19H25 ! Qu’est-ce qu’on va manger ?

… sauf que là, pour moi c’est surtout « 9H08 ! Qu’est-ce que je vais écrire ? » 😉

Car le dernier post date de juin et depuis, beaucoup d’eau a coulé sous les ponts. Déjà, un problème de serveur a malmené mes deux blogs, nécessitant un déménagement (numérique) et pas mal de travail tout l’été. Normalement, vous devriez bientôt recevoir à nouveau les newsletters* et cela, j’avoue que c’est un soulagement, surtout après avoir passé des mois à me demander si je n’allais pas devoir investir dans un haut-parleur de cirque pour vous annoncer les nouveaux articles au volant de ma bagnole (tagadagatsouinsouin, atttttention, ce soir, Marie Chioca a posté un nouvel article, ne ratttez pas le nouvel article de Marie Chioca, 1ère représentation ce soir sur Saines Gourmandises !!!).

Comme plus rien ne fonctionnait bien, on totalise maintenant 3 mois de retard dans la réponse aux commentaires… Retard qu’il m’est totalement impossible de rattraper, je m’en excuse très sincèrement en comptant beaucoup sur votre gentillesse et votre compréhension légendaires car si je tentais de traiter ces centaines de messages en plus de mon travail habituel, les 245 prochaines nuits n’y suffiraient pas et vu que je suis un tantinet râleuse dès que je dors moins de 4H, on risquerait de créer un monstre…

J’ai reçu quelques petits mots très amicaux provenant de personnes qui ne sont pas sur Instagram (seul endroit du net où j’ai pu continuer de donner des nouvelles tout l’été) et s’inquiétaient beaucoup de ne plus me lire : tout va bien, mon travail de plusieurs années a juste failli être fichu en l’air par quelques petites lignes de code HTML dont je ne suis pas le moins du monde responsable, ça c’est le progrès.

En toute sincérité, bien que ces bugs m’aient beaucoup affectée (c’est que je les aime bien, mes pauvres vieux blogs !) cela m’a forcée à souffler un peu car l’été fut par ailleurs épique : Déjà, il a fallu se se battre jour après jour pour réanimer le potager sous la canicule. Puis il y a eu le mariage -à l’autre bout de la France- de mon fiston chevrier (avec une quantité tellement incroyable de péripéties que si je vous racontais tout en détail vous auriez du mal à me croire : toutes les chevrettes de renouvellement du troupeau qui disparaissent 3 jours avant le mariage + panne de bagnole sur le trajet dudit chevrier qui a failli rater son propre mariage vu qu’il avait dû préalablement chercher ses chèvres pendant deux jours et que son moteur l’a ensuite lâché à mi-chemin, c’est à dire 400km de là où nous l’attendions tous + fleurs livrées toutes fanées la veille du grand jour alors que j’étais personnellement responsable de la confection des bouquets + voiture des mariés refusée au dernier moment par la société de location alors qu’elle était réservée depuis des semaines + grande table déjà toute fleurie et décorée qui s’effondre au beau milieu de la salle suite à un pied mal enclenché, bref, je ne vous raconte pas tout mais fallait s’accrocher!). Et puis il y a eu en août les deux hospitalisations de ma petite dernière (au final, rien de trop grave, mais que d’émotions…), suivie de près d’un black out total sur mon ordinateur de travail (heureusement réparé depuis), puis dans la foulée une attaque de loup à la chèvrerie des jeunes mariés (!).

Bref, moi qui rêvais d’une pause estivale trèèès reposante après ce printemps sur les chapeaux de roue j’ai été un peu, hum, disons, surprise ;).

J’espère -sans la moindre jalousie ;)- que vous avez vécu quant à vous des moments plus sereins et que la rentrée se passe plutôt bien. Là, je n’aspire qu’à des lectures sous la couette avec le son de la pluie battant les carreaux mais il faut bien travailler aussi, et heureusement que je l’aime de tout mon coeur, ce métier d’auteur, sinon je crois que j’aurais posé quelques mois de congé sabbatique ^^.

*Edit du jeudi 15/09 : bon, la newsletter dans laquelle je fondais tous mes espoirs est finalement un semi-désastre, vu que vous n’avez reçu en mail que le logo du blog, de surcroît non cliquable, mais ce n’est évidemment pas ainsi qu’on avait paramétré les choses hein… Je pense qu’on fera mieux la prochaine fois (en même temps, il serait difficile de faire pire ^^).

Avec tout ça, je n’ai pas eu beaucoup le temps de suivre l’actualité mais bon, si j’ai bien compris on attend une 8ème vague de caniculo-variole du singe centaure d’Ukraine qui va nous priver d’électricité, de moutarde et de chars à voiles mais on ne va pas se laisser impressionner, sans blague 😉 . Et déjà, pour améliorer le quotidien je vous propose de commencer par mieux manger…

Alors déjà une petite devinette : quelle est LA question qui revient le plus souvent dans de nos vies ?

Bouillon du pêcheur (1er chapitre), une recette ultra réconfortante à base d’ingrédients frais : 5min de préparation, 15min de cuisson…

« Qu’est-ce qu’on mange ce soir  »

Ben oui, car certes, les jours passent et ne se ressemblent pas, mais s’il y a bien une chose à laquelle on n’échappe jamais c’est cette question fatidique ! Et vous vous la poserez dans tous les cas, que vous soyez cuisinier du jour ou simple « morfalou » à l’estomac gargouillant !

Et selon les jours, notez bien que l’on peut se poser la question sur des intonations très différentes, lesquelles reflètent à merveille les vicissitudes de nos vies : avec inspiration (les jours si « cools » que l’on se sent une âme de cuisinier-poète), avec sérénité (quand nous disposons d’un panier de légumes bien garni et de temps devant soi pour concocter une soupe de rêve), avec perplexité (quand il ne reste plus au frigo que deux compotes pomme-ananas, un bulbe de fenouil et un vieux morceau de roquefort racorni), avec panique (quand les autres membres de la tribu comptent sur nous et que l’on vient de lire « 19H25 » sur la montre en raccrochant le téléphone/éteignant l’ordi/rentrant des courses). Bienvenue dans la vraie vie, celle que beaucoup de bouquins de cuisine semblent si peu connaître, hélas…

Pour ma part, étant habituellement la « préposée-popotte » d’une grande famille à géométrie variable (de 2 à 9 convives selon les repas, cela se décide toujours un peu au dernier moment), avec de plus un travail à temps plein (à 35H certes, mais quotidiennes : concept consistant à compresser en une journée ce qui aurait déjà amplement suffit à occuper 3 personnes) je me suis d’abord arrachée les cheveux. Et puis petit à petit, quelques bons réflexes sont venus me simplifier la vie et c’est tout cela que je souhaite partager avec vous dans cet ouvrage, qui se veut avant tout déculpabilisant : ainsi, vous verrez par exemple qu’il n’est pas nécessaire de sacrifier un temps fou en cuisine pour régaler ceux qu’on aime de petits plats nourrissants, sains, délicieux. Et que vous ne serez pas un cuisiner ou une cuisinière « indigne » si vous ne proposez qu’un plat unique au lieu de l’épuisant modèle entrée-plat-fromage-dessert qui a scotché des générations de femmes (enfin, souvent de femmes) en cuisine depuis les 30 glorieuses alors que nos ancêtres -pour la plupart paysans et paysannes très actifs- faisaient preuve de beaucoup plus de bon sens avec leur bonne soupe accompagnée de pain de campagne…

Vous y découvrirez comment inviter beaucoup de légumes au menu (car c’est bien là le pilier d’un repas du soir « qui fait du bien ») sans que personne ne râle tant les plats seront bons.

Je vous donne aussi quelques pistes pour adapter votre menu en fonction de ce que vous aurez mangé à midi, car s’il est vrai qu’un repas du soir réconfortant mais léger est idéal pour bien dormir (et prendre soin de sa santé !), il ne faut pas oublier non plus que l’équilibre alimentaire se fait davantage sur la journée que sur un repas. Aussi, si certains membres de la famille n’ont pas pu se sustenter correctement à midi, il ne faut pas hésiter à ajouter parfois un peu de protéines au repas du soir : ce n’est pas « tabou », il faut juste savoir les choisir afin qu’elles soient aussi digestes que possible car plus le repas du soir est sain, mieux le foie travaille pendant la nuit et meilleure est notre santé en général.

Nouilles de sarrasin et leur garniture d’automne (chapitre « détox »)

Enfin, après l’avoir vécu toute ma vie je vous aide à résoudre ce genre de petit casse-tête consistant à régaler, autour d’une même table :

-ceux ayant déjà mangé très équilibré à midi et surveillant de surcroît un peu leur ligne (la salade ou la soupe étant alors une sorte de panacée en terme de repas du soir)

-des enfants ayant avalé un truc du genre friands au fromage puis lasagnes béchamel au déjeuner de la cantine (besoin de rééquilibrer tout ça avec beaucoup de verdure, à présenter de façon appétissante)

-un autre adulte ayant bossé toute la journée dans le froid avec un sandwich liliputien en guise de repas

-des ados qui, quoi qu’ils aient avalé de toute façon, seraient capables de dévorer un phacochère-mayonnaise à chaque repas (au risque sinon d’essayer de caler le vaste cratère de leur estomac avec n’importe quoi, ou de devoir se résigner à tourner de l’œil devant leur dissertation).

-… Sans compter ceux qui reviennent d’une grosse séance de sport (alerte rouge !!!).

Et dire qu’il faut gérer tout ça, chaque jour ou presque…

Bref, ce livre est là pour vous aider à relever ce défi, sans devenir chèvre, sans vous mettre la pression, sans devoir vous rabattre chaque soir sur des « plats rapides » mais apportant trop de calories vides… et en y prenant même du plaisir, en ressentant de la joie à cuisiner ainsi, avec simplicité mais astuce et discernement.

Or cela n’est pas anodin d’éprouver de la joie dans une action se renouvelant quasiment chaque jour… 🙂

Alors, on y jette un coup d’oeil à ce livre? 😉

Je précise que les chapitres de cet ouvrage n’ont pas été organisés autour du sempiternel modèle « entrée-plat-dessert » (de toute façon totalement inapproprié au repas du soir) mais en fonction des situations réelles que nous vivons tous au quotidien. Le tout accompagné de beaucoup de petits conseils pratiques d’organisation et autres astuces pour vous aider au mieux (celui-là, c’est vraiment un livre pratico-pratique, peut-être pas le plus poétique que j’ai écrit à ce jour mais assurément un des plus utiles :)).

=> Dans le 1er chapitre (« Zut !!! Déjà 19h25« ), vous découvrirez des recettes ultra rapides façon « improvisation en mode panique ». Elles vous sauveront si vous avez un peu zappé l’heure, ou que des copains débarquent à l’improviste, ou tout simplement pour les « jours sans » quand on ne peut vraiment pas faire mieux…et qu’il est hors de question de se démoraliser pour autant ! Ces recettes recourent souvent à des « ingrédients du placard », mais restent néanmoins beaucoup plus saines que des plats cuisinés tout prêts.

Exemple avec ce « couscous végé du bocal », ou comment improviser avec quelques ingrédients du placard un plat totalement équilibré en 5min de préparation et seulement 3 à 4 min de cuisson… celui-là, on le fait souvent à la maison 😉
Ou encore ces « Mojettes de Vendée, mais à la façon des Balkans » : préparation 2min, cuisson 5min (promis, ce n’est pas une blague), et totalement addictif…

Dans le 2ème chapitre (« 10min en cuisine avant le marathon du soir…« ), vous trouverez des recettes vite préparées, puis qui cuisent toutes seules (sans cramer…) pendant les devoirs, les douches, les aller-retours… parce qu’il suffit souvent d’un minimum d’anticipation pour que le repas du soir soit très équilibré. Et très bon !

« Courgettes grillées aux oignons et au boeuf », un régal qui se prépare en mélangeant simplement tous les ingrédients sur la lèchefrite du four, puis qui cuit sans surveillance en embaumant toute la maison…
« Gloubi-boulga pour les licornes », c’est le petit nom de cette recette dont je vous laisse deviner l’ingrédient principal ;). Les paris sont ouverts !!! ^^

Dans le 3ème chapitre (« Au secours, ils sont morts de faim !!!« ), je vous ai mis des recettes en béton « spécial morfals », avec un peu de protéines animales et/ou de fromage, une bonne portion de glucides, mais toujours beaucoup de légumes. Ces recettes sont idéales pour ceux qui reviennent du sport, les enfants en pleine croissance, ou pour rattraper un déjeuner sauté.

« Poêlée espagnole », un plat riche en légumes complété d’un peu de riz et de poulet, ultra équilibré et convivial pour ceux qui ont mal mangé à midi (ou pour les irrécupérables morfalous ^^).

« Yakisoba aux légumes et au boeuf », un petit plat ultra équilibré d’inspiration japonaise qui se prépare en 10min et cuit en 20min. Cela vous prendra moins de temps que de commander la même chose au resto japonais et d’attendre de vous le faire livrer, et les ingrédients de base seront probablement plus naturels…

Dans le 4ème chapitre (Ce soir c’est « détox ») je vous propose des soupes, des salades et de grands plats de légumes pour chouchouter la santé, la silhouette… et dormir comme un bébé !

Ces recettes sont idéales aussi pour rééquilibrer les éventuels écarts du déjeuner (ou du goûter !).

Dans le genre « C’est bien mieux fait-maison que commandé sur U*er », je vous présente le Poke Bowl, tellement léger et délicieux !
Ou ici une « salade guacamole », toute simple mais tellement bonne, associant tomates, avocat, oignons, jus de citron, petites herbes fraîches… deux tranches de pain grillé au levain avec ça et hop, au lit 🙂

Dans le 5ème chapitre (« Un peu de batchcooking« ), on décide de s’avancer le week-end pour être plus tranquille en semaine, ou de « rebondir » sur un grand plat pour en créer deux ou trois nouveaux avec les restes… c’est souvent astucieux, tout simple, et terriblement efficace !

Exemple avec ces délicieuse galettes de céréales aux légumes et aux noix (ici en cours de réalisation)…

Ou cette extraordinaire blanquette de haricots blancs (il faut vite que j’en refasse, parce qu’à poster ces photos je me fais du mal ^^…).

Enfin, dans le 6ème et dernier chapitre (« Les petits desserts « tout sages » du soir« ) je vous présente quelques recettes sucrées parce que le dessert ce n’est certes pas obligatoire, mais tellement chouette quand-même pour le moral des troupes… ici, ce n’est plus le légume qui est roi mais le fruit. Et le résultat fait vraiment plaisir !

Exemple avec cette île flottante de mangue crue…

(je voulais être sûre de vous faire vraiment envie ;))
… ou ces petits pots marbrés de poire crue, miel et cacao !

19H25 ! Quest-ce qu’on va manger ?

80 recettes saines, faciles, rapides

Vient de paraître aux éditions Terre Vivante

L’acheter sur le site de mon libraire-partenaire Decitre

ou directement sur le site de mon éditeur

Vous pouvez aussi découvrir le sommaire, la 4ème de couverture, et feuilleter quelques pages ici

N'en perdez pas une miette ! Abonnez-vous à ma newsletter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Marie,
    Je vous lis depuis de nombreuses années, je me régale régulièrement de vos recettes prises dans tous vos livres de cuisine, qui sont très beaux.
    J ‘aime votre dissertation humoristique. C’est rafraichissant et enthousiasmant et cela permet de relativiser nos « bobos » de la vie.
    Je vous souhaite un automne plus serein après cet été si mouvementé.
    Au plaisir de vous lire?
    M Christine du Sud

    1. Chère Christine, après 3 mois de « chômage technique » je reprends enfin ces agréables échanges avec mes abonnés, et le premier message est donc pour vous 🙂
      Merci infinment pour votre gentil petit mot, et belle soirée à vous !
      Marie

  2. Merci Marie !! J’aime beaucoup cuisiner (je fais pas mal de vos recettes, vous êtes une célébrité chez nous !) mais je n’ai pas toujours le temps alors ce livre tombe à pic surtout en période de rentrée ! Merci aussi pour vos comparaisons qui me font toujours rire, pourquoi ne pas les compiler dans un livre 😉 En tout cas, n’oubliez pas de prendre soin de vous.
    Géraldine

    1. C’est le but, je suis une terrible tentatrice ^^. Mais voyez, je l’avoue, donc me voilà à moitié pardonnée 😉
      Belle soirée à vous Wattoote !
      Marie

  3. Youpi ton blog est ressuscité !!
    Ici je ne me pose plus trop la question de ce qu’on mange plantée devant le frigo car j’établis les menus à l’avance. Pratique pour faire les courses en conséquence et ne pas acheter trop ni n’importe quoi 😉 Ceci dit, le « qu’est ce qu’on mange ? » je me le pose quand même devant ma feuille et d’une semaine à l’autre je tourne vite en rond 😅
    Je vais peut être craquer pour mon 12e (ou 13, 14 je ne sais plus 😂) livre de toi 😊
    Bon courage Marie ; je te souhaite un automne plus reposant que ton été !
    Bises

  4. alors du progrès : j’ai bien eu l’avis de l’article, mais sans le lien qui y mène. Qu’à cela ne tienne j’ai trouvé le chemin 🙂 et super, quelle bonne idée ce livre..j’ai déjà aperçu la couverture, et je me demandais si c’était une nouveauté.
    Je te souhaite un automne plus serein, et espère que les chevriers n’auront pas à subir de nouvelle attaque.
    Ici en nord Isère, l’été dernier, un matin, un collègue a surpris un loup à quelques mètres d’une vache qui s’apprêtait à vêler.. Encore un stress qui s’ajoute au reste. Grand merci pour ce que tu nous partages!

    1. Oui, en soi le loup est juste un carnivore qui a faim donc il n’y est pour rien, on ne lui en veut pas personnellement. On est un peu plus agacés en revanche contre les personnes qui croient tout savoir sur la question sans jamais avoir été confronté à la gravité, à la complexité et à la violence du problème quand le loup frappe de petits élevages dont la démarche est, justement, de laisser pâturer les animaux en liberté pour qu’ils soient le plus heureux et sereins possible…
      On doit à tout prix protéger nos chèvres, et les solutions proposées, même avec beaucoup de bonne volonté, sont toutes très coûteuses malgré les soit-disant « indemnités » qui ne prennent absolument pas en compte toutes les pertes financières (et morales !!!) d’une telle attaque…
      Bref, c’est bien triste.
      Enfin, on va faire au mieux.
      Bel automne à vous Isa,

      Marie

  5. Bonjour Marie ! Oui que de péripéties ! J’espère que tout va rentrer dans l’ordre et que l’Automne va vous apporter un peu de douceur et de répit !!
    Sans aucun doute ce livre sera le 20eme de ma collection ! Et je puis t’assurer que je les utilise ! Comme j’aime à dire je « MarieChiocatte «  quasi tous les jours 😄
    Alors Merci du fond du cœur pour tout le travail, les essais de recettes que tu accomplies pour régaler nos papilles !!
    Bel Automne et douces pensées de guérison aux chevrettes ! Nathalie

    1. C’est moi qui vous remercie de tout coeur Nathalie, je suis tellement touchée en lisant ce message !
      Bel automne à vous aussi 🙂
      Marie

  6. Bonjour Marie!
    Quel plaisir de voir ton message dans ma boîte mail; ils filaient tous dans les indésirables façon incompréhensible!
    …et pour une fois j’ai acheté ton livre avant la parution de ton article!!! Auto-cadeau de rentrée pour être encore plus zen…commandé sur le site de Terre Vivante, il doit être dans la camionnette du(de la)facteur(trice).
    Hâte de le découvrir!
    Je te souhaite un très bel automne ( charmant, exaltant, reposant, ressourçant… et bien sûr gourmand! )- chez moi dans le Béarn, j’attend encore et encore en vain la pluie….non mais quel été qui n’en finit pas!
    Bien amicalement,
    Magalie.

    1. Pauvre Magalie, cela n’est pas très académique mais je te souhaite de tout coeur… beaucoup de pluie 🙂
      Merci en tout cas pour ton indéfectible fidélité !
      Marie

  7. Quelle joie Marie de vous retrouver! Tout l’été j’ai crains pour vous de nouveaux ennuis de santé. En fait, c’était surtout ceux du blog, ce qui estnbeaucoup moins grave quand meme. Bon re-départ à votre blog. Maintenant je cours a la librairie chercher votre petit dernier 😉

  8. Bonjour Marie quel bonheur de te lire de nouveau. Cela m’a beaucoup manqué, surtout l’humour que tu mets dans chaque message. J’ai déjà plongé dans ce nouveau livre avec délectation et repéré beaucoup de recettes que je vais faire très bientôt. Merci beaucoup de tous ces efforts. Je te souhaite plein de bonheur avec ta famille. A très bientôt le bonheur de te retrouver je l’espère sur permaculture familiale.

    1. Merci beaucoup Jocelyne 🙂
      Pour le blog de jardin il va hélas falloir attendre encore un peu car il reste beaucoup de choses à remettre en place, mais on voit bientôt le bout du tunnel !
      Belle soirée à vous,
      Marie

  9. Enfin vous revoilà !!
    Contente de vous retrouver.. et on voit bien que vous connaissez la vie de famille et ses joies… on dirait presque que vous avez une caméra chez moi.. !!!
    merci pour cette aide dans le casse-tête du soir !!

  10. Bonjour Marie ! Qu’est-ce qu’on est heureux de te retrouver, avec ton humour intacte ! Et en plus avec un livre qui fait envie ! Très réussi, le coup des deux photos de l’île flottante pour nous appâter définitivement… J’en salive ! Bon, j’ai passé l’été entre le potager qui avait soif et deux tes livres qui permettent d’utiliser les légumes que nous produisons. Et on s’est bien régalé ! Merci pour tout.

  11. Quand on aime les coïncidences, en voici une véridique ! Au moment où je lisais cet article hier soir, ma deuxième (2 ans, toujours la dalle) était en train de me tourner autour en répétant « on mange quoi ce soir, on mange quoi ce soir ? », sauf qu’il n’était pas encore 18h15 et que je n’avais bien évidemment absolument rien commencé à préparer ni même à réfléchir à ce que j’allais pouvoir leur mettre dans l’assiette. Oui, ici l’attaque de la question-qui-tue est précoce. Toujours est-il que je sais ce que je vais mettre dans ma liste des prochains livres à acheter… alors d’avance, merci !

  12. Merci Marie, je m’inspire régulièrement de « la cuisine bio du quotidien » mais j’ai bien l’impression que ce nouveau livre va m’être très (TRES) utile !

  13. Bonjour Marie
    Je vois que ton été a été aussi mouvementé que le notre
    Courage on va y arriver, nous sommes passées maitre dans la résolutions de problème en tout genre, nous les femmes ;o)
    Bon on aimerait bien que ça se pose quand même de temps en temps !!!
    juste une question, j’ai appris cet été que j’avais une maladie céliaque qui m’empêche de manger tout produit contenant du gluten ou trace de gluten ( pour la niçoise que je suis, il me reste quand même la socca, les farcis et la daube !! je n’ai pas encore trouvé de recette de pâte pour continuer les pissaladières mais je cherche ;o) )
    je voudrais savoir combien de recettes de ton livre sont libre de gluten ou adaptable avec des produits similaires sans gluten ?
    Merci de ta réponse
    Je te souhaite le meilleur et surtout du temps pour en profiter
    Bonne journée
    Monique

    1. Sincèrement, je ne saurais pas trop te dire hélas, car il y a pas mal de recettes avec de la farine d’épeautre et ça, il ne t’en faut pas (mais je ne saurais pas bien quoi te conseiller en remplacement).
      Prends bien soin de toi, pauvre Monique…
      Je t’embrasse bien fort,
      Marie

  14. Waouw 🙂 ! ma première newsletter reçue depuis mon abonnement !!!
    Que de péripéties… j’imagine et je compatis !
    Mais quelle bonne nouvelle ce nouveau livre, il va bientôt rejoindre les précédents ma cuisine, je ne pourrai pas résister…
    Merci pour toutes ces délicieuses recettes et ce blog tout aussi savoureux 😉

    Emmanuelle

  15. Bonjour Marie, tellement contente de vous lire à nouveau 🙂 Cette présentation de votre nouveau livre fait vraiment envie, je vais de ce pas faire un tour chez mon libraire 😉 Belle journée à vous…

  16. Ah Marie ! tu tombes toujours à point : cette matinée a été éprouvante (obsèques de mon oncle) , et là , pour décompresser je viens faire un tour sur ton blog et je tombe sur ton dernier article.
    Bon, je crois que je vais commencer à virer les BD de mes petits enfants de leur étagère pour ranger ce prochain livre que je ne vais pas manquer d’acheter…
    J’ai suivi ton actualité sur Instagram, mais je ne commente pas car c’est au nom de ma fille.
    Je suis ravie que tu puisses à nouveau écrire sur tes blogs. Moi, de toute façon, newsletter ou pas, je ne rate rien car je viens voir quasiment tous les jours.
    Je t’embrasse.

    1. Ooooh non, pas les BD, c’est si important pour notre bonne santé morale ^^
      (C’est une bédéphile passionnée qui te parle, la vie serait tellement plus triste sans une bonne BD le dimanche avant la sieste ;))
      Plein de bises Pat, et bon courage pour cette période de deuil toujours difficile…
      Marie

  17. Bonjour Marie,
    Quelle joie ce matin de te relire, tu n’as pas perdu ton humour avec la canicule et c’est toujours un réel plaisir de te lire, même si Instagram nous tenait au courant de ton bel été ( si on peut dire) et ses quelques péripéties. Bon ben le voila acheté ce dernier Bouquin, trop hâte de le recevoir et de faire les recettes. Je parlais encore de toi avant hier avec une amie qui me demandait  » es tu au courant d ‘une sortie prochaine de livre de « notre » Marie Chioca ? la réponse est donnée depuis hier soir.
    Au plaisir.
    Marie

    1. Bah, ce fut un bel été quand même par certains côtés, tout n’est jamais tout blanc ou tout noir^^ Et puis ces péripéties se sont plutôt bien terminées malgré les soucis (sauf l’attaque de la chèvrerie hélas…).
      Merci en tout cas pour ton si gentil message Marie, et belle soirée à toi 🙂
      Marie

  18. Bonjour Marie,
    Génial d’avoir des nouvelles, même si Instagram (auquel je me suis abonnée pour vous !) nous en avait un peu partager.
    Vous êtes mon idole culinaire ! Voici le livre que j’espérais ! Je vais devoir attendre ma fête pour me l’offrir mais ce n’est pas si loin le 14 octobre… J’espère que les poires du jardin sauront attendre car j’aimerais beaucoup essayer ce dessert que vous avez présenté. En espérant chèvres, humains et ordinateurs rétablis, je vous dit à bientôt de vous lire.
    PS : il suffit de taper « Saines gourmandises » dans notre moteur de recherche quand on a reçu le mail, vos lecteurs sont des malins, ne vous en faites pas.

  19. Bonjour Marie,
    Merci pour votre article alléchant où j’ai abouti chez votre éditeur pour feuilleter votre livre.
    Comme d’habitude que de bonnes et astucieuses recettes, c’est un livre pratique et alléchant au vu de la table des matières.
    J’en profiterai pour l’acheter : + 1 dans ma collection Marie Chioca
    Un grand merci
    Soizic

  20. Ravie de te retrouver sur ton blog ! quelle bonne nouvelle ! et en plus avec un livre . Bon ce n’est pas une bonne nouvelle pour le porte monnaie vu qu’il va être difficile d’y résister !

    1. Je suis désolée pour ton porte-monnaie Danielle ^^, et je vais essayer de me rattraper en te précisant qu’il y a dans ce livre pas mal de petits conseils pour se nourrir en faisant attention au budget. Le prix sera donc peut-être vite rentabilisé ^^
      Des bises, et bonne soirée à toi !
      Marie

  21. Trop heureuse de retrouver le blog bien vivant !!! (Bien reçu le mail avec juste le logo du blog 😂)
    Que d’aventures rocambolesques pour cet été 2022; j’espère que ce mariage s’est tout de même bien passé ensuite et que toute la famille en gardera de mémorables souvenirs 😉
    Et j’espère que la petite dernière va bien aussi, (ainsi que ses parents) après les frayeurs de cet été.
    Finalement, les pannes des blogs, c’était déjà une pause forcée bienvenue.

    Contente de découvrir ce nouvel ouvrage…que je vais m’empresser de commander, même si je suis une adepte des repas vite faits/bien faits/bien bons. Les nouvelles idées sont toujours les bienvenues.
    Et les photos donnent tellement envie, que je ne vais sûrement pas résister bien longtemps.

    Je te souhaite une rentrée plus calme et sereine. Et tous mes vœux de bonheur aux jeunes mariés.
    Bises affectueuses à toute la famille

    1. Oui oui, ce mariage fut très heureux, le nouveau couple tout aussi heureux, ne t’inquiète pas… c’est juste que vraiment, sur le moment on se demandait quand la série noire allait s’arrêter (cela s’est terminé avec mon deuxième fils dont l’avion a été annulé pour cause de panne et qui s’est retrouvé coincé à Nantes après le mariage alors qu’il devait reprendre le boulot à Grenoble, bref, c’est lui qui a clôturé le bal ^^)
      Ma petite Luce nous a donné de grands soucis ne revanche, avec des maux de ventres épouvantables, une perte de poids très grave, un état général inquiétant. Finalement, elle a la maladie de Gilbert, c’est génétique mais sans grande gravité. Elle va mieux là, mais devra faire un peu attention toute sa vie. Ouf… quel été !
      Je t’embrasse bien fort Isabelle,
      Marie

      1. Eh bien, bon courage à Luce pour la suite; heureusement que la famille Chioca cuisine sainement, ça aide pour ce genre de pathologie.
        Et bon courage au Chevrier également, en espérant que les mésaventures s’accordent une pause depuis.
        Vous étiez du côté de la Bretagne cet été ? J’espère que tu as le temps de profiter des petites magnifiques paysages et des plages aux belles couleurs 😉
        Biz et bonne semaine

  22. Ravie de vous retrouver Marie, après toutez ces péripéties !
    C’est toujours un grand plaisir de vous lire 😊
    J’ai découvert il y a peu que vous plubieriez un nouvel ouvrage et ni une ni deux, je l’ai pré-commandé… Et suis très impatiente de le recevoir😁
    Petite pensée pour vous ce matin au petit déjeuner, je le suis régalée de vos muffins aux pommes (qui m’ont permis d’utiliser des pommes bio « moches » qui auraient fini à la poubelle…) Et aussi a chaque fois que je prépare des cookies pour mon fiston (7 ans) qui m’a proclamée « empereuse des cookies » et ne veut pour rien au monde que j’essaie une autre recette !
    Merci de nous régaler par votre e plume et vos recettes chère Marie !
    Je vous embrasse !

  23. Bonjour Marie,
    Tellement contente de vous relire (du Canada) même si cela me fait sentir une moins que rien cuisinière! Je me conforte en me disant qu’il n’y a rien comme les défis pour s’améliorer…
    Le bémol: j’ai dû pédaler pour vous lire par la porte d’en arrière, parce que le lien du courriel « Visualisez le lien dans le navigateur » n’a pas fonctionné pour moi.
    L’ aperçu du livre m’a fait saliver. Je vais voir si je peux le trouver ici. Je souhaiterais aussi l’offrir à ma filleule qui commence sa famille.
    Et, toutes ces catastrophes au mariage de votre fils 😱… je confesse qu’au final j’en ai ri, non sans me demander s’il n’y avait pas un peu d’exagération??? En tous cas, voilà tout le matériel pour une bonne bande dessinée.
    Au plaisir de vous lire avec un lien fonctionnel.

    1. Et non Rolande, je sais que c’est difficile à imaginer, mais encore je n’ai pas tout raconté de peur que, justement, personne ne me croit tant c’est hallucinant ! Le pauvre vieux prêtre qui devait célébrer la messe de mariage (ami de la belle-famille) a été blessé dans un accident de voiture la veille au soir (il a pu être remplacé au pied levé par un autre prêtre, heureusement), moi j’ai fait un malaise pendant le mariage, la chambre frigorifique est tombée en panne et tout était chaud ou tiédasse (y compris le champagne, comme ça au moins les invités ont été raisonnables…), une folle a déboulé en voiture au risque d’écraser tout le monde pour nous hurler dessus parce que le feu d’artifice la dérangeait (il n’était que 22H30), notre autre fils a loupé son avion le lendemain et s’est retrouvé coincé à Nantes, et je suis sûre que j’ai encore oublié ds trucs !^^
      C’était surnaturel cette série noire ^^ Mais je vous PROMETS que tout est vrai !
      Bon heureusement nous ne retiendrons que les très beaux moments 🙂
      Belle soirée à vous chère Rolande 🙂
      Marie

  24. Bravo pour ce nouveau livre ! C’est bien d’avoir des ouvrages pour cuisiner quand on a du temps, mais il en fait aussi pour les soirs de semaine après des journées trop remplies :).
    Pour la licorne, je parie sur le chou rouge. Et pour la newsletter, ce n’était pas parfait mais ça m’a déjà fait super plaisir de la revoir arriver dans ma boîte mail ! Bon courage pour continuer la résolution de tous les vifs informatiques !

    1. Bravo Sandrine, je vois que tu t’y connaît bien en matière de gastronomie pour les licornes ^^
      Un grand merci pour ton gentil message, et belle soirée à toi !
      Marie

  25. Chère Marie, Je vois que ton été n’a pas été épargné… en rien, ni le boulot, ni le jardin, ni la famille!!! C’est pas possible tout ça sur tes épaules??? J’espère que le chevrier s’est remis de ses très, très grandes émotions (je ne parle pas que du loup…!?). Encore bravo à toi pour avoir réussi le coup de maître à récupérer ton ordi et ses précieux enregistrements, tes sites merveilleux, tes salades cramées par ce soleil endurant, les canards sachant encore nager… sans eau dans la mare ; et j’en passe!!!
    Le « gloubi-boulga » serait-il garni de chou rouge ou bien de betteraves… ou encore de cocos violets??? Sinon, je donne ma langue au chat…!?

    Merci pour ce nouveau livre, tentant et bien réjouissant… attendra-t-il Noël???
    Bises chaleureuses, en attendant de grosses pluies, pour aller se réfugier sous la couette…

    1. Ne t’en fais pas Brigitte, il y a eu aussi de très beaux moments cet été, et c’est ceux-là que je retiendrai 🙂
      Un très grand merci pour ce message qui me fait si chaud au coeur, et plein de bises bien chaleureuses aussi !
      Marie

  26. Bonjour Marie,

    Ce livre est un bonheur pour les parents de jeunes enfants comme nous. Je l’ai acheté hier dans ma librairie préférée et dévoré en rentrant … (oui oui je lis les livres de cuisines, particulièrement les vôtres, comme je lis des romans). J’adore cuisiner et passer du temps en cuisine mais ce plaisir entre la plupart du temps en contradiction avec le rythme effréné de la semaine. Alors merci pour ces recettes rapides mais appétissantes, merci pour les recettes légères spéciales souper (comme on dit en Belgique), merci pour toutes les variantes proposées à chaque fois. Vos livres sont ceux que j’utilise le plus à la maison, donc je sais que celui-ci ne sera pas « juste un livre de cuisine en plus » dans la bibliothèque. J’ai d’ailleurs déjà mis plein de signets mentaux sur les recettes à tester en priorité ! Merci encore !

    1. Que je suis heureuse de ton message, merci Lisa, je suis très touchée de savoir que mon livre a déjà commencé à servir 😉
      Régale-bien ta petite famille, c’est le but 🙂
      Je te souhaite une belle soirée,
      Marie

  27. Je suis contente de te relire ici, je n’aime décidément pas Instagram, bien que je comprenne que c’est un moyen moderne et indispensable surement pour toucher des lecteurs potentiels! Alors merci de revenir sur le blog pour les vieilles comme moi 🙂 Je m’étais dit que je n’avais plus besoin de nouveaux livres de cuisine, et bien j’avais tort, je vais de ce pas le commander. J’espère que la grosse pluie reposante va vite venir! Et surtout que les soucis de santé sont maintenant loin derrière vous, ça c’est le plus important.

    1. Merci Cécile pour ce si gentil message, oui, je sais bien que beaucoup de mes fidèles abonné(e)s préfèrent le blog, c’est pour cela que je me bat pour le tenir à flots. J’espère que nous aurons maintenant quelques mois, voire années (soyons fous !) de tranquilité avant le prochain bug 😉
      Belle soirée à toi chère Cécile,
      Marie

  28. Bonjour Marie ! Ça faisait trèeeeeeees longtemps je n’avais pas posté un petit message sur ton blog. J’ai eu moi aussi mon lot de mésaventures en tout genre : fuite géante dans la cuisine, suivie de travaux pharaoniques pour remettre en état, voiture au garage pendant presque 6 mois suite à la pénurie de pièces, bug de ma messagerie informatique pendant plusieurs semaines sans pouvoir récupérer les mails reçus pendant cette période… Heureusement après tout ça nous avons pu recharger les batteries avec des chouettes vacances pleines de beaux souvenirs et riches en émotions avec un magnifique voyage en camping car au Canada en famille avec nos 3 enfants suivi de 2 mariages pour clore l’été !! Tout ça pour dire que je me devais de répondre à ton post, déjà évidemment pour féliciter les jeunes mariés et surtout pour te dire MERCI car ton livre est exactement ce que je cherchais (pas plus tard qu’hier, et c’est véridique) dans les rayons de ma librairie, sans rien trouvé de convaincant😉. J’ai vraiment hâte de le découvrir.

    1. Bonjour Marie, ça fait très plaisir de voir un nouvel article par ici ! Ce livre devra attendre malheureusement que mon budget me le permette. Les photos sont vraiment alléchantes en tout cas ! Je parie sur le chou rouge pour votre « blougi boulga pour les licornes » 😉 On aura la réponse ?
      Mille mercis pour votre travail extraordinaire pour promouvoir la cuisine saine ! Je coche à chaque fois dans le sommaire de vos livres les recettes que j’ai réalisées. C’est un vrai régal à chaque plat et mon petit-ami connaît même votre nom. Passez une bonne soirée !

      1. Oui, bravo, c’est bien du chou rouge ^^
        Un plat un peu étonnant, mais dont mes enfants sont totalement fanas : c’est une sorte de colcannon irlandaise au chou rouge…
        Merci en tout cas pour ce gentil message, et bonne soirée à vous Julie 🙂
        Marie

    2. Quelles vacances merveilleuses vous avez dû passer ! 🙂
      Je me souviens de tous tes bouts de choux si gentils Lili, ils ont dû bien grandir 🙂
      Je te souhaite un très bel automne,
      Marie

  29. Je vois que tes enfants non plus ne se couchaient pas / ne se couchent pas à 20h! 😉
    Je pense que ce livre va rejoindre déjà ma belle collection de tes livres! Tu fais partie de ma vie depuis quelques années maintenant, de ma vie mais aussi de celles de mes copains / copines et famille! J’ai pas mal offert ou conseillé tes livres, c’est un succès à chaque fois. Il suffit désormais de dire « c’est la recette de Marie » et tout le monde comprend!
    Tu peux vraiment te dire que ton travail sert à quelque chose et à de nombreuses personnes, et ça, ça devrait effacer tous les tracas du quotidien!
    Merci Marie!
    Magalie

    1. Oui, je suis vraiment heureuse de voir que mes livres sont utiles, et font du bien 🙂
      Alors merci du fond du coeur pour ton si gentil retour Magalie… et belle soirée à toi !
      Marie

  30. Coucou Marie
    Je suis tellement contente de lire à nouveau tes articles. Je vois que l’été a été mouvementé même très mouvementé que de péripéties.
    Merci pour ce nouveau livre plein de bonnes idées selon le jour le temps que l’on a j’ai hâte de l’avoir.
    J’aime tellement tes livres que je relis, je feuillette, ceux que j’ai m’inspirent toujours.
    J’aime ta cuisine car elle est simple saine savoureuse et c’est tout ce que j’aime.
    Merci encore pour tout ce que tu fais pour ton retour je suis TROP CONTENTE
    Je t’embrasse très fort
    Jacqueline

    1. Ma chère Jacqueline, je suis un peu émue en te lisant, parce que moi aussi je suis vraiment TROP CONTENTE de retrouver mes plus fidèles abonnées après ces 3 mois de silence… c’est pour vous que je me bat pour garder ce blog à flots, et vous retrouver avec autant d’enthousiasme me motive tellement…
      Merci du fond du coeur !
      Je t’embrasse très fort aussi,
      Marie

  31. Bonjour Marie.
    Enfin, vous revoilà !!!!!!! Déjà, bravo à votre informaticien de fils qui vous a remis le blog sur pieds après un travail de dingue, vu les problèmes qui ont tout paralysé ces derniers mois !!!!!!!!!!!
    En suite, BEAUCOUP de Bonheur à vos jeunes mariés, après toutes leurs péripéties…… Ils vont pouvoir lutter contre ce maudit loup à 2, ils seront les plus forts !!!!!!!!
    J’espère que votre Poupougnette s’est bien rétablie, et que sa rentrée scolaire s’est bien passée.
    Enfin, pour Vous Marie, merci pour ce nouvel ouvrage…..J’attendais la suite de vos ouvrages de Pâtisserie avec vôtre grande Maude, et voilà que Vous nous offrez la Bible de secours de la mère de famille « un peu surbookée » !!!!!!!! Merci, merci de penser à notre santé mentale en plus de notre santé physique !!!!!!!
    Pardon pour ce trop long laïus, Marie, mais vous nous avez trop manquée, mêmê si vos ouvrages sont toujours dans ma cuisine!!!!!!!
    Je vous embrasse. Pensez à prendre un peu soin de vous, aprés tous ces évènements …..
    A bientôt.

    1. Que c’est gentil Mireille, je suis tellement touchée…
      Oui, Poupougnette s’est bien rétablie mais nous sommes passés par de gros soucis au mois d’août, elle avait beaucoup maigrit et dépérissait littéralement, avec des maux de ventre évoquant une appendicite sauf que ce n’était pas ça du tout. Finalement, il s’agit d’une maladie génétique mais sans grande gravité, il faut juste qu’elle fasse très attention à ce qu’elle mange au risque sinon de subir des sortes de crises sur plusieurs jours. Or, pendant les vacances en Bretagne elle avait un peu abusé du beurre, du lait, du caramel et autres délicieuses « calamités »… Retour maintenant au bon régime méditerranéen de maman, et tout ira mieux je pense.
      Des bises bien amicales 🙂
      PS : le prochain livre de pâtisserie avec Maud arrive en novembre… juste avant Noël 😉

      Marie

  32. Ayant bravé le bug, j’ai retrouvé (très facilement) le chemin du blog pour découvrir cet article, merci, merci !! Je vais de suite le commander à mon libraire !

    Et je vais remplacer 19h25 par 18h25, nous sommes des mange-tôt, je suis une grosse dormeuse (moi c’est 8 heures qu’il me faut, tu comprends mon admiration pour ton rythme… rien qu’à te lire, je suis épuisée, c’est pour dire !) avec une digestion délicate… mais ça ne change rien au repas de dernière minute 😉

    1. Heureusement que je n’ai pas écrit de livre pour les repas de midi sinon le titre aurait été « 10H45 ! Qu’est-ce qu’on va manger, rââââh… » ^^
      Car ma fille Roseline (qui se lève très tôt pour traire) et moi-même (qui me lève souvent avant 5h pour courir au jardin avant de commencer ma journée) nous passons souvent à table vers 11H quand nous sommes seules à la maison 😉
      Tout le reste de la famille se moque de nous 😉
      Belle soirée à toi chère Sophie !
      Marie

  33. Bienvenue sur votre blog Marie et merci pour ce super livre cadeau, idéal pour ma famille le soir. La nouvelle de ce livre m’est parvenu quand j’ai repris le travail après une pause parentale. Ce livre va m’aider. Je vous lis et vous cuisine depuis 2018 déjà. Merci pour vos livres, pour le blog, vos recettes. Mikaëla

  34. Ma chère Marie je cours l’acheter, même si je sais par expérience que tes temps de préparation sont chronométrés sur toi qui as 7 bras. Effectivement l’inspiration en cuisine c’est Le détail qui tue le plaisir mais j’ai des scrupules à le dire tellement tes recettes sont devenus mes réflexes quotidiens si je réfléchis bien : les pancakes de verduras (tetragone), les frites de panisse et légumes qui trainent, ta pâte à tarte à l’huile d’olive… que je fais et refais toutes les semaines !
    Sinon ton été fait vraiment peur 😨 ! Je te souhaite un automne PAISIBLE, prends soin de toi ma chère Marie!!! 😘

    1. Cette fois-ci, j’ai chronométré en prenant plus de temps, parce que c’est vrai qu’en général je cuisine tout en avance rapide ^^. La dernière fois, j’ai effaré un restaurateur, quand il a vu à quelle vitesse j’éminçais des légumes sans me couper^^. Je ne m’en rend même plus compte, j’ai tellement pris l’habitude de tout faire vite…
      Il faut que je réapprenne à vivre plus doucement, cela me ferait tellement de bien 😉
      Plein de bises super amicales ma chère Pandore 🙂
      Marie

  35. Marie
    Mon étagère réservée à mes livres de cuisine ne va pas ětre assez grande pour recevoir ce nouveau livre
    C’est toujours avec autant de plaisir que je découvre et me régale de vos recettes : à table on me dit : c’est une recette de Marie ou de Brigitte parce que avant de vous connaître je cuisinais avec les recettes de Brigitte Fichaux
    J’apprécie beaucoup votre humour et votre joie de vivre et les photos de vos livres sont très belles et donnent envie de cuisiner comme quoi le visuel peut influencer …
    Bonne continuation et bel automne
    Anne-lise

  36. Enfin Marie, te revoilà. Un vrai bonheur de savoir que finalement tu vas bien. Quel été ! Oui le clic du mail ne fonctionne pas, mais on y arrive quand-même ! Et de 27 ! Ton livre je l’achète de ce pas avec un immense plaisir. Pas besoin de réfléchir, il sera génial comme toujours.
    Prends bien soin de toi et des tiens et à bientôt. Bisous

  37. gloubi goulba pour les licornes, au chou rouge??
    je file à la librairie pour acheter le livre et lever ce suspens insoutenable!
    merci pour vos blog, vos recettes et vos livres!
    je vous souhaite de la douceur et du repos.
    A bientôt!

    1. ^^
      Gagné 😉
      Il s’agit d’une sorte de colcannon irlandaise mais au chou rouge, mes enfants en raffolent…
      Bonne journée à toi Nabetti !
      Marie

  38. Bonjour Marie, je n’ai jamais commenté ici mais vu les circonstances, peut-être que quelques remerciements seraient les bienvenus… Je voulais te dire que j’adore ton blog et que tes livres de cuisine sont de très (très) loin ceux que j’utilise le plus au quotidien. Celui-ci, sitôt vu, sitôt commandé à la librairie du quartier. Bravo, merci, et bravo, et merci.

  39. Merci Marie, un tel plaisir de relire un article sur ce blog ! Je suis toujours pleine de résolutions de sagesse car moi aussi ma bibliothèque de tes livres déborde, mais comme ils servent tous les jours à tour de rôle je vais craquer de nouveau sur celui-ci avec toute la bonne conscience d’une mère de famille qui veut faire au mieux mais dont les journées n’ont que 24 h (heureusement, sinon on ne tiendrait pas, le Seigneur a bien fait les choses !).
    Nous avons pensé à vous en allant en forêt et à l’abbaye de Chambarran cet été, après une matinée autour de Chalais et une découverte du château de Bressieux.
    Bon automne qui s’annonce je salive déjà des couleurs qui vont arriver sur les paysages… et dans tes photos !

  40. Aaaaaaaaaaaaaah, enfin! Marie, qu’est-ce que vous m’avez manqué! Je ne compte plus le nombre de fois où je venais cliquer sur mon lien pour voir si….blog réparé…non, pas encore….arghhhh! faut dire que je suis pas sur Instagram. Mais je ne peux qu’imaginer tout le travail que ça représente, alors bravo, et je cours chercher le livre chez ma libraire cet après-midi!
    merci merci encore d’être de retour!
    félicie

  41. Coucou ma Belle Marie
    Je ne t’écris plus trop mais t’inquiète pas. Je n’en rate pas une ! Je te suis ! Bravo pour tout ce travail ! Toujours remarquable. Et comme
    Il est hors de question de rater un de tes livres, je file commander ton petit dernier !
    Je t’embrasse ainsi que ta magnifique fille et les autres loulous bien sur !

    1. Ma bien chère Véronique, ne t’inquiète pas, même si tu écris moins je ne t’oublie pas 🙂
      Je t’embrasse très fort aussi, et merci infiniment pour tant de fidélité à acheter mes livres…
      Marie

  42. Bonjour Marie,
    Un nouveau livre, super !!! Le pratico-pratique, c’est toujours utile ! Et comme nous avons récemment « désherber » les étagères de livres de cuisine avec mon mari, il y a à nouveau de la place. D’ailleurs cela a donné lieu à cette remarque -véridique- de sa part : « Tu peux sûrement te débarrasser de certains livres… ah non, ça ce sont les livres de Marie Chioca : on les garde ! » 😁
    Merci pour tout votre travail qui embellit notre vie au quotidien !

  43. Oh je viens de vous écouter ce matin à la radio et vous êtes top ! Je sauvegarde vos recettes depuis longtemps mais vous entendre a été… Magique ! Je crois que je vais foncer acheter ce livre qui va m’inspirer grandement !! Merciiii

  44. Bonsoir Marie je suis venue vous faire un petit coucou en attendant de recevoir votre lettre . Je ne suis pas déçue comme d’habitude . Un article qui résume nos soirées effectivement . Que l’on ait le temps ( comme moi étant retraitée) ou que l’on rentre du travail éreintée pour mille et une raisons . La question est fatale … Alors merci pour cette géniale idée . J’ai reçu votre jolie vidéo accompagnée d’une sublime musique . Quel agréable moment j’ai passé à écouter et admirer . Par contre je ne suis pas douée , je n’ai pas su vous mettre un commentaire. C’est fait ici. J’espère que tout va mieux pour vous et votre famille . Martine D

  45. Bonsoir Marie, ou avez-vous trouvé vos meubles de cuisines? Ces meubles anciens avec un plan de travail de cette épaisseur sont juste magnifiques !! Encore merci pour ce concept de vie et tout ces bons conseils que vous nous partagez. Bien à vous, Delphine.

  46. Génial encore une pépite de wondermarie que je vais acheter très vite. Gros bisous et rude été plein de rebondissements mais ouf au final tout finit bien j’espère

    1. Oui, on fait aller, il y a toujours de très bons moments au milieu des galères ^^
      Et toi Mumu, comment vas-tu?
      Je t’embrasse bien fort,
      Marie

  47. Je « clicque »…?je « clique »…? C’est quoi ce mail qui ne fonctionne pas… Alors je cherche…et sur la toile on finit toujours par trouver.
    Alors je vous retrouve avec toujours autant de plaisir! Quel « été » fut le votre…( Bon le mien..pas mieux)
    Mais BOFF! Nous re-voilà partis pour « Le COVID » saisonIII Et votre dernier bouquin va bien m’aider pour les soirs à venir…surtout que nous ne sommes la plus part du temps que deux à table.. En voilà un sujet à méditer que « faire en cuisine pour seulement deux personnes »qui ne veulent pas réchauffer et re- réchauffer le même petit plat mijoté qui finit inévitablement à la poubelle ou au mieux régale les 2 poules de la voisine???
    Bref! J’espère que  » DECITRE » va faire dilligence… A bientôt et merci d’être « VOUS »!

  48. Mais quel été tu as passé! Que de péripéties! Ravie de te retrouver sur le blog, et avec un nouveau livre de surcroit ! Le genre de livre qui est une main tendue dans le brouillard épais dans ta tête qui t’empêche de trouver des réponses à la question « qu’est-ce qu’on va manger? » Je l’aime déjà.

  49. J’ai reçu ce livre pour mon anniversaire (en avance bien sur car je n’ai pas encore tout fait souffler mes bougies, ce sera chose faite dans 15 jours). Et je suis enchantée car il est une source d’inspiration culinaire pour les soirs dits « tunnels » (devoirs, douche, pyjama, préparation du repas, chamailleries en tout genre de la fratrie, repas, brossage des dents, histoire, bisous et câlins ++ et dodo, ouf, enfin!) . Je n’ai pas encore tester toutes les recettes, mais certaines ont déjà fait l’unanimité auprès de tous les membres de la famille. Il également très bien conçu et il est facile de trouver la recette de nos rêves pour les fins de journées interminables ou pas d’ailleurs.
    Je le garde très précieusement à portée de mains. Un grand bravo pour ce livre Marie !

  50. Fichtre, quel stress ! Tout le monde se souviendra de ce mariage avec ces anecdotes.
    Beaucoup d’émotions aussi cet été : accident avec fillote (en Conduite accompagnée et 3ème sortie) qui a mal négocié son rond point (un nouveau) avec notre vieille 309 sans direction assistée. Le bon mur en granit a eu raison de la voiture. Elle a paniqué, mais pas de bobos et pas de piétons dans le village, ouf. Mes cervicales ont moins aimé même à 10km/h.
    Puis fiston 1 a fait une chute de 5-6 m dans un ravin lors d’une balade et a failli y rester. Pas dans la chute, quoique, il s’est bien protégé la tête avec les bras mais le corps était bien égratigné et nous sommes partis aux urgences 3 heures après car il avait toujours mal à l’épaule (adrénaline était tombée et la douleur s’est réveillée) et finalement, opération d’urgences de la rate, il n’en a plus. Nous sommes partis pour l’épaule mais ce sont les gaz délivrés par la rate endommagée qui « bloquait » son épaule.
    Je devais partir le lendemain pour la Guyane et j’ai donc repoussé mon retour.
    L’ostéopathe m’a bien soulagée de ces émotions. Quelle frousse j’ai eu !!
    Tout va bien maintenant, fiston est en bonne santé et sportif et il s’est vite remis sur pieds. Il doit suivre un protocole santé et être vigilant. Ouf !!
    Sinon, dernière année en Guyane et je vais pouvoir relire tes bonnes recettes selon les saisons et avec des ingrédients de meilleure qualité de nos bons producteurs. J’ai hâte de cuisiner à nouveau avec les bons fruits et légumes du marché. A voir en janvier où nous irons.
    Je t’embrasse de la Guyane où il fait bien chaud et surtout très humide en ce moment.

    1. Oooh, Totoche, quelle histoire de fou !
      Comme tu as dû avoir peur ma pauvre… heureusement que ton fils va mieux, et dommage pour tes cervicales… et la vieille 309 (c’était notre première voiture, mon mari l’aimait beaucoup :)).
      Je t’embrasse très fort
      (Tu me diras où vous vous installez finalement… :))
      Marie

  51. Bonjour Marie
    J’ai découvert votre blog depuis peu
    J’ai acheté vos livres et très enthousiaste, j’expérimente vos recettes de viennoiseries légères. La 1ère, Brioche butchy p. 66,bien. Satisfaite du résultat
    La 2ème, la galette Renardeau, pas le top. Avec la feuilletée au petit suisse.
    Le cercle du bas n’a pas levé, point de feuilletage. On dirait du flanc ?
    J’ai tout bien respecté et je ne suis pas une novice en cuisine ( 40ans d’expérience). J’ai pris soin de ne pas trop appuyé pour souder tout le tour,
    Four performant à 180
    Alors je ne vois pas où est l’erreur pour quand-même 2 h devant le plan de travail
    Si vous avez une minute à m’accorder, j’aimerai bien une réponse
    Bien cordialement à vous
    Courtois H

    1. Je suis tellement désolée, je voudrais vous aider mais vraiment je ne vois pas. J’ai réalisé souvent cette recette, d’autres personnes aussi, donc je sais qu’elle fonctionne mais je ne vois pas bien ce qui a pu poser souci chez vous. Encore une fois, je suis navrée, c’est très frustrant pour moi de ne pas avoir de réponse à votre question…
      Vous dites que la pâte ressemblait à du flan? C’est bizarre, elle n’est pas du tout ainsi d’habitude, n’y aurait-il pas eu une erreur dans la taille des petits suisses, ou la pesée des ingrédients? Cela format bien une boule de pâte ferme et homogène une fois les ingrédients mélangés?
      Je vais tout de même vérifier les ingrédients du livre, pour être sûre qu’il n’y ait pas eu d’erreur d’impression.
      Je vous souhaite plus de réussite avec les prochaines recettes.
      Bien cordialement aussi,
      Marie

  52. J’attendais avec impatience un nouvel article ! Et quel article !
    Je ne vous suis pas sur instagram car je n’ai plus instagram (trop addictif…). Je préfère la simplicité d’un blog. Puis j’adore votre plume, alors il y a plus de place ici pour écrire.

    Bon sinon, je suis déjà amoureuse de votre nouveau livre… j’en ai déjà parlé à mon mari qui adore vos recettes ! On va vite l’acheter !

    J’aimerais tellement vous rencontrer ! Vous ne faites jamais de séance dédicace + dégustation ? (pas folle la guêpe ! ahaah).

    À très bientôt,

    Votre groupie, Mathilde, 30 ans, maman de deux petits choux de 2 et 5 ans.

    Ps : félicitations à votre grand garçon, ça devait être une merveilleuse fête, pleine de péripéties !

    1. Quel gentil message Mathilde, il me fait bien chaud au coeur 🙂
      Je ne fais plus de séances de dédicaces faute de temps, hélas, mais dans quelle région êtes-vous? On ne sait jamais 😉
      Belle soirée à vous,
      Marie

      1. Merci pour cette réponse !
        J’habite Lille, un peu loin de chez vous il me semble !
        Mais si vous avez un jour besoin d’un guide pour visiter la région, je suis disponible ! Ah ah !
        Belle journée Marie,

        Mathilde.

Vous avez aimé ? Découvrez aussi :

Vous cherchez des ustensiles pour cuisiner sainement? Faitouts Ecovitam, extracteurs de jus Kuvings, Roaster… Je les utilise au quotidien depuis 10 ans !

10% de réduction sur tout le site !

10%

de réduction sur tout le site !

En utilisant le code promo  GOURMANDISES