeux et la bouche..

  77. Autant de poésie, de beauté, de chefs d’œuvres dès le matin, c’est un vrai bonheur, de quoi avoir une journée topissime !
    Merci Marie !!
    Je te souhaite d’être remarquée rapidement par la bonne critique, et valorisée au mieux…
    Tu le vaux tant <3 <3

    1. Merci beaucoup… ce ne serait pas pour la « gloriole » que j’aimerais être un peu mieux relayée par les magazines spécialisés, mais tout simplement pour que nos livres se vendent mieux et que je sois assurée de pouvoir continuer mon métier d’auteur. Sinon, hélas je ne réponds de rien.
      Bonne semaine à toi 🙂
      Marie

  78. Bonjour Marie,

    Je souhaite partager avec vous l’expérience particulière de notre famille avec votre livre.
    Récemment, ma deuxième fille fêtait ses 14 ans. Pour l’occasion, comme elle aime beaucoup cuisiner, avec une petite préférence pour la pâtisserie, je choisis un de vos livres de recettes de gâteaux.
    Je missionne ma fille aînée de l’achat.
    Malheureusement, elle ne trouve rien.
    Mais elle me parle d’un livre sur les tartes que je ne connais pas.
    On décide de l’acheter et de l’offrir le soir même à ma princesse de 14 ans.
    Je ne peux vous décrire les étincelles dans ses yeux et la joie de cette demoiselle en ouvrant son cadeau. (Merci pour les magnifiques photos de ce livre)
    Depuis elle attend avec impatience que les fruits mûrissent au jardin pour commencer sa première tarte (qu’elle a choisi): la coccinelle.
    Nous étions le 25 mai, un jour après la sortie de votre livre.
    Un grand merci et un grand bravo pour ce travail magnifique.

    Emmanuelle

    1. Que c’est gentil Emmanuelle, je suis tellement touchée par votre message…
      Des bises bien chaleureuses à votre famille, en particulier la jeune pâtissière 🙂
      Marie

  79. Oh là là, ça pue la jalousie cette absence de ta collection de livres dans les publications des journalistes culinaires !! Tu es sans doute mal vue parce que tu as la clé de la réussite et du professionnalisme qui manque aux autres…. En tout cas bravo à vous 2 pour ce livre qui fait baver rien qu’en regardant les photos. Je vais me l’offrir pour mon pré-anniversaire 😉 (dans 5 semaines) parce oui les pré desserts existent bien donc pourquoi pas les pré anniversaires 🥳. Merci pour ce post juste et gourmand ou juste gourmand comme toujours ❤️❤️

    1. Je pense que c’est surtout un peu de mépris de leur part : avec ma fille on ne fait pas d’émission de télé, donc forcément, on est un peu des ploucs ^^
      Des bises Florence, et merci pour ton gentil message 🙂

  80. J’ai découvert cette pépite, pendant ma pause méridienne, chez le libraire proche de mon lieu de travail.
    Les photos sont un régal pour les yeux et je ne doute pas que les recettes seront un régal pour ma petite famille.
    J’ai un peu de mal à imaginer un quotidien sans livre papier mais il est vrai que les tablettes et autres liseuses envahissent progressivement un monde qui veut lutter contre les méfaits des écrans. Aussi, j’entends bien la nécessité de voir arriver bientôt des e-books de cuisine qui seront certes faciles à utiliser à partir d’un ordinateur portable mais qui ne viendront pas s’afficher fièrement et joliment sur l’étagère de ma cuisine. Enfin, « il faut vivre avec son temps » disait déjà ma grand-mère en 1980 (…) et puis, vos photos seront toujours aussi belles sur l’écran qu’en papier.
    Merci à vous, Marie et, à Maud, pour la belle collection que vous avez fait naître.
    Bien cordialement,

    1. J’ai un tel amour des livres (d’une façon générale) que ce n’est pas demain la veille que j’adopterai la liseuse ^^.
      Merci beaucoup chère Monique pour votre gentil message, je suis très touchée.
      Bonne semaine à vous,
      Marie

  81. je viens de recevoir le superbe livre des tartes
    Questions, je veux faire la cajette et je ne comprends pas comment et avec quoi elle tient ?
    où peut-on se procurer les jolis emporte pièces des feuilles d’érable et autres
    J’adore vos livres et votre blog votre livre 19h25 est toujours à portée de main dans la cuisine
    chaleureusement anne campagne

    1. Bonjour Anne : pour la cagette c’est la crème à la fraise qui, en refroidissant, assure la solidité de l’ensemble.
      Merci beaucoup pour votre gentil message, et bonne semaine à vous !
      Marie

  82. Quelles splendides tartes Marie, mille merci je ne résisterai pas à ce livre ni à son contenu. Je te souhaite bonne chance dans ta reconversion professionnelle tout en espérant égoïstement que tu continues ce blog ainsi que celui du jardin. J’adore et tes recettes et ta façon d’écrire et tes bons conseils . Tu pourrais certainement te reconvertir dans la comm’ ou le journalisme ;), c’est déjà ça que tu fais en fait…..bien mieux que bcp de journaliste. Enfin pour les spécialistes cuisine ou pâtisserie, je ne sais pas, je ne lis pas ce genre de choses. En général les magazines sont totalement inintéressant, écrits par des gens qui n’y connaissent rien et ce ne sont que des « pousse à la vente » pour 36 trucs dont on n’a pas forcément besoin

    1. Très touchée par ton message ma chère Cassiope, je te rassure tout de suite : ma formation n’est pas très éloignée de mon métier actuel, et je ne vais pas lâcher mes blogs 🙂
      Merci pour ton message qui me fait chaud au coeur <3
      Marie

  83. Coucou, c’est un tel plaisir de vous lire, que je crois fermement, que le bon Dieu risque d’être tenté de vous exaucer. Patience, puisque tout vient à point, à qui sait attendre. Certes, pas trop longtemps l’attente si possible. J’en parlerai à un ami. Mais le temps de Dieu n’est pas le même que celui des Humains. Cependant, je suis sûr, que votre réussite exponientielle est pour demain. Je vous adore, alors travaillez encore. Non sans le plus important : prenez soin de vous, et une bise affectueuse à la ronde, de tous vos bout de choux. Titi 🙂

    1. J’aimerais juste devoir travailler un peu moins, parce que je fatigue vraiment avec ce rythme…
      Merci pour ce gentil message chère Titi, je vous embrasse bien 🙂
      Marie

  84. Coucou, c’est un tel plaisir de vous lire, que je crois fermement, que le bon Dieu risque d’être tenté de vous exaucer promptement. Patience aux héroïnes, puisque tout vient à point, à qui sait attendre avec des idées fines. Certes, pas trop longtemps l’attente si possible. J’en parlerai donc à un ami. Mais le temps de Dieu n’est pas le même que celui des Humains, il faut s’en rappeler. Cependant, je suis sûr, que votre réussite à l’exponentielle est pour demain. Je vous adore tant et si bien, alors travaillez encore. Non sans le plus important : prenez soin de vous, et une bise affectueuse à la ronde, de tous vos petits bouts de choux. Titi 🙂 à Marie

    p.s.: je corrige ma réponse, car je titille comme vous sur les fautes

  85. Bonjour Marie,

    Ton nouveau livre a l’air tout aussi épatant que les précédents et j’ai hâte de me le procurer !
    Si ça peut te remonter le moral, le magazine Healthy Food (qui n’est certes pas spécialisé dans la pâtisserie…) a publié quelques unes de tes recettes de viennoiseries l’année dernière, et il me semble également avoir lu une recette tirée de « 19h25 ! Qu’est-ce qu’on va manger ? » C’est peu, je suis d’accord, mais tu n’es pas invisible partout ! Ta fille et toi avez décidément trop d’avance sur la pâtisserie traditionnelle :p

  86. Bonjour Marie,
    C’est toujours un grand plaisir d’apprendre la parution d’un de vos livres et de se précipiter pour l’acheter ! On n’a même pas eu le temps d’explorer tous les trésors de cette belle collection mais les recettes testées ont toutes été approuvées et nous nous sommes régalés.
    Compter sur vos fidèles lecteurs pour faire la promotion de vos livres plutôt que sur les « journaleux » parisiens dans leur haute sphère ….c’est un autre monde où la gourmandise n’a pas toujours sa place.
    Continuez de nous enchanter, dans vos livres, sur les 2 blogs ou Instagram. Vous lire est toujours une plongée dans votre univers, un côté merveilleux dont nous avons tous grand besoin. Je vous remercie infiniment pour cela. Prenez soin de vous.

    1. Que c’est gentil Florence ! Vos mots me font chaud au coeur.
      Oui, c’est justement parce que j’aimerais bien continuer mes blogs qu’il faudrait que je puisse gagner raisonnablement ma vie avec mes livres. J’aime tellement mon métier…
      Enfin, je fais tout pour que l’aventure continue longtemps !
      Bonne semaine à vous,
      Marie

  87. Quelles beautés ces tartes !
    Je ne saurai laquelle choisir de faire en premier…

    Merci de nous – fidèles lec-teurs-trices de votre site – communiquer vos dernières parutions.
    Continuez à nous faire envie ; )

  88. Alors moi je suis très très « acheteuse » de tes livres , de vos livres !
    Et BRAVO pour le coup de gueule. J’ai la chance (?) de comprendre le jargon (mon grand âge) MAIS si je suis aussi fan de tes livres c’est que les recettes sont délicieuses, simples à réaliser, les ingrédients faciles à trouver (sauf la farine d’orge mondé mais ce n’est pas grave) et BELLES !!!
    J’ai 12 livres de toi et j’en ai offert d’autres (à mes enfants par exemple)
    Celui sur les tartes si jolies rejoindra ma collection !

    1. Que c’est gentil ! Merci Geneviève pour la douceur de tes messages, toujours, qui me font si chaud au coeur 🙂
      Bonne semaine toi,
      Marie

  89. Merci des milliers de fois Marie. Vous avez décidément une plume que j’adore et dont je ne me lasse pas. Et ce petit coup ou je dirais même grand coup de gueule est tellement juste. Mais que font les soi-disant professionnels ! Nom d’une pipe…. J’ai déjà les 3 premiers livres de cette collection sans compter tous les autres ! Et quand je m’imagine le travail abyssal de chacun de ses ouvrages, oui je me demande qui va relayer et mettre en avant cet énorme travail au service de la santé et de notre gourmandise…. Merci Marie et Maud pour votre engagement et pugnacité ! Marie vous n’avez jamais dérogé à votre ligne et vous avez inspiré des milliers de lectrices et lecteurs…. Restez fidèle à votre ligne si inspirante, légère (vous gardez de l’humour même par temps d’orage) (je vous imagine cependant parfois si décontenancée devant les turpitudes de la vie). Je vous envoie de belles ondes d’énergies positives et merci pour ce 5ème ouvrage que j’ai hâte de découvrir. Françoise, fan de votre style et de ce que vous rayonnez

    1. Chère Françoise, votre message si chaleureux me va carrément droit au coeur <3
      Bien sûr, je veux continuer de batailler pour pouvoir continuer de vivre de mon métier d'auteure. Rien n'est désespéré, mais j'aimerais juste une toute petite mise en avant dans les grands médias, cela nous aiderait tant mon éditeur et moi...
      Merci encore pour ces mots si amicaux Françoise, et très belle semaine à vous,
      Marie

  90. Coucou Marie,
    Cela fait qq années maintenant que je te suis. Je t’ai découverte lors de la publication de ton livre d’introduction à la fermentation grâce à ton interview sur France Info. [Et oui, j’écoute maintenant France Info au réveil, moi qui ne supportais pas cette station lorsque les parents la faisait tourner.. dans la voiture, au déjeuner (Chhuttteuhh !!)]. Perso, j’aurai aimée que tu partages beaucoup plus de recettes sur ce thème 😉
    Je me suis un peu retrouvée dans ta façon de cuisiner (avec des compétences en moins bien entendu), ce qui m’a fidélisé (avec toi). Tes recettes sont toujours superbes. J’en ai essayé quelques unes. Auparavant, j’étais aidée par mon époux qui me préparait les pâtes à tarte &Co. Depuis, je t’ai suivi et ai investi dans le robot Artisan (car mon époux a des soucis de santé). MAIS je ne sais pas m’en servir. j’ai fais des essais de qq recettes « classiques » mais lorsque je tente d’appliquer les tiennes, c’est pas top.
    Mon rêve serait que tu publies un bouquin de recettes spécial Artisan. Je suppose que ce ne sera pas possible…
    J’ai également une autre suggestion à te soumettre, à laquelle tu as sans aucun doute déjà pensé, je ne mesure pas ce que cela te demanderait comme investissement supplémentaire (financier qui ne se mange pas, perso, et forcément stress)
    L’idée Perso :
    1- Je ne peux pas acheter tous tes merveilleux bouquins (parce qu’il y en a beaucoup trop : ceci est une blague) ;
    2- J’aimerai trouver une revue culinaire Healthy & IGBas (cela fait un moment que je n’ai pas vérifié) : je ne trouve pas de revue répondant exactement à cela, une vraie combinaison de Healthy, de tendance Veggie puisque dnas l’air du temps et qui soit systématiquement IGBas. J’en ai essayé quelques unes sans trouver pleinement satisfaction.
    * peut-être n’est-ce pas suffisamment vendeur
    * tu as déjà toute la matière entre ton blog et te bouquins : recettes, explications, pas-à-pas , histoires
    * des recettes inspirées de tes bouquins avec des variantes
    * tu pourrais inviter tes amies culinaires à présenter 1 ou 2 pages
    * tu pourrais proposer à tes sponsors de faire de la pub en période de (leur) promos
    * recettes IGBas : traditionnelles (nativement IGBas); traditionnelles revisitées, brunch, à emporter, sucrées, salées, du Monde, etc. = l’ensemble de ton répertoire
    Ce n’est sans doute pas si simple : mensuel, bi-mensuel, trimestriel, que proposer, etc.
    Si tu es intéressée, je peux réfléchir à ce que j’aimerai y lire [dont la recette du mois avec l’Artisan (hi hi)]
    Perso je serai triple gagnante : LA revue que j’attends, un rendez-vous avec toi (mensuel, bi-mensuel), et à petit prix.
    Sur ce, continues, tu es une battante.
    PS : cela fait 2-3 jours que j’ai ce texte qui boucle dans la tête, je m’en suis débarrassée en te l’écrivant 😉

    1. Merci ma chère Vera, je suis vraiment touchée du mal que tu te donnes pour tenter de me donner un coup de pouce 🙂
      En fait, j’ai beaucoup de bonnes idées en tête, mais pour le moment très peu d’énergie. Moi aussi, tant de choses « tournent en boucle » que je vais devoir prendre des décisions stratégiques mais je ne sais pas encore lesquelles ^^
      Dans ma jeunesse, j’ai énormément joué aux échecs… et en ce moment, j’ai l’impression de jouer une partie très difficile (la conjoncture a pris les blancs avec un coup d’avance ;)) et si je veux la gagner je dois prendre le temps de bien réfléchir avant d’avancer la moindre pièce ^^
      Merci encore Vera,

  91. Coucou Marie
    Quel plaisir de lire cet article en début de journée, j’en ris encore et je pense que j’en rirais chaque fois que je ferais une recette où sont employés ces termes.
    Merci pour ces belles photos et ta persévérance dans ton travail
    J’espère que ta formation t’aidera
    Bon courage pour la suite et encore bravo

    1. Merci pour ta fidélité et ton soutien depuis tant d’années Mamoune 🙂
      Je te souhaite une très belle semaine !
      Marie

  92. Bonjour Marie, quel plaisir de vous relire, c’est vrai que cela faisait longtemps, mais le temps passe vite et vous n’êtes jamais oisive et l’on sait que vos journées sont longues. Quelles jolies tartes ! j’adore toujours autant découvrir votre narration qui me fait rire et continuez vos coups de Gue… trop fade la vie sans exprimer ce que l’on ressent. Et moi aussi j’adore la photo avec la cocotte de Maud!
    Je vous embrasse et m en vais de ce pas chercher de quoi utiliser mes cerises dans mes livres de recette de Marie Chioca.

  93. Mmmmmmmmmm ! Je sens que je vais bientôt relancer le marché du livre culinaire ! Et les photos sont magnifiques, comme toujours ! Bravo à toutes les deux !

  94. Ho la la quel article ! Le contenu est top et je me demande comment vous faites pour tenir ce rythme…..
    Les photos sont sublimes, ce sont des vraies oeuvres d art…. On a envie de les accrocher dans la cuisine.
    Dommage qu on ne puisse les humer avant de les goûter et sans doute de les dévorer.
    Vous avez tout mon respect.
    Bravo.

  95. Ravie d’apprendre qu’un nouveau livre est paru : maintenant je n’aurai de cesse que de me le procurer !!!
    Comme je ne lis aucun magazine dédié à la pâtisserie, je n’avais pas remarqué que vous n’y étiez pas. C’est dommage car les lecteurs de ces magazines ne savent pas ce qu’ils manquent.
    Mon problème : il va me falloir faire un CAP menuiserie pour construire une bibliothèque supplémentaire à proximité de ma cuisine !
    Un grand merci à vous deux pour votre travail immense : les recettes faciles à comprendre, les photos absolument magnifiques, l’humour…
    Au plaisir de vous lire, de tester les recettes, bel été à toutes les deux et à toute la famille Chioca

    1. ^^
      Pauvre Odile, je suis navrée (enfin, pas tant que ça ^^) pour votre étagère, et je vous remercie du fond du coeur pout ce gentil message 😉
      Bonne semaine à vous,
      Marie

  96. Qu’est ce que j’ai ri !! Tu as vraiment des talents de conteuse en plus de tes autres talents ! Quelle patience aussi de nous expliquer cette recette.
    J’ai 2 livres de retard et j’ai hâte de les acheter au retour dans un peu plus d’un mois. Nous quittons la Guyane le 20 juillet avec de magnifiques souvenirs. Je vais pleurer en quittant les chouettes copines.
    Mais, nous allons découvrir Bourg en Bresse et enfin les bons produits locaux sur les marchés ou chez nos super producteurs. Donc, enfin essayer les recettes. J’ai hâte !!
    J’adore le format des nouveaux livres, les photos sont magnifiques et vive les livres !! Je préfère car je peux annoter dessus. 🙂
    Je t’embrasse Marie.

    1. Yeeees !
      Alors tu sais quoi, là il faudra vraiment qu’on arrive à se voir car la Bresse n’est pas si loin (après tout, l’Ain touche bien l’Isère ;)) alors depuis le temps…
      À très vite j’espère 😉
      Marie

  97. Waah, ça a l’air génial Oo.
    et paf ! prochain livre de ma liste.
    Je ne connais malheureusement pas de journaliste culinaire mais si j’en croise un, paf ! action réaction, il entendra parler de vous.
    Pas facile en ce moment l’édition, même en seconde main les gens achetent moins de livres pour le moment. Oui, et je suis certaine que de nouvelles portes s’ouvriront pour vous (si si). On est nombreux à vous le souhaiter de tout coeur <3

  98. Bonjour Marie!
    Je me lance à mon tour pour vous dire combien j’apprécie tout en bloc sur votre blog !…cela fait longtemps que j’apprécie votre humour, voire votre auto-dérision (que je pratique souvent aussi …) vos photos parfois si poétiques et, j’en viens au meilleur, vos livres et vos recettes qui mettent l’eau à la bouche !… et ce dernier livre sur les tartes me laisse déjà un goût de « revenez-y » à tel point que, comme les précédents réalisés avec votre fille Maud, je vais le commander en 3 exemplaires pour que mes filles en profitent aussi…
    Continuez à nous régaler… merci pour vos recettes parfaitement bien expliquées pour les amateurs parfois néophytes et abordables gustativement aux pauvres diabétiques dont je fais partie !
    Merci encore Marie pour votre bonne humeur et votre talent !…

    1. Oh, que c’est gentil ! Ça me fait vraiment chaud au coeur, merci beaucoup pour votre message !
      Une bise pour vous, et une pour vos filles 🙂
      Régalez-vous bien !
      Marie

  99. Je les ai tous ! J’adore vos recettes, toujours accompagnées de belles photos. Des recettes inspirantes, qui donnent envie et qui sont gourmandes !
    Je suis en effet tombée par hasard sur ce dernier, quand mon plus jeune fils cherchait à m’offrir un livre. Il s’est empressé de me l’offrir pour la fête des mamans. Et j’en suis ravie.
    Bravo pour votre travail et celui de votre fille Maud !

  100. Bonjour,
    J’achète tous vos livres dès leur sortie (je traque les livres à venir pour anticiper…) et cette fois j’ai été déçue en allant chez ma libraire le jour de la sortie, elle ne l’avait pas et ça ne lui disait rien, alors que d’habitude quand je dis votre nom elle est bien au courant. « C’est bizarre il n’apparait pas dans ma recherche avec le nom Chioca »… Heureusement je l’ai eu après quelques jours d’attente 🙂

    Un grand merci pour tous vos livres, toujours très beaux, et vos recettes toujours aussi bonnes.
    Pour moi vous êtes une star mondiale ;), donc je trouve ça fou que vous ne soyez pas contactée par des magazines !

    Juliette

    1. Coucou Juliette,
      C’est très important ce que vous me dites là… il n’était pas commandable chez un libraire? Sans vouloir trop vous embêter, est-ce que vous pourriez m’en dire un peu plus? Que je fasse un retour à mon éditeur…
      Merci du fond du coeur <3
      (Pour ce qui est de la "star mondiale"... même les gens de mon village ne savent pas que j'écris des livres ^^. Et c'est tellement bien comme ça ;))
      Marie

      1. Bonjour,
        Alors si si il était bien commandable, mais d’habitude je n’ai pas besoin de commander car il y a quelques exemplaires disponibles directement en librairie le jour de la sortie (et les quelques jours suivants selon la vitesse à laquelle ils sont vendus). Or là ces exemplaires n’étaient pas en rayon, ma libraire n’avait pas commandé le livre pour la librairie. Elle ne voyait pas de quel livre je parlais (alors que pour moi c’était évident 😉 « mais siiii vous savez le dernier livre des Chioca sur les tartes ?? ») et elle ne l’a pas trouvé directement en cherchant sur son site. Finalement elle l’a bien trouvé, mais il n’était pas « rangé » au bon endroit. Je dois dire que je n’ai pas demandé plus d’infos, j’ai juste commandé mon exemplaire au plus vite ! Je suis désolée de ne pas plus vous aider…
        Bonne soirée,
        Juliette

  101. Je viens de commander ton livre. Ne changez rien toi et ta fille. Je comprends tout à fait ton coup de gueule. Quelle drôle de société. Je n’achète d’ailleurs aucun autre livre de cuisine que les tiens. Bises

  102. Je viens de lire votre post suite à la publication de votre dernier réel sur Instagram. Quel talent et quel humour !
    J’ai bien rigolé avec votre analyse de la « recette »
    Je vous souhaite un grand succès avec ce livre magnifique.

  103. Coucou Marie !
    Qu’est-ce que j’ai ri en lisant tes magnifiques commentaires de la version magazine des recettes de pâtisseries !!! Les larmes en coulaient de mes yeux. J’avoue que tes recettes et articles m’ont beaucoup manqué ces derniers mois. J’espère que ta formation se passe bien et que cela t’ouvrira de nouvelles portes pour un avenir plus serein.
    C’est vrai qu’en ce moment, la situation devient tellement difficile qu’acheter des livres en devient presque un luxe. Un côté de moi aimerait acheter tous tes livres, à Maud et toi, ne serait-ce que pour soutenir votre travail. L’autre côté regarde le compte en banque et surtout une petite voix écolo se désole des quantités d’arbres qu’il faut abattre pour éditer tous les livres. Je crois d’ailleurs que tu es l’une des seules pour laquelle je fait l’effort d’acheter en neuf et non pas en occasion et en même temps, la plupart des autres auteurs/autrices sont dans le même cas que toi et ont besoin de la vente de leur livre pour vivre.
    Bon, j’attends maintenant de voir les photos (très faible accès internet ici, perdue dans les Ecrins donc je n’ai que le texte) et de le feuilleter rapidement dès qu’il sera proposé à Satoriz.
    Je vous embrasse fort toutes les deux.

    1. J’aime les arbres jusqu’aux tréfonds de mon âme, mais on aura toujours besoin de faire de bons livres. Le tout, c’est que les forêts soient bien gérées (Terre Vivante n’imprime que sur du papier issu de forêts éco-responsables) et qu’on arrête de gaspiller du papier pour toutes ces pubs, ces tracts, ces gadgets de marketing, ces emballages que tout le monde flanque aux ordures sans même y jeter un oeil ^^
      Plein de bises ma chère Camille-Hélène, et j’espère à bientôt 🙂
      Marie

  104. Bonsoir Marie,
    Tout d’abord merci pour ce superbe livre en duo avec votre fille 🙂 tout donne incroyablement envie et je suis ravie de l’avoir acheté !
    Par contre je vous écris car j’ai complétement raté la première recette testée… 🙁 La fleur d’été. C’est ma faute et je n’en doute pas mais du coup pour éviter de rater de nouveau une de vos recettes j’aimerai savoir comment vous pesez les centilitres ? J’ai fait l’erreur je pense de faire 1cl = 10g… A priori après le raté j’ai fait des recherches et l’huile ça fait plutôt 10cl = 90g. C’est donc toute perdue que je vous écris … Idem le sachet de levure boulangère déshydratée j’ai mis 11g (ma levure n’étant pas en sachet mais achetée directement à un meulerie). Merci beaucoup par avance pour votre aide !
    Douce soirée
    Lucie

    1. Bonjour Lucie,je suis vraiment désolée…
      Qu’est-ce qui était raté exactement? La pâte était trop liquide?
      Il est vrai que parfois, à quelques grammes près cela peut arriver… tout dépend aussi beaucoup de la farine, car certaines marques « boivent » plus que d’autres.
      Je te souhaite un bon week-end,
      Marie

  105. Bonjour!
    Ce petit commentaire pour vous dire que si les éditeurs vous oublient, les libraires eux non!
    Pas plus tard que cet après midi j’ai pu voir votre livre bien en évidence en tête de gondole chez Dialogues à Brest, un gage de bonne sélection…
    Et pour ma part je suis une grande adepte de la fiabilité de vos recettes, choix que je partage allègrement autout de moi, et vous verriez mes enfants demander à chaque nouveauté :  »c’est une recette de Marie? » (oui, vous faites partie de la famille, et oui pour eux c’est un critère de sans faute 😀 )
    Belle continuation à vous, et un grand merci encore à vous pour tous ces partages,
    Elen

    (qui attendait aussi avec impatience les résultats de l’ensemencement de jardin pour éventuellement l’appliquer sur une terre bien faiblarde, c’est partie remise je crois, je suis suivrai les autres conseils!)

    1. Merci beaucoup pour ce si gentil retour chère Elen, il me fait chaud au coeur…
      Je vous souhaite un beau week-end 🙂
      Marie

  106. C’est avec beaucoup de plaisir que je lis toujours vos articles plein d’humour et de passion.
    Les photos sont superbes
    Félicitations et je vous souhaite plein de succès pour ce dernier livre et j’attends vos prochaines publications avec impatience.
    Martine

  107. Bonjour Marie,
    je prends le train pour aller au travail et parmi les rencontres que j’ai faites, une personne m’a parlé de vous et vos recettes la semaine dernière. J’en ai déjà testées 2 et j’ai emprunté votre livre sur le chocolat à la bibliothèque. Rien qu’à la lecture des recettes, je sais que ça va être délicieux! Je suis tellement heureuse de vous avoir trouvée, enfin une cuisine qui ressemble exactement à celle que j’ai envie de pratiquer et de manger ! Alors oui je comprends votre colère et désarroi, je suis moi-même outrée de ne pas avoir fait votre connaissance plus tôt, étant une grande lectrice de magazines culinaires. Je pense que je vais me fendre d’un courrier (aimable bien sûr;-)) à quelques rédactions. Même si c’est peut être une bouteille lancée à la mer, c’est la meilleure chose qu’on puisse faire pour vous aider, après bien sûr avoir acheté vos livres et suivi vos recettes:-)
    Ne lâchez rien en tous cas, vous faites un travail extraordinaire !
    Marion, une nouvelle fidèle

  108. Je suis complètement fan de votre nouvelle collection Saines Gourmandises ! J’en offre dès que j’en ai l’occasion, j’en parle autour de moi …je me délecte à faire les recettes si bonnes et si belles ! J’en fais des concours avec des copines ! Bref pour vous dire que « MarieChioca » est au coeur de mon intérêt culinaire !
    Que ces quelques vous disent toute ma reconnaissance pour votre extraordinaire travail partagé avec autant de passion et de beauté !
    Belle soirée à vous !
    Celine

  109. Bonjour Marie et Maud, je vous suis depuis très longtemps et nourris ma petite famille de 5 bretons grâce à vos merveilleuses recettes alors bravo et encore bravo merci beaucoup pour tout votre travail et vos délicieuses recettes. Je vous assure que je n’en perds pas une miette et devinez quoi c’est bientôt mon anniversaire et oui oui j’ai commandé votre fabuleux livre de tartes… j’en salive d’avance😉 je vous souhaite beaucoup de courage pour la suite. C’est un grand bonheur de pouvoir vous lire. Bon courage à toutes les 2. Vous faites un travail formidable. Merci et surtout bonne continuation pour la suite😊Belle journée.

  110. Je me suis offert au fil du temps toute cette belle collection de livres, il est incompréhensible que les mags et sites spécialisés ne s’y intéressent pas. Car réunir autant de qualités est rare, des recettes sublimes, des photos magnifiques, des produits simples et sains. Comme dirait notre cher Georges, what else ?
    Bon courage pour votre formation à distance, je suis dans la même situation et c’est parfois difficile de tout pouvoir gérer. D’autant que suite à mon déménagement j’ai débuté ce printemps un petit (pour le moment) potager…j’ai été très inspirée par une certaine Marie dont l’ouvrage (et le site) sur son fabuleux jardin en permaculture est une pépite.
    Bel été à vous et votre famille. Je vous envoie toutes mes amitiés bretonnes (même si à présent la bretonne est exilée).

  111. Pffiou y’en a une autre qui a la tête, pas dans le placard, mais dans le guidon, c’est moi! Je suis consternée d’avoir mis plus de quinze jours à lire ce billet…qui est très agréable à lire et à regarder, même le coup de gueule, qui m’a fait rire par moment. Ce nouvel ouvrage me parait super!Bravo les dames Chioca!

  112. Bonjour,

    Votre petit coup de gueule a porté ses fruits…Je viens de recevoir mon magazine « Fou de pâtisserie « .
    Le début de la célébrité…
    Bien sincèrement
    Christine

  113. Bonjour,
    j’ai découvert votre travail grâce à votre livre sur la permaculture et curieuse, j’ai voulu en savoir plus sur les recettes (celles du livre sont tellement alléchantes!). Je me suis beaucoup reconnue dans votre façon décomplexée d’aborder le potager, la cuisine… pas de tabou, pas de langue de bois, pas d’interdit ou d’injonctions: du bon sens, de l’expérience et de l’humour…J’aime beaucoup votre style et particulièrement le coup de g….. sur les journalistes!
    En ce qui concerne les photos, c’est du vrai travail de pro: elles sont magnifiques sans que ça fasse artificiel (surtout celles du jardin, pour moi, une tarte avec des fruits rangés, c’est forcément artificiel: je n’ai jamais la patience de les ranger jusqu’au bout!!!!!).

    Merci pour tous ces partages qui m’ont confortée dans ma pratique!

    Bon courage et bravo!

  114. je n’ai pas pu résister à votre dernier livre (le 14 ème) . Les photos sont magnifiques, alléchantes et donnent envie de réaliser ces tartes.
    J’ai essayé la tarte « fleur été » : rendu pas terrible ma pâte n’a pas levée. pourquoi ? l’alchimie n’a pas fonctionné
    Par contre la tarte mosaïque fut un succès je l’ai réalisée avec une pâte feuilletée aux petits suisses. Tout le monde a adoré.
    Merci à vous et à Maud pour ces belles recettes et ces photos qui nous donnent l’eau à la bouche
    Bon vent pour de nouvelles aventures et au plaisir de vous retrouver

  115. Bonjour Marie,
    Quelle joie de découvrir des extraits de votre livre en ouvrant mon Fou de pâtisserie ! J’étais touchée par ce que vous aviez écrit et je suis heureuse de voir qu’enfin on met en lumière votre travail et celui de votre fille.
    Bonne continuation.

    1. Nous avons eu en effet cette bonne surprise en juillet 🙂
      Merci en tout cas pour ce gentil message, et bonne soirée à vous,
      Marie

  116. Bonjour Marie,
    Je voulais savoir s’il était possible d’avoir la recette de la tortue au chocolat publiée dans votre 1ère édition du livre « la cuisine bio des jours de fête »? J’ai eu la dernière édition de ce livre en cadeau mais cette recette n’y est pas, c’est pour ça que je me permets de vous écrire…
    Et merci pour toutes vos publications, c’est très inspirant !
    Bel été à vous.

  117. Merci Marie pour tous ces beaux livres, avec des recettes si bonnes qui ont radicalement changé ma façon de faire la cuisine ! Tu es toujours un peu présente avec nous à table, car on dit souvent « encore une bonne recette Marie Chioca » 😉
    Que ton plaisir d’écrire continue encore longtemps !

  118. Quel résultat époustouflant…
    Je m’empresse de commander votre dernier né en plusieurs exemplaire – je l’offrirai à NOEL – de plus, mon mari raffole de tartes. MERCI pour ce partage plein d’amour et de tendresse.
    La relève est assurée…. vous êtes EXTRAORDINAIRES toutes les 2 ☺ INE PUISABLES d’idées.

  119. Bonjour,
    Votre livre est juste magnifique,bravo à toutes les deux et merci pour toute votre générosité,votre fantaisie et vos gourmandises!que dis je.. vos génialissimes gourmandises!
    Je vais passer mon CAP journalisme et vous ferai un article grand comme la tout Eiffel,non mais 😉
    Merci!!!

  120. Bonjour Marie et Maud,
    Grâce à ARCHIPELLE, je viens de vous découvrir. J’ai parcouru votre blog en long et en large, d’une tarte à l’autre d’une recette à l’autre… Je ne suis pas journaliste à mon grand dam! Mais je viens vous apporter mon admiration pour tout ce que vous faites : jardin, cochons, poules, cuisine, bouquins et famille… Quelle énergie! Vous savez mettre de la beauté partout autour de vous! J’adore! Je suis dans cette démarche dans mon potager et dans ma cuisine mais façon XS par rapport à vous! Je me rends compte du travail que cela suscite!
    Marie et Maud, grâce à vos deux derniers livres, je vais tenter de réaliser vos tartes somptueuses et les viennoiseries légères!
    (J’ai vu que vous proposiez votre pâte feuilletée avec la farine d’épeautre. Farine dont j’aime beaucoup le goût avec laquelle, je fais mes tartes aux fruits sans aucun sucre ajouté).
    BRAVO pour votre engagement! Merci pour nous offrir cette délectation!
    Brigitte

    1. Bonjour Marie,
      Je suis tombée sur les photos d’animaux encadrés dans votre salon. Pouvez-vous me dire où est-ce que vous vous les êtes procurées?
      Merci d’avance
      Brigitte

      1. Oui, au départ c’était des coussins que l’on m’a offerts, mais sincèrement ils n’étaient pas de très bonne qualité (achetés sur A*azon il paraît) et j’ai donc préféré les découper et en faire des cadres 🙂
        Bon week-end à vous chère Brigitte,
        Marie

  121. Coucou Marie, je viens d’acheter ce livre et souhaite réaliser la tarte « Boutons de roses » pour le Nouvel An .
    Pour la pâte c’est écrit 55g de jus de pommes, peut-on le remplacer par autre chose? Si oui par quoi ?
    Merci
    Angéline 🙂

      1. Coucou Marie, oui j’ai remplacé le jus de pomme par du lait entier.
        Je trouve que cela donne à la pâte un petit côté rustique qui se marie très bien avec les pommes 🍏.
        Bonne année 🎊
        Angéline

  122. Bonjour Marie,

    J’ai reçu votre livre sur les tartes à Noël et depuis je me régale rien qu’avec les photos !
    Je souhaiterais commencer par la Citronnette mais une question me taraude : la meringue reste-t-elle crue ? Il me semble qu il n’y a pas de cuisson après l’avoir déposée sur le fond de tarte. Pouvez vous me le confirmer ?
    Merci beaucoup de votre réponse, je vous souhaite une bonne nouvelle année, pendant laquelle je continuerai à suivre vos merveilleux articles !

    1. Oui, elle reste crue, cela lui donne un peu comme la texture d’une île flottante. On peut juste la colorer quelques minutes sous le grill du four, ou au chalumeau 🙂

Vous avez aimé ? Découvrez aussi :

Vous cherchez des ustensiles pour cuisiner sainement? Faitouts Ecovitam, extracteurs de jus Kuvings, Roaster… Je les utilise au quotidien depuis 10 ans !

10% de réduction sur tout le site !

10%

de réduction sur tout le site !

En utilisant le code promo  GOURMANDISES