Tarte aux fraises (la vraie, mais de compet’ !)

Alors, comment vous dire… ceci n’est pas la recette la plus light que j’ai publié dans ma vie d’auteure, mais maintenant que vous voilà prévenus dites-vous quand-même qu’il serait dommage de passer à côté :

1/ Parce que la pâte, c’est la recette « secrète » de mon arrière-arrière-grand-mère.

2/ Parce que la crème, c’est une sorte de mariage d’amour entre la crème pâtissière et la crème brûlée.

3/ Parce que les fraises, ce sont les meilleurs du monde (les fameuses Mara des Bois, au parfum jamais inégalé). 

Donc voilà, avec cette recette vos rêves de tarte aux fraises les plus fous seront comblés.

Et pour le côté calorique, vous pourrez toujours aller marcher pour « expier » ce délicieux petit écart (à vue de nez, comptez environ 12km de marche ou 8km de dos crawlé par part de tarte…) mais on ne mange pas de tarte aux fraises tous les jours alors quand c’est le moment, autant se faire vraiment plaisir.

En débarquant comme un cheveu sur la soupe avec ma recette au beurre et à la crème (oui, les deux à la fois, carrément, c’est vraiment n’importe quoi), j’ai certes bien conscience d’être totalement à rebrousse-poil de toutes les tendances de juin (qui seraient plutôt du genre « Attention, plus que 15 jours pour rentrer dans votre *&*# ! de bikini »)… mais les gars, c’est en juin les fraises du jardin ! Et ce n’est pas de ma faute si c’est aussi le mois où tant de pauvres petites dames sur cette Terre se font « injoncter » par la société de se nourrir uniquement d’œufs durs et de concombres pour tenter de rentrer dans un bikini étriqué sans que ça fasse trop de replis et de petites bosses un peu partout ! Moi, d’abord, j’aime les maillots qui ne me maltraitent pas, et savent faire oublier sous une astucieuse jupette noire mes dérapages de tarte aux fraises et autres délicieuses « calamités » de la vraie vie 🙂

Et puis j’ai décidé il y a des années de manger sainement toute l’année, avec quelques petits écarts de temps en temps parce que la vie est trop courte pour se priver de tout. De plus, se frustrer ça met de mauvaise humeur, or la société nous « offre » déjà bien assez de raisons pour marmonner sans qu’on en rajoute en se faisant du mal au moment des repas. J’espère d’ailleurs que mon article ne vous surprendra pas devant une héroïque assiette de radis, la troisième de la journée, ce serait trop cruel.

Et je compatis ! Parce que même en faisant « tout bien » côté alimentation (enfin, presque tout bien, hum), je me suis aussi un peu arrondie des hanches ces derniers mois. Quelques semaines à faire moins de sport (covid, surmenage de travail…) et paf, chez moi ça ne pardonne pas ! Il paraît que c’est hormonal, que c’est à cause de mes nombreuses grossesses, de mon âge, de ma morphologie, parce que j’ai les surrénales à plat, la thyroïde en rade, bref, les médecins sont sympas, ils me trouvent plein d’explications rationnelles très déculpabilisantes (mais pas trop de solutions par contre ^^).

Bref, quand tant de pauvres femmes se stressent pour rentrer dans leur maillot en taille 36 plutôt que 38, moi je me demande avec résignation si dans quelques mois mon pyjama d’Abraracourcix (celui à carreaux écossais, si féminin et élégant, qui ressemble à des braies délicieusement confortables ) m’ira encore où s’il faut d’emblée que j’en cherche un en taille parachute. Vous voyez, ce n’est pas tout à fait le même combat…

Mais vais-je manger de cette tarte aux fraises ?

Assurément…

Et je vais aussi reprendre le sport plus sérieusement maintenant que je suis un peu moins fatiguée. Pour ma santé, avant tout, et aussi parce que je suis un (tout petit) peu vexée que vous soyez si nombreuses à m’écrire « Oooh, merveille, je suis toute mince depuis que je cuisine comme vous/que je suis vos conseils/que je lis vos livres » alors que de mon côté, j’ai un corps crétin qui a décidé de faire des réserves même devant une assiette de salade. Réserves inutiles de surcroît, puisqu’il ne sait même pas retrouver le chemin pour aller les chercher quand je crève la dalle ! Parfois je vois tout noir, je ne trouve plus mes mots, j’ai les guiboles qui flageolent, les dents qui claquent, l’estomac qui se tord, tous mes muscles et mon cerveau hurlent « On a faiiiiim !!! » mais le métabolisme répond « Ah ben non, dommage j’ai rien en stock ». Les hanches lèvent alors le doigt timidement et tentent de bafouiller « Si si, nous on a bien 3 kg chacune de réserve dont au moins 250g de tarte aux frais… » « ON A RIEN EN STOCK J’AI DIT ». « Ah bon, OK ».

Alors je mange. Le cerveau est content, les muscles aussi. Et les hanches un peu moins parce qu’elles en ont marre de pousser les murs.

Voilà, c’est ma vie.

Bon allez, je crois que je vais reprendre de cette tarte aux fraises.

Ingrédients pour 8 parts

Préparation : 25min

Cuisson : 15 à 20min

Pour la pâte :

  • 250g de farine T110 de grand épeautre
  • 125g de beurre un peu mou (sorti du frigo depuis environ 10 à 15min)
  • 25g d’eau tiède
  • 2 c. à soupe de sucre de bouleau
  • 1 grosse pincée de fleur de sel

Pour la crème pâtissière :

  • 50cl de crème fleurette (pas de lait dans cette recette juste de la crème !)
  • 4 jaunes d’œufs
  • 120g de sucre de bouleau
  • 1 gousse de vanille
  • 60g de farine T110 de grand épeautre
  • 1 c. à soupe de rhum
  • 1 pincée de sel

Autres :

  • 350g de fraises Mara des Bois
  • Fleurs de sureau (ou autres fleurs non toxiques) pour la déco
  • 1 sachet de sucre vanillé, ou 2 c. à soupe de miel d’acacia (ou de sirop d’agave).

1/Crème pâtissière :

La veille, ou au moins 2H avant, mixer la crème et la farine pour éviter tout grumeau. Fendre la gousse de vanille, gratter les graines puis mettre le tout (gousses + graines) dans une casserole avec les autres ingrédients de la crème pâtissière. Faire chauffer à feu doux en mélangeant sans cesse puis, dès que la crème épaissit, compter 30 secondes de cuisson et retirer aussitôt du feu. Couvrir (pour éviter la formation d’une « peau ») et mettre au frais jusqu’à complet refroidissement.

2/ Pâte :

Préchauffer le four à 180°C, chaleur tournante.

Faire fondre le sucre et le sel dans l’eau tiède.

Verser la farine dans un saladier.

Découper le beurre en petits cubes, puis, en travaillant du bout des doigts, l’incorporer à la farine jusqu’à obtention d’une texture de sable fin. Ajouter alors l’eau d’un coup, et mélanger en travaillant le moins possible. Fraiser la pâte 3 fois, puis l’étaler sur un plan légèrement fariné. Foncer un cercle à tarte de 24cm de diamètre.

Enfourner pour 15min à 20min : la pâte doit être bien dorée.

Laisser entièrement refroidir.

3/ Dressage et finition :

Laver et équeuter les fraises (on peut en garder quelques-unes avec leur tige et leurs feuilles pour la déco), puis les recouper en deux.

Garnir le fond de tarte avec la crème pâtissière, soit tout simplement à la cuillère, soit en pochant des petites billes à la poche à douille muni d’un embout lisse de 12mm.

Disposer joliment les fraises sur la tarte, puis saupoudrer de sucre vanillé ou badigeonner de miel au pinceau. Ajouter éventuellement quelques ombelles de sureau, ou autres fleurs non toxiques.

Servir aussitôt, ou remettre au frais. Bien protégée, cette tarte se conserve environ 24H.

=> NOTA :

-J’ai opté pour une présentation en couronne mais vous pouvez sans souci utiliser un moule traditionnel (jusqu’à 26cm), il y a assez de pâte et de crème pour cela. Comme je n’avais pas de moule à tarte particulier, j’ai tout simplement déposé un ramequin au centre d’un cercle à tarte pour réaliser un moule-couronne à la Macgyver…

-Décorer une tarte aux fraises avec des ombelles de sureau, c’est presque une évidence car ce bel arbuste fleuri en même temps que l’arrivée des premières fraises. Mais attention, il en existe de multiples variétés (dont une toxique, le sureau yèble) ! Et si certains sureaux sentent le miel ou la vanille d’autres évoquent plutôt les effluves… d’une vieille chaussette ! A défaut de sureau au parfum appétissant, abstenez-vous.

-Attention, il ne faut surtout pas trop cuire la crème pâtissière une fois qu’elle est épaissie, au risque sinon que la matière grasse se sépare. Si cette mésaventure vous arrivait, retirez aussitôt la casserole du feu, rajoutez 2 jaunes d’œufs crus et mixez le tout hors du feu.

Non mais vous avez vu un peu la texture de cette crème… ^^

PS : Pour ceux d’entre-vous qui auraient raté l’article précédent, oui, c’est hélas normal si vous n’avez pas reçu la newsletter…

N’en perdez pas une miette ! Abonnez-vous à ma newsletter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Moi je dis… ooooohhhh… miam,miam
    Que vais je devenir ? Si vous devenez une diablesse tentatrice Marie. Bah la gourmandise n’est pas un vilain défaut
    Merci. Bonne soirée Marie

    1. En fait je dirais que ça dépend des jours ^^
      Parfois c’est un défaut, et parfois au contraire un petit coup de pouce pour voir la vie avec plus d’optimisme 😉
      Bonne journée Monique,
      Marie

  2. Tout à l’heure, je me disais que cela faisait longtemps que je n’avais rien reçu sur ma messagerie de la part de Saines Gourmandises et paf je me connecte pour découvrir ta dernière recette… ou plutôt tes derniers post. Je dois me réabonner pour à nouveau recevoir tes magnifiques créations ? Rien qu’à la lecture de ton dernier article, j’ai les coutures de mon pantalon qui ont lâchées. Tant pis, la recette sera effectuée demain et c’est tout. Merci pour tout et excellent week-end.

    1. Hélas non, car pour le moment même les inscriptions sont bloquées. Il faut que mon fils remette les mains dans le code de ce blog mais il y en a pour des jours et là il est lui-même complètement sous l’eau. Cet été j’espère…
      Bonne journée Marie !
      Marie

  3. Bonjour Marie,

    Quelle jolie tarte (pas vous, hein !) vous nous présentez et si gourmande. Je m’aperçois qu’en vieillissant, je n’arrive plus à apprécier le gras du beurre ou des huiles qui m’écoeurent très vite. Du coup, je suis obligée (et mon corps me dit merci) de diminuer les doses. J’ai dernièrement fait une focaccia et je n’ai pas pu terminer tant je trouvais ça gras (et pourtant, je n’avais même pas mis toute l’émulsion.
    Je trouve excellente l’astuce de mixer la farine avec le lait (d’ailleurs, je ne les pas vu dans la liste des ingrédients). J’ai une petite recette pour faire une crème pâtissière sans oeufs et sans farine pourtant crémeuse (et j’en fais même des glaces), si vous la souhaitez, je vous l’envoie avec plaisir. Bon week-end

    1. Hum, Nathalie, je pense qu’on serait un peu nombreux.ses à la vouloir, cette super recette de crème pâtissière légère et bonne…. Est-ce qu’elle est assez courte pour la mettre en commentaire ?

      1. Voici ma petite recette ultra légère que j’ai inventée l’année dernière pour en faire une glace.
        400 ml de lait végétal ou animal
        2 cuillères à café rases d’agar agar (ce n’est pas une erreur, c’est bien 2 cuillères à café)
        l’arôme de votre choix
        3 cuillère à soupe de fructose

        Mélanger tous les ingrédient et faire bouillir 1 minute. Après refroidissement total, mixer finement la préparation qui est très dure (et immangeable telle quelle). Elle va devenir soyeuse, un peu épaisse. Pour une crème anglaise, il suffit de ne mettre qu’une cuillère à café d’agar agar et on peut en faire une glace délicieuse.
        J’espère que ça vous plaira.

    2. Idem pour moi, surtout l’été : le gras ça passe mieux quand il fait froid :))
      Mais cette tarte, elle est vraiment bonne 😉
      Bonne journée Nathalie !
      Marie

  4. Marie, tu nous regales, merci merci ! Je vais essayer de faire ca un prochain weekend. Le sucre de bouleau par contre ??? Il y a une raison particulière ? Quelle est la meilleure alternative stp ?

      1. (le message est parti tout seul, désolée)
        Je disais donc, Emilie, que tu peux le remplacer par du sucre de coco mais il teintera la crème en brun. Ou par du sucre de canne blond, mais l’IG sera plus élevé.
        Bonne journée à toi 🙂
        Marie

  5. Merci Marie pour cette recette très tres alléchante !! J’avoue avoir déjà craqué pour la recette de tarte aux fraises de Julie (les carnets de Julie). J’avais en effet aussi très envie d’une petite recette avec du beurre et de la crème pâtissière même si j’apprécie beaucoup vos recettes plus Light et très gourmandes quand même ! Je n’ai plus de fraises mais les framboises arrivent je vais donc tester avec des framboises !!
    J’ai qq plans de maras des bois mais les fraises sont vraiment minuscules, très longues à cueillir et à préparer ! Je préfère des fraises un peu plus rentables…
    Merci encore !
    Marguerite-Marie du Maconnais

    1. Quelles fraises cultivez-vous Marguerite-Marie? Je suis curieuse, parce que moi aussi j’aimerais bien adopter au jardin quelques plants de fraises un peu plus grosses, mais je voudrais qu’elles soient bien parfumées…
      Merci 🙂
      Marie

      1. Je suis désolée je ne me souviens plus quelle variété j’avais achetée. Peut-être de la gariguette. Comme je n’arrose pas les fraises (trop de choses à arroser), elles restent relativement petites et goutues. J’avoue peut-être aussi avoir une capacité à trouver que tout ce qui vient de mon potager est excellent :-))

  6. … fraises du jardin (celles qui ont attendu à l’abri de leurs feuilles lors du dernier orage). Fraises du jardin, donc, chez nous ça se mange soit nature « sur site » (très souvent ;-), soit au sucre tout simplement avec un biscuit sec, soit avec de la bonne crème fraîche fouettée, parce que c’est vrai, y’en a marre de tout le temps devoir faire attention à tout et se priver !:-)
    Cette année, malgré l’orage et grâce aux plantations des enfants, les quantités de fraises récoltées au fil des jours me permettent pour une fois quelques variantes et je venais sur ton site écrire « fraises » dans la rubrique « chercher une recette »…
    Bien m’en a pris car je découvre avec bonheur cette recette fraîchement publiée qui me semble tout à fait adaptée aux humeurs du moment : voilà de quoi requinquer les plus maussades par les couleurs pimpantes de ce beau gâteau. Pour le parfum des fraises, j’ai aussi des maras des bois mais quand elles donnent peu ou que ce n’est pas leur moment, je mélange une petite poignée de fraises sauvages (celle qui poussent au pied de nos vieux murs mais on peut aussi en faire de jolies bordures) avec des fraises plus classiques, le mariage est savoureux.
    Merci encore une fois Marie pour cette si délicieuse recette qui va nous régaler ce dimanche !

    1. C’est moi qui te remercie pour ton gentil message Mizuna, j’espère que la tarte de dimanche était bonne 🙂
      Bonne journée à toi !
      Marie

  7. OOh, elle a l’air parfaite cette tarte. On s’en fiche des hanches, il faut arrêter de vouloir ressembler à un idéal faux! Tant qu’on va bien, peu importe le tour de hanches, non? En tous cas si j’en crois tes videos, tu as l’air absolument magnifique, Marie. Bon, ici la tarte ne sera pas aux fraises du jardin, ni même locales, pour ça il faudra attendre juillet. Mais on en trouve de pas trop loin, toutes distances relatives, bien sur, c’est un grand pays!

    1. Je ne me plains pas trop, je suis un peu plus « dodue » que les canons de mode mais après 6 grossesses et une hérédité un peu lourde (dans les deux sens du terme^^) ça pourrait être pire.
      C’est juste du côté de la culotte de cheval que là par contre mon corps fait n’importe quoi… j’essaye de comprendre, mais pour l’instant je n’ai aucune réponse. Il faudrait juste que ça ne s’aggrave pas trop parce que bientôt je vais ressembler à certains jouets pour enfants, tu sais, les clowns « culbuto » que même quand tu leur mets des baffes pour tenter de les renverser, ils dodelinent de droite et de gauche sur leur gros popotin pour finalement se remettre droit tout seul. Remarque, c’est pratique 😉
      Des bises Cécile 🙂
      Marie

  8. Moi, je dis que les hanches qui s’arrondissent, c’est aussi la vie qui passe et qu’il faut en profiter, parce que notre corps témoigne de ce que nous avons vécu et même si ce n’est pas toujours drôle dans le miroir, je n’échangerai pour rien au monde les 20 dernières années de ma vie contre mes hanches de jeune fille ! Et puis il faut en profiter maintenant car dans 20 ans, on les regrettera 😉 !
    Merci Marie de nous montrer combien il faut être douce avec nous, merci d’être ce que vous êtes, vous semblez tellement bienveillante.

    1. C’est si bien dit Dorot, et je vous approuve tellement !
      Moi non plus je n’échangerais contre rien au monde les 20 dernières années de ma vie. J’ai des hanches de maman, voilà 🙂
      Je voudrais juste que ça ne s’aggrave pas plus parce que des bébés, je n’en ai plus fait depuis 11 ans mais le corps a pas trop compris je crois, et il continue de faire des stocks ^^
      Bien chaleureusement,
      Marie

  9. Bonjour dans les ingrédients pas de lait mais de la crème et dans la recette faite chauffer le lait et la crème on l a met quand ?
    Un peu brouillon la recette

    1. Je vais corriger la recette car je l’avais rédigée un soir tard, j’étais très fatiguée et j’ai écris « lait » au lieu de « crème » dans le déroulé. En fait il n’y a pas de lait, juste de la crème liquide dans cette recette…
      Vous auriez sûrement fait beaucoup moins « brouillon » que moi, pardon de ne pas être aussi parfaite.

  10. Quelle belle plume. Tu manies aussi bien la spatule que la binette que le stylo. Bravo ! Je me suis régalée ce matin devant ton texte et ta recette. Quel humour. Cala vaut toutes les tailles de pantalon ! C’est un peu « vis ma vie en fait ». Je mande sainement mais les hanches s’enrobent. Merci la ménopause. Du coup, grande décision, tadam. Je me suis achetée un nouveau maillot de bain hier, un beau 1 pièce qui me va bien avec ma taille de maintenant. ET hop, je suis heureuse. Vive la vie. A bas les régimes de l’été.
    Je vais tenter la recette cette semaine. Elle est trop trop tentante. En plus ici on est team flan patissier à fond donc ça devrait plaire à tous mes gars. Merci du partage. Hélène

    1. Et moi un jolie maillot à jupette qui me va trèèèès bien vu mes impératifs de silhouette ^^
      C’est exactement cela, arrêtons de nous maltraiter…
      Des bises Hélène,
      Marie

  11. Ca doit déchirer 😋😋😋😋😋. Je la teste en rentrant de vacances. J’ai pensé à toi car je suis allée à Annecy ville que je ne connaissais pas. La haute Savoie c’est magnifique. Je suis actuellement à Aix les Bains et c’est tout aussi beau. Bises et bon week-end. Nicole

  12. hello Marie , bon si j’ai bien tout suivi les rats taupiers et vous c’est pas le grand amour !! j’ai cru lire également dans un de vos spots que vous aviez besion de faire du sport , mais pas encore trop en forme (s..?? )voilà j’ai 2 bonnes nouvelles qui vont se compléter : j’explique : auriez vous un petit appareil qui se glisse dans une poche de tablier de jardinier avec des petits écouteurs qui se mettent dans les oreilles ? alors voilà je vais vous faire parvenir d’une façon ou d’une autre de la musique bretonne , vous allez mettre vos plus grosses chaussures (en Bretagne on met des sabots ou boutou-koat ) et vous allez danser l’andro c’est la ronde que l’on fait danser aux toutous l’été , ils sont contents ils ont dansé une danse bretonne , vous c’est sur les galeries de vos rats taupier que vous allez piétiner ! eux ils ne seront pas contents c’est sûr , plus de galeries ,plus de nichées (transformées en crèpes ) et vous allez faire du sport par la même occasion ! bien sûr vous pouvez aussi organiser un fest noz et inviter toute la famille c’est plus rapide et plus radical , mais là c’est le potager qui ne va pas aimer ! j’ai aussi oui dire que les rats taupier n’aiment pas la musique bretonne !!!!! tiens donc ! il y en a jusque dans l’Ile de Sein ! ça nagent ces bêtes là ? on n’est pas sortis de l’auberge !!! on rigole , je vous embrasse Martine G

    1. ^^
      Vous me faites tellement rire Martine 🙂
      Je connais l’Andro, et tout un tas de danses bretonnes, irlandaises, auvergnates, etc. Je vais donc mettre des gros sabots (ou comme je n’en ai pas, les « chaussures de sécurité » d’agriculteur de mon fils) et aller piétiner les galeries des rats taupiers ;). J’espère juste que ce spectacle comique ne va pas attirer tous les autres rats du coin ! Vous les imaginez, en train de me regarder en grignotant du pop corn… ^^
      Je vous embrasse aussi 🙂
      Marie

  13. Chère Marie, je te conseille modestement de lire l’ ouvrage de Jessie Inchauspe  » faites votre glucose révolution  » et d’ écouter kes podcasts lies aux conseils qu’ elle prodigue. Loin d’être un énième regime bidon ou dangereux, cette approche mise au point par cette jeune biochimiste et restée sur elle-même est étonnante, elle fonctionne et elle s’approche de très près de l’alimentation à IG bas. Surtout le truc à base de vinaigre… il a marché du 1er coup pour moi… je te laisse découvrir la méthode, tes kilos font s’effacer sans faire l’impasse sur les bons gâteaux. Tiens nous au courant ! Bien amicalement.

    1. Merci pour ce conseil Karine, j’irai jeter un coup d’oeil, mais tu sais mon cas est un peu particulier… Je fais vraiment « tout bien » côté alimentation, et plusieurs heures de cardio chaque semaine. Je suis mince de partout, sauf des hanches (où là par contre c’est la cata) : un petit 38 du haut, un bon 44 du bas. C’est pratique pour se trouver des robes, je te raconte même pas… Apparemment, dans mon cas il n’y a pas trop de solution ^^
      Merci quand même 🙂
      Marie

  14. Bouhhh, Marie, pourquoi je ne reçois plus ta newsletter ??? La dernière fois OK il y a eu un bug mais cette fois-ci ?!?
    Rien dans ma boîte mail ! Je suis allée voir à tout hasard ton blog car j’étais étonnée d’un si long silence de ta part !!!
    Que dois-je faire stp ?

    1. Déjà, jette juste un coup d’oeil à l’article précédent (que tu n’as pas reçu, pauvre Sonia), j’y explique mes soucis avec la newsletter.
      Cet été, j’espère que mon fils Jean trouvera le temps de mettre les mains dans le code de ce blog pour tout remettre d’aplomb mais il y en a pour quelques jours de travail et pour le moment il est trop débordé professionnellement.
      Après, j’espère que tout marchera à nouveau…
      Des bises (et merci pour ta patience :)),
      Marie

  15. Magnifique cette tarte aux fraises. Et si la recette de la pâte est celle de arrière-Mamie, alors on se doit de l’essayer.
    De toute façon, comme tu le dis si bien : « j’ai un corps qui fait des réserves même devant une assiette de salade !!! » (Je compatis)
    À croire que ce satané covid a déréglé notre métabolisme.
    Bon, on se remet à la marche et ça devrait se rééquilibrer….

    Superbes photos comme d’habitudes. Merci pour ces articles qui nous font du bien.
    Bises affectueuses

  16. Chère Marie, je crois qu’effectivement cette merveilleuse tarte aux fraises t’a fait beaucoup d’effet, car il me semble que tu as omis de détailler quelques étapes de la crème pâtissière : que fait-on avec les oeufs ? on les blanchit avec le sucre ? on les met en vrac dans la casserole ? on les mélange juste au moment de la cuisson ? Je me sentirais un peu désemparée devant ma casserole ^^
    Sinon, je voudrais bien les références du pyjama Abraracourcix et du maillot de bains à jupette… 😉
    Merci pour cette jolie recette, et bravo pour ton humour !
    Gros bisous.

    1. Je vais corriger, j’ai écris cela un soir très tard, j’étais vraiment fatiguée. Désolée Marion…
      Pour le pyjama d’Abraracourcix, je n’ai pas de référence, je l’ai trouvé dans un grenier dans la rue il y a au moins 15 ans (il est indestructible !).
      Le maillot à jupette, c’est chez Décathlon ^^
      Plein de bises 🙂
      Marie

  17. Vous indiquez au début du déroulé de la recette… mixer le lait et la farine… mais je ne vois aucune indication de lait dans la liste des ingrédients…?

  18. Ah Marie, Marie, qui sait si bien nous faire accepter la recette la plus décadante, mais sûrement tellement délicieuse…
    1) Je t’informe que je ne fais pas partie de celles qui te disent « je suis toute mince depuis que je suis tes conseils « , t’as qu’à aller demander à ma diététicienne ! Cependant, elle me dit que je n’ai pas perdu de poids , mais je perds de la graisse et je gagne en muscles… Ben voyons, j’aimerais bien perdre les deux, graisse et poids! Mais j’ai un médecin sympa qui ne me dit pas que je suis grosse, mais simplement un « peu enveloppée » 😉
    2) Tu exagères quand tu dis que tu as un corps crétin : tu es juste une vraie jolie femme . (dedans comme dehors).
    3) Au diable les récriminations de mes hanches, je vais , dès que possible faire ton gâteau. Vite, vite, les fraises , ça dure pas longtemps 😉
    Je t’embrasse

    1. Merci Pat 🙂
      Tu sais, je ne suis pas trop stressée avec tout ça, c’est juste que j’aimerais comprendre pourquoi, en faisant du sport et en mangeant sain, je fais un petit 38 du haut et un bon 44 du bas. C’est un tantinet vexant ^^
      Plein de bises bien chaleureuses,
      Marie

  19. Oh là là elle a l’air si bonne cette tarte…A la prochaine occasion où on est nombreux, je la fais. Comme ça, on pourra la goûter et diviser les colories par tous les gens qui en mangeront!)
    Tes photos sont toujours merveilleuses, délicates et mettent très bien en valeur tes réalisations (cette tarte est particulièrement appétissante)

  20. Je croyais Marie chioca en grève ou pire, malade. Ouf, il s’agit d’un bug. Et bien même sans newsletter, je vais lire ses articles. La j’ai tout de même un peu de retard. Bon courage

  21. Coucou Marie
    Qu’elle est belle ta tarte aux fraises et recette simple donc qui me convient. Mais comme tu as raison il faut manger sainement en cuisinant sainement et se faire plaisir surtout se faire plaisir car si on mange un dessert ou un plat un peu plus « nourrissant » qui laisse des traces sur le corps avec la pensée qu’il va faire grossir alors oui on va grossir j’avais lu qu’il faut apprécier ce que l’on mange et ne pas culpabiliser et je pense que c’est ça la vie il faut PROFITER et oui aussi marcher, faire du vélo, etc…. mais toujours en se faisant plaisir la vie est déjà assez difficile comme ça parfois alors je te rejoins pas de remords pas de mauvaise conscience à manger ça ou ça et quand on le prépare avec amour ça peut être que bon pour le corps et l’esprit. Merci pour ton bel article toujours plein d’humour et moi non plus je n’aime pas les bikinis étriqués, les magazines qui nous conditionnent pour être filiforme pour l’été on est comme on est l’essentiel est de se sentir bien.
    Je vais me réinscrire à la newsletter car tu vois je n’avais pas de notification de l’article je suis allée sur saines gourmandises et j’ai vu ton nouvelle article.
    Je t’embrasse très très fort et prends soin de toi si tu refais du sport vas-y doucement
    à bientôt
    Jacqueline

    1. Merci Jacqueline pour ton gentil petit mot 🙂
      Hélas, ne te réinscris pas tout de suite car ça ne fonctionne pas… ma newsletter « bugue », j’en ai parlé dans l’avant-dernier article (que, du coup, tu n’as pas reçu non plus pauvre Jacqueline…).
      Des bises,
      Marie

  22. Ah mince je voulais faire cette recette ce week end et impossible de trouver du sucre de bouleau… je peux peut etre remplacer par du sucre de coco en en mettant moins ? En tout cas ça donne envie et bonne marche alors.

    1. Oui, pas de souci pour remplacer par du sucre de coco (même quantité), c’est juste qu’il teintera un peu plus la crème en brun.
      Bonne journée à toi Pauline,
      Marie

  23. Bonjour ! Ce que j’adore dans ce que tu fais, c’est que c’est un système global jardin/animaux + cuisine. Donc, des recettes de saison, des recettes sans ingrédients extravagants qu’il faut acheter en paquet qu’on ne finira jamais car ça ne sert que dans cette recette-là, des recettes souvent adaptables (remplacer des fraises par un autre fruit rouge), c’est écologique et le summum : c’est absolument délicieux ! Je vais sans doute essayer cette recette ce week-end car les fraises, les mûroises, les framboises roses, les ragouminiers et les cassissiers donnent déjà de beaux fruits. Merci !

    1. Chez moi hélas, les fleurs de ragouminiers ont gelé ce printemps, snif… Mais on a de quoi se consoler avec les framboises, cassis, cerises, groseilles, mûres de platane, etc. C’est si bon, les petits fruits du jardin !
      Merci en tout cas pour ton si gentil message Isa Bel 🙂
      Marie

  24. Bonjour Marie

    J’étais abonnée à saines gourmandises et permaculture familiale mais ne recevant plus rien depuis quelque temps, j’ai trouvé cela bizarre …
    Bref, je suis allée sur le site et en vous lisant j’ai compris la cause.
    Bon maintenant, j’aimerai à nouveau recevoir vos lettres appétissantes qui me font rêver. Que faut il faire ? se réabonner ? (mais je ne reçois pas d’e-mail de confirmation quand je le fais (même pas dans les spams))grrr

    Spohie

    1. Hélas, pour le moment ça ne fonctionne plus du tout, même pas les inscriptions…
      Cet été peut-être, dès que mon fils aura eu le temps de tout remettre d’aplomb.
      Merci pour votre fidélité (et votre patience ;)).
      Marie

  25. bonjour marie,
    moi, j’ai beau perdre 4kgs quand même, et le corps s’est dit que çà suffisait , qu’il se remet à reprendre.
    donc pas de crème au beurre pour moi.. Mais c’est plus à cause des intestins, cure de 3 mois oblige.

    pour nous donc, ce sera tiramisu léger à la crème de yaourt de brebis, aux fruits rouges et on verra lesquels pour dimanche .
    et si vous nous inventiez un tiramisu ? juste une idée en passant .
    merci pour votre recette quand même !

    1. Bonjour Azalée et Marie ; je me permets de vous présenter une recette de tiramisu féérique que trouvée sur « Saines Gourmandises » https://saines-gourmandises.fr/un-dessert-fleuri-pour-vous-parler-du-livre-de-geraldine/ et pile avec des fraises 🙂 au passage, en plus des recettes, je lis toujours les commentaires avec plaisir. Ils sont toujours emprunts de gentillesse, nous apprennent plein de choses et font partie intégrante de ce qui rend ce blog si particulier. Belle journée, amicalement, Hélène

    2. Des tiramisus, j’en ai déjà publié plusieurs dans mes divers ouvrages 😉
      J’en suis fana… alors peut-être une recette de plus sur le blog, pourquoi pas, c’est une idée.
      Bon courage Azalée, et prenez bien soin de vous,
      Marie

  26. Merci Hélène,
    c’est une bonne idée , mais il me semble qu’il manque l’ingrédient qui remplace le mascarpone ; j’ai pas compris, à moins que ce soit les blancs d’oeufs ou l’huile de coco. mais il m’a manqué de la compréhension pour faire ce dessert. merci

  27. Bonsoir Marie,
    Ben en fait , je ne souhaitais pas faire forcément de commentaires en rapport avec la recette de la tarte à la fraises ; même si je la garde dans un coin de ma tête pour une prochaine fois..
    Je voulais exprimer tout mon contentement depuis l’acquisition de l’ouvrage « les bons gâteaux tout simples…mais qui en jettent ! ». J’ai reçu pour mon Noêl les deux autres ouvrages de cette même collection …et j’étais réservée pour le troisième . Je me suis raisonnée en me disant que j’avais déjà beaucoup de livres de recettes de Marie Chioca et l’accès à son site alors quand même fallait pas exagérer et que je pouvais être déjà bien reconnaissante.
    Mais j’ai « craqué  » la semaine dernière en faisant un tour (pour ma fille) dans une petite librairie. Je me suis égarée dans le rayon cuisine et suis bêtement tombée sur le seule ouvrage des « bons gâteaux .. » auquel j’avais résisté. J’ai sorti la petite enveloppe que mon mari m’avait donné pour me faire plaisir lors de mon anniversaire, et sous « les yeux en l’air de ma fille ainée » (qui a découvert le pot à roses), je suis passée à la caisse en glissant mon livre entre un ouvrage sur les émotions et un sur le vocabulaire.
    Bref, j’en suis ravie…! que de beaux gâteaux..! un très beau livre qui met dans l’embarras de ne pas savoir lequel choisir pour dimanche prochain.. Merci pour tout ce travail partagé.
    J’ai toutefois une question, à la page 58 : « Verger d’été ». Après avoir préchauffé le four, il me faut fouetter les oeufs et le sucre en comptant jusqu’à 100 ??! Est-ce une coquinerie…?! ou une nouvelle approche ? Bah ! je le fais pour les huiles essentielles, je peux le faire pour les oeufs et le sucre, cela fera rire mes enfants et mon mari..
    Je vais en tout cas essayer de régaler ma famille ces prochains dimanches… Merci Marie, je suis ravie..
    Delphine

    1. Quel gentil message Delphine, je suis tellement touchée 🙂
      Pour vous répondre, le fait de compter jusqu’à 100 ce n’est pas une « coquinerie » ^^
      C’est juste le temps que les oeufs et le sucre moussent. En comptant jusqu’à 100, on a pile poil la bonne texture, un peu blanchie, un peu mousseuse, qui fait « ruban ».
      Des bises bien amicales,
      Marie

  28. Coucou Marie.
    Magnifique recette que je ne pourai hélas pas manger, mais c’est magnifique……….
    Côté hormonal, rien que de voir votre recette, j’ai pris 500 grammes !!!!!!!!!!
    Je ne sais pas si vous avez eu mon petit dans votre article précédent, mais la cuisine neuve ,avec laquelle je voud soûle depuis août dernier est finie, et presque fonctionnelle. Enfin.
    Bientôt je vais retrouver mon materiel !!!!!!! et les recettes de la Famille Chioca……..
    Merci encore pour tout. Je vous embrasse.

    1. Si si j’ai vu votre petit mot Mireille, je vous ai même répondu il y a plusieurs jours 🙂
      Des bises bien chaleureuses,
      Marie

  29. Bonjour Marie,

    Cette tarte a l’air fabuleuse !! Les recettes de famille, bien que parfois peu diététiques, sont un vrai trésor qu’il est bon de transmettre. Tes photos sont toujours aussi belles. Tu pratiques un sport en particulier, en plus du cyclisme et de la randonnée ?

    Belle semaine à toi,
    Grosses bises
    Marie

    1. Non, juste vélo (en été), marche (de l’automne au printemps), un peu de stepper quand il pleut, du jardinage, parfois de la natation quand j’ai le temps d’aller à la piscine… en fait je pratique de l’exercice presque tous les jours, ça me fait beaucoup de bien.
      Des bises aussi chère Marie 🙂
      Marie

  30. Coucou,
    Merci de partager avec nous toutes vos créations. Toutes mes félicitations pour cette page sensationnelle.
    J’adore vous lire (j’entretiens mon français, ici près de Francfort je perds vite ma langue maternelle) , découvrir vos splendides photos qui font rêver.
    Et aujourd’hui je voulais voir si je serai capable de réaliser cette belle tarte aux fraises. Mais voilà que dès le premier point je me pose la question combien de lait ? Pourriez-vous me dire. Peut-être voulez-vous dire la crème fleurette?
    Je suis curieuse de vous lire et vous envoie milles merci.
    Votre fan
    Frédérique

    1. Je vais corriger la recette car je l’avais rédigée un soir tard, j’étais fatiguée et j’ai écris « lait » au lieu de « crème » dans le déroulé. En fait il n’y a pas de lait, juste de la crème liquide dans cette recette…
      Merci en tout cas pour ce si gentil message Frédérique, je suis très touchée !
      Marie

  31. Salut Marie !! Merci pour cette recette… J’adore les tartes aux fraises, et ma fille Julia pourrait en manger tous les jours !! A tester rapidement !
    Et pour le reste… Moi aussi je veux toujours dégommer le microgramme de trop, et en fait, je suis pas vraiment plus heureuse avec 1kg de moins sur la balance… Par contre j’aime manger, et j’aime le côté social que de bons repas apportent… Et j’ai surtout la chance d’avoir un homme comme moi, qui adore manger, et qui m’aime quoi qu’il arrive, même quand je m’arrondis… Et je crois que c’est aussi ton cas, alors soyons heureuse Marie, la vie est trop courte pour se prendre la tête, le maillot de bain à jupette, c’est le style qui colle bien à la peau des mamans heureuses !! Moi perso, je te trouve très belle ! Je t’embrasse, passe un bel été !

  32. Coucou Marie,
    Si ça peut te rassurer, mon métabolisme est un peu comme le tien : au moindre écart, ça pardonne pas !! Mais pareil, je mange plutôt sainement tout le temps, du coup, je me permets des gourmandises de temps en temps 😉
    Merci pour la recette, je la note pour la réaliser dès que possible (dès que mes fraisiers reprendront leur production ^=^)
    Bonne journée 🙂
    Bises
    Steph

    1. Les miens aussi font un peu la grève là, suite à la canicule de mai ^^
      Mais j’ai vu des fleurs alors ça va reprendre bientôt, chouette alors 😉
      Bonne soirée à toi Steph,
      Marie

  33. Bonjour Marie,
    je m’inquiétais de votre longue «absence» donc je viens d’aller sur vos 2 blogs et en lisant l’article du 20.05.2022 «on fait…des sauces salades», je viens de comprendre pourquoi depuis MARS je ne reçois plus vos articles, le dernier était le 28 mars avec «polpettine de la mer».
    Je n’ai pas mis vos blogs en «spam» car je suis une inconditionnelle de tout ce que vous faîtes, je vous admire pour votre travail intense, vos recettes, votre humour, vos idées, vos livres. Autant de mises en spam en même temps me semble plus que bizarre et les abonnés ne sont peut-être pas tous responsables car si je prends mon exemple, moi je n’ai rien fait de tout ça. Après enquête auprès de ma famille et amis qui étaient abonnés, eux aussi viennent de se rendre compte qu’ils ne reçoivent plus vos articles, alors qu’ils n’ont rien fait, c’est troublant. J’espère que mes remarques vous permettront de mieux comprendre ce qui se passe. Mais que de soucis pour vous, pour moi ce n’est pas grave, je vais reprendre mon ancien fonctionnement en allant consulter régulièrement vos blogs mais il faut reconnaître que la newsletter était bien pratique. Je me suis réabonnée mais apparemment vous avez écrit qu’il faudrait plusieurs mois pour rectifier ce mal.
    Je vous suis depuis de nombreuses années mais je ne vous ai jamais écrit (oui, je sais, ce n’est pas bien) et pourtant je parle beaucoup de vous autour de moi, vous êtes ma référence, je pense, je parle, je fais, je mange Marie Chioca, vous aurez compris je suis une admiratrice…et mille mercis pour votre énergie.

    1. Que je suis touchée… merci de tout coeur chère Christiane pour votre si gentil message, il me fait chaud au coeur !
      Ne culpabilisez surtout pas de ne pas m’avoir écrit plus tôt : ce n’est vraiment pas obligatoire 🙂
      Du moment que mes recettes et mes articles vous font plaisir, c’est le principal.
      Bien chaleureusement,
      Marie

  34. Bonjour Marie, cette tarte à l’air délicieuse ! Je profite de cette tribune pour vous poser une question. Mais avant tout merci pour vos précieux conseils, vos délicieuses recettes et votre jolie plume !
    Ça fait plus de 15 ans que je suis assidue à toutes sortes de blogs de cuisine saine, c’est un sujet qui m’intéresse particulièrement. Votre blog et vos ouvrages font référence.
    Je viens de finir un livre particulièrement intéressant dont vous avez probablement entendu parler : « Faites votre Glucose Révolution » de Jessie Inchauspé. Cette autrice est biochimiste, avec une approche scientifique (beaucoup de référence d’articles récents) et pragmatique (test sur elle et membres de sa communauté avec un capteur de glucose)
    Dans l’ensemble, rien de contradictoire avec ce que j’ai retenu des bases diététiques  : privilégier les produits bruts, beaucoup de légumes, éviter les sucres, être actif …
    Des trucs assez faciles à suivre, manger les légumes en début de repas pour tapisser le système digestif de fibres avant l’arrivée de sucre, un peu de vinaigre avant les repas pour baisser la glycémie …
    Il y a toutefois un point qui m’interroge, elle dit que tous les sucres se valent ?! ça me questionne ?!! Est-ce un rapport avec les teneurs glucose/fructose ? L’IG évalue l’impact du glucose mais pas du fructose (qui peut créer des pics lui aussi) si j’ai bien compris ? Est-que ça sous entendrait que les sucres considérés IG bas (bouleau, coco…) seraient riches en fructose (C’est le cas du sirop d’agave) ? Je vais creuser la question, mais si vous l’avez déjà fait, votre avis m’intéresse. Désolée pour ce message un peu laborieux, si vous n’avez pas pris le temps de vous documenter là-dessus et si vous n’avez pas le temps/envie/intérêt de me faire un retour je peux comprendre, ça me semble complexe. Bien cordialement. Magali
     

    1. Bonsoir Magali
      C’est une très bonne question, mais en pratique les gens qui se testent (diabétiques) ont beaucoup moins de pics d’insuline après avoir consommé du sirop d’agave, du sucre de coco ou du sucre de bouleau plutôt que du sucre de canne. Mais moi, je reste ouverte à toute nouvelle info 😉
      De toute façon, du sucre il ne faut pas en abuser, quel qu’il soit (même les fruits doivent être consommés raisonnablement, sans se faire des « ventrées »).
      Bien cordialement aussi,
      Marie

  35. Bonjour Marie,
    Votre recette a été totalement validée par ma tribu ce weekend pour les 9 ans de ma fille (bon on a mis des framboises et myrtilles à la place des fraises car on n’en trouve plus, pénurie apparemment … 🙁 ), c’était vraiment un délice.
    Merci pour toute ces recettes gourmande, sucré ou salé, chez nous on ne peut plus vivre sans. 🙂
    J’attends avec impatience vos prochains ouvrages
    Prenez soin de vous
    Aurore

  36. Des couac de santé m.ont fait adopter une nouvelle philosophie….vive les rides, les cheveux blancs naissant et les hanches qui poussent les mur car c’est une célébration de l’a vie. Alors vivons sainement mais ouvrons la porte en grand au plaisir !

Vous cherchez des ustensiles pour cuisiner sainement? Faitouts Ecovitam, extracteurs de jus Kuvings, Roaster… Je les utilise au quotidien depuis 10 ans !

10% de réduction sur tout le site !

10%

de réduction sur tout le site !

En utilisant le code promo  GOURMANDISES