Deux recettes super réconfortantes… En direct du jardin!

J’aurais aimé vous écrire un long article, bien didactique, sur mon potager d’automne afin de compléter les publications « permaculture » de ce printemps et de cet été. Mais le fait est que je n’y arriverai pas, et avant que l’hiver ne soit complètement là j’ai pensé que ça vous ferait déjà plaisir d’avoir un petit aperçu, même rapide, plutôt que rien du tout hein. Parce que si j’attends de me sentir en état de rédiger un article-fleuve…

Car il faut savoir que nous avons eu la bonne idée de choper le covid (il paraît qu’on dit « la » covid, mais je ne m’y ferais jamais) et je sors tout juste, du moins je l’espère, de presque trois semaines de crève. Rien de très grave heureusement puisque nous avons eu la version light, avec « juste » un cocktail un peu original cumulant la grippe (avec les courbatures, l’impression de s’être pris un parpaing dans la nuque, le pic-vert dans la tête, etc.), la gastro (je vous passe les détails), la cuite de notre vie (sensation de se réveiller tous les matins comme un lendemain de beaujolais nouveau sauf que la veille c’était juste tisane et dodo à 20H), le paludisme (très chaud, très froid, très bien, très mal, et tout cela à quelques minutes d’intervalles, genre douche écossaise sur montagnes russes, oui, les deux en même temps ) ET la mouche tsé-tsé (une fatigue, mais une fatigue… genre, il fallait se mettre à deux pour essorer la salade sans risquer de s’évanouir). A noter que je n’ai pas perdu le goût ni l’odorat (en fait un jour j’ai cru, mais c’est juste parce que c’était du tofu), or comme de toute façon je n’avais rien envie de manger… Et tout cela avec un livre monstrueux à terminer sur les chapeaux de roues (grosse surprise début mars ;)), des travaux importants de refonte sur le blog (autre surprise à venir avant Noël) et une partie de la famille à soigner.

En fait, le reconfinement je l’ai passé en quarantaine chez moi, complètement ahurie devant un ordinateur, avec deux pulls, une écharpe et des chaussettes de ski du coup cela m’a évité de trop regretter l’interdiction de se balader loin en forêt. J’espère pouvoir me rattraper à partir de ce week-end… si j’arrive à faire plus de 300 mètres sans avoir besoin de me coucher là tout de suite sur le bitume pour me remettre de cet exploit.

Bref, je sors juste du cirage, vous l’avez compris (j’espère que vous allez bien de votre côté !) et après cela j’aimerais me pencher sur quelques bonnes recettes de Noël histoire de tourner la page, mais pas avant de vous avoir montré un tout petit peu mon jardin d’automne 😉

Il faut tout de même savoir qu’il a été, le pauvre, littéralement dévasté fin septembre par les sursauts de la tempête Alex : huit orages de grêle en un week-end, ça m’a fait un pesto de potager. Après un petit coup au moral (et là je suis très en dessous de la réalité ) j’ai taillé, nettoyé, replanté rageusement tout ce que je pouvais, et comme nous avons eu ensuite un automne assez doux, les légumes sont bien repartis.

Je vous donne un petit aperçu de tout ça ? C’est vraiment un tout petit aperçu, mais on va dire que c’est déjà ça. Et un jour… mais, je ne vous en dit pas plus 😉

19 octobre, trois semaines après les orages de grêle dévastateurs qui ont haché menu et couché les trois quarts du potager : La nature reprend déjà le dessus… Les blettes, si touchées que j’avais dû drastiquement les tailler, refont de nouvelles feuilles. Le basilic thaïe (qui fleurit en mauve devant à droite) a été relevé par une brique en terre cuite, laquelle cale son pied à moitié arraché par le vent : les autres basilics, irrécupérables, ont dû être arrachés, ce qui n’est pas très grave étant donné qu’ils ne résistent généralement pas aux premiers frimas (contrairement au thaïe, un peu plus solide). J’ai ramassé -et consommé !- un carré de poireaux (devant à gauche) qui avait été totalement couché au sol : il a été remplacé par des petits plants de chicorée (fort heureusement rescapés par une de mes filles qui avait eu la présence d’esprit de rentrer les caisses sous le auvent dès les premiers grêlons !). Certains cosmos ont été arrachés, mais il en reste suffisamment pour que le potager reste fleuri. On ne le voit pas sur la photo mais j’ai dû aussi relever (avec des piquets de bois et du raphia) de grands choux « Noir Toscan » et « Flower Sprout » totalement avachis. Ainsi étayés, ils affronteront l’hiver dans de meilleures conditions. J’ai sorti du potager trois grosses brouettes de diverses feuilles qui auraient pu être consommées si la grêle n’était passé par là : salades percées de mille trous, feuilles de choux en dentelle, tétragone et arroche en « pesto sur pied », etc. Mais les poules ont été contentes !
Malgré la sécheresse de cet été, les attaques incessantes de campagnols et la grêle de septembre, nous avons récolté 105kg de courges et potirons du jardin ! De quoi se régaler de soupes, de gratins, de patidous farcis… Juste une petite astuce pour récolter les courges : Il est bon de se mettre à deux , la première personne soutenant la courge (surtout si cette dernière fait de l’accrobranche dans un arbre ou sur un grillage !), l’autre coupant délicatement le pédoncule avec un gros sécateur (ou un ébrancheur, pour les courges les plus imposantes). Surtout, ne transportez jamais vos courges par la tige, cela occasionnerait des microfissures favorables à un pourrissement précoce : Pour les ramener du jardin, déposez-les une par une dans une grande brouette sans les cogner (ni les faire tomber !) puis stockez-les à la maison, un garage hors gel ou un cellier. Ainsi, les courges du jardin ont le grand intérêt de pouvoir se conserver plus longtemps que celles du magasin (lesquelles ont été « bignées » plus d’une fois avant d’arriver en rayon… sans compter ce qu’elles vivent ensuite dans le chariot, le coffre de la voiture, etc. !)
Une partie de la récolte des courges et potirons, ressuyant une journée au soleil dans l’allée du potager avant d’être rentrées.
Jusqu’aux premières gelées, voire au delà, je trouve toujours au jardin au moins une rose (et souvent plusieurs) pour mes bouquets. Mais certains rosiers sont plus remontants que d’autres, comme A Strophsire Lad (1), Lyne Renaud (2), Teasing Georgia (3), Ann Boleyn (4), Louis Amade (5), photographiés fin octobre après avoir tout surmonté (la sécheresse inouïe de cet été, la tempête de grêle, le gros coup de froid de début octobre…).
Raisin de nos vignes « Isabelle », aussi nommées « vignes-framboises » en référence à leur parfum délicieux : Une peau d’un bleu étonnant, un jus d’un rouge flamboyant… Je n’ai pas de données nutritionnelles officielles sur la teneur en antioxydants de ce raisin, mais je la soupçonne particulièrement élevée ! De plus, ces vignes ne sont jamais malades, et produisent bien au delà de toutes les espérances… Un jour, je vous raconterai toute l’histoire de cette vigne niçoise « interdite » (au point d’être victime d’une campagne d’arrachage par les autorités au 20ème siècle), et qui a survécu grâce à la résistance de quelques passionnés…
Deux de mes cocottes : Ici Beauceronne (on ne rigole pas, non je ne suis pas monomaniaque de mon chien, c’est juste que cette poule a exactement les mêmes couleurs ;))
Et là Cendrillon 🙂 Sauf qu’en l’occurrence, elle a plutôt l’air aussi aimable que la belle-mère de Cendrillon ^^
Des cosmos blancs, si purs, si simples, mes préférés (je viens juste de poster cette photo sur Instagram, et je vois que je ne suis pas la seule à aimer leur charme champêtre ;)). Au potager, ils attirent la faune auxiliaire et exercent donc une certaine protection sur les légumes.
Dernière photo d’un de mes canards « Coureur Indien », à l’action dans les céleris raves. J’ai réellement apprécié leur aide au potager : oui, ces canards mangent bien les limaces (et aussi un tout petit peu les légumes). Mais dans la vie, rien ne se passe jamais comme prévu… Et nos « Coureur Indien », après nous avoir réjouit tout l’été, ont dû nous quitter… Et savez-vous pourquoi ? Parce qu’il fallait faire un choix entre eux et ma beauceronne ! Cette dernière est en effet de la famille des chiens de berger (et allez savoir comment, mais elle le sait). Du coup, tant que tout le monde reste bien à sa place (les poules au poulailler, les canards dans leur enclos, les livreurs derrière le portail, etc.) tout va bien… mais de voir ces quatre palmipèdes anarchistes quitter leur enclos pour « dévorer le potager du maître » jusque sous son nez –enfin, sous sa truffe- c’est plus que ne pouvait en supporter un fidèle gardien de troupeau !!! Et donc, à chaque fois que je lâchais les canards dans le potager (pour me débarrasser des limaces, particulièrement agaçantes en automne) un énorme toutou leur dégringolait sur le paletot histoire de les faire rentrer manu militari dans l’enclos… Lasse de gronder mon chien (qui croyait pourtant faire son job), angoissée à l’idée de devoir un jour procéder à une réanimation cardiaque sur un des canards, et souhaitant de surcroît stopper les dégâts des énormes pâtes de toutou coursant les palmipèdes au milieu des légumes (ce qui est bien pire qu’une attaque de limaces), j’ai donc dû faire un choix… et j’aime évidemment bien trop mon chien. Voilà. Ces petits mignons sont donc partis chez un monsieur qui a d’autres canards (et une mare !). Ça leur a plu tout de suite, ils sont très heureux. Mais je les aimais bien… Espérons qu’ils pourront enfin vaquer en toute quiétude à leurs orgies de gastéropodes. Seul Chingachgook est resté au poulailler, et peut-être lui donnerons-nous un jour une petit fiancée mais pour l’instant, il s’entend super bien avec les poules !
La cour fin octobre : Les massifs ne sont plus aussi fleuris, mais les grands arbres sauvages (du champ du voisin…) assurent à eux seuls un spectacle au charme extraordinaire ! Derrière cette cabane d’enfants commence en effet un grand talus descendant vers la route (à partir de là, ce n’est plus notre jardin) puis remontant vers le champ d’en face. Et c’est là que poussent de vieux merisiers, châtaigniers et acacias sauvages, qui abritent une si riche biodiversité dont notre jardin profite. Je les aime tellement… Seule petite ombre au tableau (dans tous les sens du terme !) : en automne, quand la courbe du soleil descend naturellement, leurs ramures empêchent un peu les rayons d’arriver jusqu’au potager. Mais cela rentre dans l’ordre aussitôt que les feuilles tombent, et entre temps nous profitons de leurs teintes flamboyantes…
petite maison dans les bois en automne
Plan un peu plus large… pour admirer les beaux arbres 🙂
« La petite fille aux poireaux ». On dirait le titre d’un tableau, c’est juste une photo prise sur le vif un samedi de jardinage en famille (les meilleures photos ne sont-elles pas celles où les modèles ne posent pas?) et je la trouve si douce… Beaucoup plus terre à terre : avez-vous vu un peu la taille de mes poireaux du jardin? Juste pour ceux qui s’imagineraient encore que légumes bio = légumes rabougris !
La visite d’une coccinelle, curieuse d’admirer le chignon de la jardinière en herbe ! Le temps d’une photo, ma demoiselle n’avait qu’un effroi : que la Bête à Bon Dieu ne rentre dans le col pour lui chatouiller le cou ! Je précise que je ne coiffe pas mes filles comme ça tous les matins hein… C’est juste leur grande soeur qui les prend régulièrement pour cobayes (dès qu’elle voit un joli tuto de chignon sur Pinterest en fait…  ;))
Savoureux légumes verts ! Les côtes blanches et tendres du Pak Choï (1), les petits jets « bonus » du brocoli après récolte de la pomme principale (2), la rosace brillante du Tah Tsaï (3), les frisettes légères du Mizuna (4), les bouquets floraux du Kailaan (5), et les céleris aux arômes puissants (6) : Tous ces légumes produisent abondement, et se cuisinent très simplement crus ou cuits. La plus grosse difficulté consiste à choisir, vers 11H du matin, avec quelle variété se régaler à midi…
La maison d’oiseaux, sous le cerisier… Alors sincèrement, les oiseaux s’en fichent comme de leur dernière chaussette mais c’est si bucolique, une maison d’oiseaux 🙂
Le matin de la grande cueillette ! Pour récolter les pommes, je procède juste au lever du jour car même en automne, le soleil donne aux frelons un peu « flagadas » une nouvelle vigueur (ces saletés nous cassent les pieds jusque fin octobre !). Combien de fois ai-je manqué de me faire surprendre, alors que j’allais poser la main sur un gros ahuri en train de se goinfrer avec mes pommes…
Le réchauffement climatique nous apporte toute une kyrielle de gros soucis mais aussi de toutes petites consolations, comme ce saladier de framboises ramassées avant-hier par Poupougnette (les petits doigts encore plein d’encre…). Elles ont été chapeautées d’une délicieuse chantilly-coco au miel : Quel goûter mes amis !
En automne, au jardin, c’est plus fort que moi : mon regard se porte toujours plus loin que les clôtures… Une sorte d’appel de la forêt en somme (elle est si belle à cette saison), mais aussi des collines, des bosquets et des champs : la nature est tellement extraordinaire entre septembre et mi-novembre ! Mais cette année, le reconfinement (et le covid) m’ont un peu forcée à reconsidérer les beautés les plus proches, comme ce petit bosquet de chênes que l’on aperçoit, au dessus de la haie, en se tenant dans la cour. Avant je le regardais à peine. Mais cet automne, je me suis littéralement régalée à admirer le jeu du soleil dans les ramures rousses de fin d’après-midi. Avoir devant les yeux de si beaux horizons est un luxe précieux, je m’en rends bien compte. Ces grandes « fenêtres » sur la campagne font, je pense, partie intégrante de la personnalité si champêtre de mon jardin.

Légumes d’automne au petit épeautre 

(Pour 6 personnes)

Ce plat végétarien très bienfaisant peut aussi se décliner avec du riz, de l’orge ou du gruau d’avoine. Vous pouvez compléter par un oeuf mollet, ou faire dorer des lardons en même temps que les légumes (même si dans ce dernier cas, ce n’est plus végétarien !).

 

La veille au soir, mettez à tremper 500g de petit épeautre. Le lendemain, égouttez, rincez et mettez à cuire dans un faitout d’eau froide non salée, mais parfumée avec 3 clous de girofle et 2 feuilles de laurier. Portez à ébullition, comptez 30 à 50min de cuisson (jusqu’à ce que le grain soit tendre) puis égouttez soigneusement. Salez en fin de cuisson.

Parallèlement, découpez en petits morceaux trois gros oignons, 2 gros poireaux sans la partie verte des feuilles, 2 ou 3 carottes et 1 petit céleri rave (n’hésitez pas à mettre ses tiges et feuilles dans le bouillon de l’épeautre pour le parfumer). Faites revenir les légumes dans une cocotte avec 6 c. à soupe d’huile d’olive. Salez, poivrez, ajoutez une pincée d’origan ou de thym séché, une grosse poignée d’olives noires dénoyautées.

Quand tout est bien doré, mélangez au grain d’épeautre, vérifiez l’assaisonnement en sel. Avant de servir, rajoutez 100g de parmesan râpé et un peu de ciboulette (ou de cive) finement ciselées, puis mélangez le tout.

 

Tarte aux pommes super rapide

(Pour 8 parts)

Certes, elle est un peu moins jolie que les tartes où les pommes sont savamment rangées en rosaces mais je l’aime beaucoup ! D’abord, parce qu’elle est délicieuse avec sa pâte délicieusement sablée au parfum de spéculoos. Ensuite, parce qu’elle est hyper rapide à faire (pomme coupées au robot, pas de moule à foncer, etc.). Enfin, parce qu’elle est très bonne pour la santé, avec très peu de sucre ajouté, pas de beurre, des épices qui font du bien… Que du bonheur !

 

Préchauffez le four à 180°C en chaleur tournante.

Tranchez environs 800g de pommes au robot (entre 4 et 5mm d’épaisseur). Faites fondre 150g d’huile de coco. Mettez 350g de farine d’épeautre semi-complète dans un saladier avec une grosse pincée de fleur de sel, 60g de sucre brun (coco ou muscovado), un sachet de sucre vanillé, une cuillère à café un peu bombée de cannelle et une cuillère à café rase de quatre épices. Mélangez, ajoutez d’un trait l’huile de coco fondue et 7cl de jus de pomme, puis pétrissez juste le minimum pour obtenir une pâte homogène. Étalez la pâte sur une plaque farinée en formant un disque d’environ 35cm. Garnissez avec les pommes, saupoudrez avec un sachet de sucre vanillé et un petit peu de cannelle, puis rabattez les bords de la pâte sur les pommes (pour que le jus ne se sauve pas trop à la cuisson). Enfournez assez bas dans le four pour 30min.

Je profite de cet article « jardin » pour vous recommander chaleureusement le magzine « Les 4 saisons du jardin bio ». Le fait que cette revue fasse partie de la maison Terre Vivante (éditeur de mes livres) ne change rien : en toute honnêteté, c’est vraiment la meilleure revue de jardinage en langue française que je connaisse. Mes parents y étaient abonnés quand j’étais enfant, j’y ai moi-même longtemps été abonnée (puis j’ai laissé tombé, faute de temps pour jardiner autant que je l’aurais souhaité) pour finalement me réabonner dernièrement parce que j’en mourrais d’envie…

« Les 4 saisons du Jardin Bio » (anciennement, « Les 4 saisons du jardinage ») ce sont des articles de fond très pédagogiques sur le potager, le verger, le petit élevage, la permaculture, l’écologie, l’alimentation saine, etc. rédigés par des pros connaissant à fond leur sujet. Il y règne un esprit d’humilité qui me plaît beaucoup (pas de dogmatisme aveugle ni de promo enthousiaste à tout va : les méthodes permacoles un peu innovantes, les outils de jardinage, les variétés de graines ou de plantes, etc. sont testées en réel, avec toutes les nuances et les réserves nécessaires si besoin). Le tout dans la bonne humeur, et avec la petite dose de poésie qui fait du bien ♥ ♥ ♥

Pour s’abonner, c’est ici (et ça, c’est une chouette idée de cadeau de Noël durable et précieux !).

Et loin de moi l’idée de vouloir vous refiler plein de trucs (en fait si, et j’ai un peu honte ;)) mais il y a encore mon dernier livre qui, le pauvre, est sorti en plein reconfinement… Et bien à partir de samedi vous allez enfin pouvoir le demander chez votre libraire de quartier ! Sinon, il est aussi disponible sur le site de mon éditeur (qui n’est pas une grosse boîte écrasant tout le monde genre celle qui a le nom d’un fleuve d’Amérique du Sud… ;)) mais une maison française, non délocalisée, éthique, cohérente jusqu’au bout des ongles, engagée, bref, qui mérite d’être soutenue en ces moments économiquement un peu « chauds ». Alors si mon ouvrage ne vous intéresse pas (sans rancune ;)) n’hésitez pas à jeter un coup d’œil aux autres livres de cuisine saine, de santé naturelle, de jardin bio, de petit élevage, de bricolage écologique, etc. des éditions Terre Vivante… ce sont souvent des pépites !

N’en perdez pas une miette ! Abonnez-vous à ma newsletter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Je n’ai pas de mots, c’est merveilleux. Mon rêve 😉
    Combien avez-vous de M2 si ce n’est pas indiscret ?
    Vos roses sont tellement magnifiques !!! Et votre raisin mais Mon Dieu ! J’en salive rien qu’à le voir !!

  2. Merci pour ces magnifiques photos Marie. J’ai été habituée au potager de mes parents, moche ! (le potager pas les parents) avec des vieux pare-brise et des bouteilles en plastique comme « serres » et autres horreurs récupérées à droite et à gauche. Ca me fait infiniment plaisir de voir qu’un potager peut être beau et pas comme à Villandry, beau certes mais 30 salades rouges et vertes « mures » en même temps, c’est très joli mais pour une famille c’est du gaspillage. Après avoir été totalement dégoutée, je m’y met, petit à petit. Voir ces résultats chez toi est très encourageant. Quelle magnifique variété de choux ! presque trop beaux pour être mangés. je vais penser aux cosmos l’an prochain ! Et tester cette tarte aux pommes dès ce we 🙂

    1. Oh oui, les choux peuvent être superbes, de vrais beautés ! 🙂
      Bonne soirée chère Cassiope, et un grand merci pour ton si gentil message !
      Marie

  3. Merci pour ces photos, c’est magnifique, et si agréable de lire ton blog. J’aime bien voir les photos sur Instagram, mais c’est pas pareil 🙂 je suis trop vieille peut-être. Ca fait plaisir de voir ces belles couleurs! Chez moi le jardin est endormi pour l’hiver, à part le chou kale et un ou deux choux pommés qui tiennent encore debout après la neige et le froid qu’on a déjà eus. Et j’ai un paquet qui va vite arriver, qui cntient ton livre et justement ce magazine, qui m’a fait de l’oeil pendant que je passais ma commande!

    1. Chouette ! Merci beaucoup Cécile, j’espère que tu vas te régaler avec les recettes de mon livre 🙂
      Très belle soirée à toi, et un grand merci pour ce si gentil message !
      Marie

  4. Je vois que ton jardin est un rescapé car apparemment il a subi de gros dégâts avec Alex. Tout à profusion chez toi 🙄🙄🙄🙄Merci pour ce beau reportage et ces deux recettes. D’ailleurs du petit épeautre fait trempette cette nuit pour faire ce plat. Ton dernier livre est arrivé chez moi et je suis déjà inscrite sur le compte Instagram de ta jolie fille qui patisse tout comme sa mere. Quelle ressemblance avec toi. Bises et bonnes balades dans tes chambaran. Nicole

    1. Merci Ninidio pour ce gentil compliment 🙂
      Elle me ressemble un peu, c’est vrai, mais en bien plus belle 😉
      Et en tout plus, elle fait des gâteaux de folie ! (CAP pâtisserie en poche…)
      Des bises bien amicales,
      Marie

  5. Heureuse de savoir que vous allez mieux ! Je suppose que cette période a du être encore plus stressante pour votre famille !
    En tout cas , bravo pour votre potager , il fait rêver !
    Je me souviens que vous pesiez toutes vos récoltes cette année , le total va exploser des records avec ces 100kg de courges !
    Bonne soirée
    Margaux

    1. Oui, ça va booster le poids final des récoltes 😉
      J’ai tellement hâte de savoir quel sera le résultat à la fin de l’année… en tout cas, je continue à tout peser très soigneusement.
      Bonne soirée à toi Margaux,
      Marie

  6. Voilà, comme d’habitude tu m’as apporté ma dose de bonheur, de joie, de rire, bref : tu as illuminé ma journée et plus…
    Qu’est ce que j’aime me balader dans ton jardin, et comme le dit Cassiope, un jardin peut être beau tout en étant productif pour une famille, pour la vraie vie de tous les jours quoi …
    C’est amusant que tu parles du magazine « les quatres saisons du jardinier bio », car je viens d’abonner mon fils ainé pour Noël, car lui et sa petite famille viennent d’acheter une maison avec un plus grand jardin, ce qui lui manquait beaucoup jusqu’à présent.
    J’ai moi même été abonnée, et j’avais arrêté parce que il faut stocker les magazines. Je les relis très régulièrement, donc je ne les jette pas. Mais comme je ne peux pas résister à les acheter dès leur parution, je me dis que j’aurais plus d’intérêt à me ré-abonner…. Bon, entre ça et les livres d’une certaine Marie Chioca…. va falloir pousser les murs!
    Continue à prendre soin de toi et de ta famille, pour que cette satanée maladie (que moi non plus je ne me résouds pas à appeler « la » covid) ne soit plus qu’un mauvais souvenir, et que tu puisses reprendre tes grandes balades qui te font tant de bien.
    Je t’embrasse bien fort

    1. Merci ma chère Pat pour ce si chaleureux message qui me fait tant plaisir (comme d’habitude :))
      Je te souhaite un très beau week-end ! (Pour nous, je crois que ce sera grande balade en forêt !).
      Des bises bien amicales,
      Marie

  7. Mercie Marie, ça fait tellement du bien de vous lire et de regarder ces magnifiques photos. Ça donne de l’inspiration pour mes propres projets de potager et de poulailler. Mais pour l’instant je ne peux rien faire, je suis immobilisée depuis deux semaines suite à une chute à vélo où j’ai fracturé ma clavicule. Que ça fait mal ! Vos livres de recettes patientent avec moi que les deux bouts d’os se consolident… J’espère que tout le monde chez vous se remettra de ce maudit Covid-19 et que vous ne souffrerez pas d’un Covid-long. C’est un plaisir de vous suivre sur ce blog et sur Instagram.

    1. Aïe, bon courage… Je me suis moi-même cassé le pied l’an dernier, et du coup je compatis très sincèrement !
      Merci en tout cas pour ce si gentil message, et bon week-end à vous Roelien,
      Marie

  8. Comme il est beau ce jardin, et ces paysages ! Merci pour ces photos et ces recettes.
    Dans la recette des légumes d’automne au petit épeautre, tu ajoutes 100 g de parmesan râpé, ça me parait énorme 100 g mais comme j’ai déjà lu cette quantité dans ta recette de butternut rôties aux tomates et aux lardons du livre La cuisine bio du quotidien, je me dis que c’est bien ce que tu préconises (je pensais à une coquille au début, pour les butternut j’ai dû mettre 50 g et je trouvais déjà ça pas mal…). Va pour 100 g alors.
    Je suis désolée pour toi et ta famille que vous ayez attrapé le Covid, même en version « pas trop grave » ça a l’air d’être un sale truc. J’espère que vous serez rétabli pour ces fêtes de fin d’année un peu particulières.
    Au plaisir de te lire !

    1. En fait, c’est une dose de fromage tout à fait correcte étant donné que c’est un plat pour 6 personnes, et que cela représente la seule protéine du repas de midi (car le soir, c’est mieux de ne pas manger de fromage).
      Après bien sûr, tu peux en mettre moins si tu manges un oeuf par exemple à côté.
      Merci en tout cas pour ton gentil message Lucie 🙂
      Bonne soirée à toi,
      Marie

  9. Encore un bien bel article. Merci du partage. Je voulais vous demander où vous achetez vos semences ? Et quelle est la race de vos poules ?
    Merci beaucoup

    1. Bonjour Laurine,
      Pour ce qui est des semences, j’aime beaucoup la Ferme de Ste Marthe, Kokopelli et Semailles. Mais parfois j’achète aussi sur « Promesses de fleurs » car les frais de port sont gratuits sur les graines et du coup, c’ets très pratique quand on a juste besoin d’un petit quelque chose pour dépanner.
      Et quant à mes poules, j’ai quelques vieilles poules rousses sans race particulière, deux noires issues de divers croisements fermiers, mais aussi quelques cocottes de races anciennes : deux « Coucou de Rennes », deux « Marans », une « Sussex », une « Cendrée du Limousin », une « Araukana » (elle pond des oeufs verts) et deux « Leghorn » (elles pondent des oeufs tout blancs). Cela me fait une jolie basse-cour, pleine de couleurs 🙂
      Mais j’ai choisi ces poules pour leurs qualités : bonnes pondeuses, bonnes couveuses, bonnes mères, assez rustiques (sauf les Leghorn, un peu plus fragiles, mais elles pondent de si jolis oeufs…).
      Très belle soirée à vous Laurine,
      Marie

  10. Marie,
    Tout d’abord, je suis navrée que le covid ne vous ait pas épargnée alors que vous faisiez tellement attention. J’espère que le rétablissement sera complet et sans séquelles. Tant de personnes conservent des troubles plus ou moins prononcés.
    Les photos de votre potager sont sublimes. C’est Marie au pays des merveilles. Vos courges sont superbes. Je n’ai pas réussi à en avoir des comme ça. J »ai tenté une mini lasagne cet été. Et j’ai eu le droit à un potimarron fan d’accrogrillage. Quand la santé ira mieux, n’hésitez pas à nous donner vos recettes préférées avec les courges.
    Votre fille est touchée par la grâce. Une vrai fée.
    Prenez soin de vous. J’espère que votre fils a pu continuer à produire et vendre ses fromages.

    1. Merci beaucoup chère Aude, je suis très touchée 🙂
      Si vous parlez de la petite fille sur la photo des courges je reconnais que c’est mon petit rayon de soleil ambulant, toujours contente, toujours souriante… et c’est elle, ma pauvre pitchounette, qui s’est cassé le nez cet automne !
      Ne vous inquiétez pas en tout cas pour mon fiston chevrier : il a au contraire plus de clients affamés que de fromages ;), au point qu’il va devoir adopter 30 biquettes en plus pour l’an prochain.
      Belle soirée à vous Aude,
      Marie

      1. Oh quelle bonne nouvelle pour Hugues ! J’en suis ravie. J’espère un jour pouvoir venir goûter ses bons fromages. Si le monde d’après, comme on en entend partout, nous en laisse la possibilité. Bon dimanche !

  11. C’est en dégustant une part de tarte aux pommes, dont tu as donné la recette dans ce billet, que je viens attester que cette tarte est archi bonne! J’ai mis 50 gr d’huile de coco et 100 gr de ghee dans la pâte, sinon j’ai tout fait comme toi. C’est divin…
    Tu m’as également régalée avec ce reportage en direct de ton jardin…toutes ces photos magnifiques…c’était un grand apaisement, un bol d’air, une bulle de joie. Donc merci pour cette nourriture-là aussi…
    Bon rétablissement à tous les malades chez toi.

  12. Bonjour Marie,
    Merci pour ce beau post, et pour les suivants annoncés que j’attends avec impatience….
    J’espère que le rétablissement de toute la maisonnée se fera doucement et sûrement… je me permets un petit encouragement en retour de tous ceux postés (sur le blog et sur Instagram) ces dernières semaines, il sera peut-être réconfortant : https://www.youtube.com/watch?v=IokcIvRygKo
    Je me suis aussi réjouie de trouver ici une idée de cadeau pour le Noël de mon papa : un abonnement à « Terre vivante », c’était une bonne idée de le partager. Merci.
    Au plaisir.
    Delphine

    1. Si ton Papa aime le jardin, il ne pourra qu’être ravi de ce beau cadeau je pense 🙂
      Merci en tout cas pour ce si gentil message Delphine, et beau week-end à toi !
      Marie

  13. Bonjour Marie ! J ai fait le plat avec le petit épeautre mais je l’ai laissé tremper une nuit et une journée entière. Il a prégermé un peu mais je l’ai fait cuire quand même. Pensez-vous que ça soit bon,?

  14. Bonsoir Marie,

    Merci pour cet article, grâce à toi j’ai eu ma dose de rêve et de poésie 😉
    Comment vas-tu ? Tu as récupéré de cet affreux virus ? J’ai hâte de découvrir ce nouvel ouvrage et les surprises concernant le blog !
    Grosses bises et bonne soirée,
    Marie

    1. Disons qu’on récupère couci couça. Et depuis samedi, je soigne mon mari et ma Lulu (on ne sait pas encore si c’est le covid, mais ils sont bien malades). Patience 😉
      Bonne soirée à toi chère Marie 🙂

  15. Bonjour,
    J’espère que vous allez tous vous remettre en très bonne forme avec ce satané virus qui perturbe tout et tout le monde, la tarte aux pommes me tente, et le potager, je rêve devant l’ordi.
    Un petit détail, je ne reçois plus les newsletters
    Bon dimanche à tous et toutes

    1. Depuis combien de temps ne recevez-vous plus les newsletters Mélette?
      Est-ce que vous avez regardé dans votre boîte de spams?
      Merci beaucoup, et bonne soirée à vous 🙂
      Marie

  16. C’est en venant sur ton compte que j’ai vu ton dernier post comme tu l’annonçais sur Instagram. Je ne comprend pas, je n’ai toujours pas reçu ta lettre ni ta réponse à mon commentaire. Que dois je faire ? Merci Marie

    1. Coucou Ninidio,
      Je suis navrée car tu es la deuxième personne à me signaler cela et je suis un peu désespérée, je l’avoue par les bugs récurrents de mon blog 🙁
      Est-ce que tu saurais me dire depuis combien de temps ce souci se produit-il?
      Merci infiniment,
      Marie

  17. Tarte rustique et gourmande qui a fait l’unanimité hier au goûter, cette pâte croustillante et légère est une belle surprise !
    Bravo, Marie, pour l’imagination dont vous faites preuve en toute saison et merci d’avoir partagé de magnifiques photos du jardin à l’automne
    Bien à vous,

  18. Bonjour Marie,
    Qu’il est beau ton potager ! Je suis jalouse…
    Ce week-end j’ai fait la tarte : après avoir posé mes pommes sur la pâte, au moment de replier les bords… la pâte avait figé et collé à la plaque ! J’ai dû la décoller à la spatule, ressouder les plis qui forcément avaient cassé… très inquiète au moment d’enfourner, j’avais peur que cela ne colle. Et puis en fait, non, tout s’est bien passé, rien n’a collé, rien n’a coulé, et on s’est Ré-ga-lés !!

    1. Ah, tant mieux 🙂 Mais dis-donc, il doit faire rudement froid chez toi Marion pour que la pâte fige aussi vite 😉
      Bonne soirée, et un grand merci pour ce gentil message !
      Marie

  19. Merci pour ces jolies nouvelles du potager et de ta santé.., complémentaires de celles d’Instagram. Tu nous présentes tes symptômes avec humour mais je me doute bien que sur le moment, c’était très très pénible …je suis impatiente de faire la tarte!

    1. Non, ne t’en fais pas, c’est juste un peu crevant, mais j’aurais honte de me plaindre car nous n’avons pas eu de complications. Je me considère donc comme particulièrement vernie 😉
      Depuis samedi, je soigne mon mari et ma petite Luce, les deux derniers de la famille qui semblaient avoir résisté… On ne saura que demain ou après-demain si c’est le covid mais dans ce cas, il faudra expliquer aux médecins que la quarantaine de 15 jours est insuffisante (parce qu’il leur aura fallu 3 semaines pour l’attraper alors qu’on vit ensemble tous les jours).
      Bonne soirée à toi Babeth 🙂
      Marie

  20. Nous venons de nous régaler (et de nous réchauffer) avec les légumes d’automne au petit épeautre ! ils sont fondants et goûteux et vous avez à nouveau trouvé l’ingrédient qui fait la différence dans une recette simple et rapide : les olives ! elles ont permis une cuisson parfaite, un peu caramélisée (c’était une groooosse poignée d’olives parce que dans le Nord ça fait du bien de retrouver les plaisirs de notre sud d’origine, surtout par une belle soirée très très pluvieuse…)
    Bonne soirée !

  21. C’est trop beau. Un seul regret, de ne pas pouvoir lire et voire de tel article plus souvent. C’est une parenthèse de bonheur à chaque fois

  22. Chère Marie, j’espère que vous allez mieux, vous et votre famille !
    Merci de nous partager malgré tout ces jolies recettes (épeautre mis au menu la semaine prochaine) et ces photos absolument magnifiques !
    Prenez bien soin de vous et à bientôt !

  23. Bonjour Marie
    Un petit moment de paradis dans la grisaille de ce 2 décembre. Que du bonheur cet article sur ton jardin d’automne !!! Et toutes ces superbes photos…
    Mais comment peut on attraper un vilain virus dans ce décor paradisiaque…
    J’espère que toute la famille va mieux, même s’il reste souvent une belle fatigue ensuite. Bon rétablissement à tous.
    Et 2 succulentes recettes en prime, merci encore 👍

    Pareil pour moi, pas reçu d’articles depuis un moment, je regarde pourtant régulièrement dans les indésirables.
    Faut il se réabonner ?
    Bonne soirée et bises affectueuses à toute la famille

    1. On l’a attrapé tout simplement par mon mari, qui doit voir 7 ou 8 clients chaque jour… ou par l’école. Ça circule un peu partout de toute façon…
      Pas de panique pour la newsletter : il y a juste eu des travaux sur le blog. Tout devrait rentrer dans l’ordre.
      Bonne soirée chère Isabelle 🙂
      Marie

  24. Que du bonheur de voir ses photos … un seul mot Magnifique
    non Merveilleuse,
    Non Chaleureuse
    Bref un seul mot ne suffit pas .
    Merci en tout cas pour se partage, et un grand merci pour tes recettes qui nous font saliver. Et dégustons avec grand plaisir. En essayant tant bien mal à les refaire.

  25. Merci Marie comme toujours ton article m émerveille.
    Mon déménagement est reporté à Fevrier mais ça me laissera un peu de temps je l espere pour préparer enfin mon potager….

    Plein de bisous
    Bidiartiste qur insta… 🙂

    1. Oui oui, je t’ai bien remise, car c’est toi qui me laisse, fidèle parmi les plus fidèles, toujours de si gentils messages à chaque post 🙂
      Merci infiniment pour tout, et belle soirée à toi Bidiartiste 🙂
      Marie

  26. Bonjour Marie et merci pour vos délicieuses recettes que je découvre peu à peu.
    Je n’ai pas d’épeautre mais du quinoa, pensez-vous que je puisse réaliser votre recette malgré tout ?

    Belle journée à vous

  27. Heureuse que vous et votre famille se portent mieux. Pour un article raccourci 😉 je trouve que le contenu est «  que du bonheur ». J’aime les histoires de vos animaux, las frasques de la nature loin d’être apprivoisée et c’est tant mieux, la délicatesse de vos photos et la gourmandise de vos mots. Bref je suis fan!!! Merci. Carmen.

  28. Coucou Marie, j’espère que vous allez tous bien mieux maintenant…. quelle s…….e ….. ce/cette Covid….. comme d’habitude que de douceur dans tes photos.
    Prenez soin de vous. Je vous serre dans mes bras 😍🥰

  29. Bonjour Marie,
    Ton jardin me fait toujours l’effet d’un lieu absolument magique et ce ne sont pas tes photos si poétiques de la cabane avec les couleurs flamboyantes des arbres en arrière plan ou de la maison des oiseaux qui risquent de me faire changer d’avis !
    Bonne fin de rétablissement à toi et aux tiens !
    Bises
    Ma’

  30. Bonjour Marie
    Merci pour ton message je suis contente que tu ailles mieux ainsi que ta famille.
    Merci pour les belles photos un vrai enchantement et la tarte aux pommes : elle est tellement appétissante.
    C’est vraiment un plaisir de lire tes articles ça me fait un bien fou
    je m’évade et ça me ramène à la nature, à la simplicité
    prends bien soin de toi et ta famille aussi bien sûr
    je t’embrasse très fort
    jacqueline

  31. Bonjour Marie ! je suis surprise que tu n’aies que 15 ares maison comprise!! c’est fabuleux tout ce que tu arrives à faire sur un terrain qui, finalement, n’est pas si grand que ça ! Je n’en reviens pas! Bravo! je te fais de gros bisous. T’ai je dit que j’ ai ouvert un FB Montignac qui marche très bien. C’est beaucoup plus vivant que le blog car c’est plus interactif ! cela occupe bien mes vieux jours ! LOL! à bientôt Marie et repose toi ! tu en as bien besoin après cette saloperie de maladie. Re Bisous !

    1. Coucou Gilda :)))
      Je suis super heureuse de ton petit mot, et d’avoir de tes nouvelles…
      Je t’embrasse très fort, et te remercie beaucoup pour ton gentil message !
      Marie

  32. Bonjour comme d habitude vos photos sont magnifiques
    J ai reçu au début du confinement 2 les fromages de votre chevrier préfère merci je suis très en retard pour vous écrire
    Je vais tenter la recette végétarienne elle donne très envie
    Bon we
    Prenez soin de vous

  33. Bonjour Marie, quel plaisir de voir vos si belles photos, cette promenade m’a fait du bien, avec l’impression d’avoir pris un bol d’air pur (sans masque). Merci, malgré la fatigue d’avoir fait tout cela, ce « green friday  » est un petit cadeau pré -Noël.
    Je vous souhaite de bien récupérer, merci encore !

  34. Coucou, Marie, j’espere que tout le monde a retrouvé la santé.
    Comme le dit la chanson de Mr Trenet, c’est vraiment « un jardin extraordinaire  » que tu as.
    Superbe, magnifique, merveilleux, splendide…………
    On a envi de flaner dedans. Merci pour ces 2 belles recettes.
    Bon week-end. Bisous.

    1. Bonjour Marie,
      Je n’ai encore jamais répondu à vos newletters que j’ai toujours plaisir à lire tant j’aime votre sens de l’humour et votre dérision. Je suis tellement désolée que vous ayez attraper ce fichu virus que je voulais vous souhaitez un bon rétablissement à vous et à votre famille.
      Je suis fan de vos recettes de cuisine et je possède déjà pas mal de vos livres dont je fais régulièrement la promo autour dans mon entourage. Je vais tester la tarte aux pommes ce week end et comme j’ai une fille qui est devenue végétarienne je testerais celle à l’épeautre et aux légumes quand elle viendra pour Noël
      Merci pour ces belles photos, votre fille est magnifique
      Passez de bonnes fêtes de fin d’année
      Je vous embrasse

      1. Merci beaucoup Annie pour ce si gentil message, je suis très touchée 🙂
        J’espère que la tarte était bonne 😉
        Belle soirée à vous,
        Marie

    2. Je connais bien cette chanson, je l’ai souvent en ritournelle dans la tête. Celle là, et aussi celle du soleil qui a rendez-vous avec la lune…
      Trenet, ça vous tient la tête pendant des jours et des jours ^^
      Des bisous aussi chère Ghislaine,
      Marie

  35. BONJOUR 0 TOUTES LES PERSONNES, qui ont mis des messages, je me suis arrêtée en route mais je finirai demain matin.
    Voilà je voulais savoir ou trouver les graines de ces grosses courges que j’ai vu au tout début du mail. et aussi que mettez vous dans votre terre pour avoir de si beau légumes.
    Merci beaucoup de votre réponse et de vos réponses si vous en avez envie. Je suis toujours aussi handicapée depuis avril 2018 et du coup je ne peux pas marcher dans mon grand jardin, je ne peux que sur un terrain stable et sableux ,’sable pas épais bien sur, heureusement j’ai mes trois copines avec qui je marche, mais à cause du confinement et des 1km, nous n’avons pas put nous rejoindre. Vivement le 15 et avec des masques bien sur. Je vous souhaite à tous un joyeux Noêl 2020, même si nous serons pas plus de 6, nous au lieu de 10/12, ce sera 4 ma fille la plus jeune ne veut surtout pas que je prenne de risque.

    1. Chère Danielle, j’achète mes graines de courges soit chez « Ferme de sainte Marthe », soit chez « Kokopelli », soit chez « Semailles ». Ce sont de bons grainetiers. Pour ce qui est de ma terre, c’est un travail de longue haleine : je cultive mon jardin en permaculture depuis 7 ou 8 ans, et cela a tout changé côté récoltes. Mais ce serait bien trop long de tout expliquer en détail ici, je suis désolée…
      Prenez bien soin de vous Danielle 🙂
      Marie

  36. Bonjour Marie,
    Bon rétablissement à vous et à toute votre famille. Personne n’est à l’abri de se satané virus, vous en êtes bien la preuve. Je lis toujours avec grand plaisir vos articles et suis plus qu’admirative devant tant d’énergie et de savoir-faire. Vous avez su me mettre l’eau à la bouche en décrivant certaines recettes de votre livre « Le monde entier en 80 recettes ». Du coup, j’en ai commandé 4 à votre éditeur pour en faire cadeau à Noël !
    Bonnes fêtes à vous et à votre famille, en espérant que vous aurez repris des forces d’ici là.

    1. Merci chère Muriel 🙂
      Oui, cela commence à aller mieux, mais que ce fut long… presque 4 semaines complètement HS, et pourtant, je n’ai eu aucune grave complication. Par contre, j’étais déjà très surmenée avant de tomber malade, cela doit y faire.
      Bonne soirée à vous Muriel,
      Marie

  37. Merci Marie pour le bonheur de retrouver des souvenirs d’enfance enfouis depuis bien longtemps.
    Vos photos sont sublimes et vos écrits me comblent de plaisir.
    Passez de belles fêtes entourée de tous ceux que vous aimez.

  38. Merci pour ce beau voyage au pays des couleurs, des odeurs et des saveurs.
    Tes photos me donnent très souvent envie de sortir mes aquarelles… Et aussi de cuisiner par contre pour le potagers ma main n’est pas encore assez verte…mais je vais essayer de persévérer 🙁 😉
    Je me suis personnellement retapé de la » virus » avec tisane de gingembre, ail, citron, miel… Bon rétablissement car petit mais costaud 💪 la bestiole. Bises
    Cécile

    1. Tu es aquarelliste Cécile? Ce doit être merveilleux, j’aime tellement cela… Moi je suis plus habile aux pastels, mais l’aquarelle, ça me fascine.
      Des bises aussi,
      Marie

  39. Bonjour,

    Oui c’est vraiment un jardin extraordinaire qui fait rêver, la nature est superbe ,les animaux vivent heureux et en paix .Quelle sérénité se dégage de ce lieu. C’est l’image du bonheur, du vrai et rare bonheur que vous avez su créer MARIE .Merci pour ces si jolies photos et….vos recettes .Vous êtes adorable.

  40. Super ces 2recettes, et ton jardin … une vraie détente que de s’y promener ! Déjà lecteurs du magazine « 4 saisons » de Terre Vivante » nous avons approfondi le sujet « lasagnes du jardin » après ta vidéo du printemps : une vraie réussite.
    Pour l’épeautre, j’ai moi aussi approfondi le sujet avec les livres que tu nous as conseillés à cette époque également. J’ai trouvé du grand épeautre précuit dans mon magasin bio. Pour le petit épeautre, qui me serait utile car sensible au gluten, j’ai lu qu’il fallait le rincer n… fois avant de le cuire, du cop ça me refroidit un peu quand il y a beaucoup de manipulations d’une part et de la dépense d’eau d’autre part. (à noter que, curieusement, je ne semble pas avoir de pb avec le gluten du grand épeautre non hybridé).
    J’ai acheté ton livre sur les fromages, très complet et très instructif, j’ai surtout retenu, pour des raisons pratiques qu’on peut faire du fromage sympa avec un peu de lait et du citron ou du vinaigre de cidre. Je commencerai par là avant de me lancer dans les recettes nécessitant plus d’ingrédients.
    A noter que je suis également aux laitages et que tes conseils sur le kéfir m’ont été très profitables car je constate que les yaourts-kéfir de chèvre (de marque Gaborit trouvés dans mon magasin bio) me sont très agréables et digestes.

    (J’ai lu dans cette page que ta fille pâtissière aurait un blog, j’ai essayé de chercher, je n’ai pas trouvé. Si tu puvais nous en dire plus une prochaine fois.)
    Encore merci pour tout cela : ton travail, tes recherches, tes si jolies photos et de les partager.

    Je souhaite que vous vous remettiez du mieux possible de ce grrrr… de virus.
    Bises d’encouragement

    1. Merci chère Mizuna pour ce si gentil message. Avec un pseudo pareil, je me doute bien que tu dois aimer le jardinage 😉
      Ma fille Mathilde n’a pas de blog, juste un compte Instagram : elle y présente quelques photos de réalisations (CAP pâtisserie), mais ne divulgue pas les recettes 😉
      Des bises aussi, et belle soirée à toi,
      Marie

  41. Super productif votre jardin ! J’ai relu 3 fois le poids de votre récolte de courges (sssss). Je n’en reviens pas ! Comment allez vous « boulotter » tout ça, même avec une famille ? C’est vrai, ça se conserve bien en cave mais gare au moindre choc ou tâche de pourriture. Cela peut vite être « la cata ».
    Avez vous des recettes utilisant des courges, peu ou moins connues que les potimarrons, betternuts, pâtissons ou courges spaghetti ? Tiens, cela pourrait être l’occasion d’un autre livre, n’est ce pas ? Sans doute y avez vous pensé depuis longtemps.
    Je ne vous connais pas mais je vous embrasse quand même. Je flaire à distance que vous êtes une bonne personne.
    Bonne confirmation de votre santé à vous et à votre famille. Bon jardinage et bonne cuisine.
    Cricri 49

    1. Merci chère Cricri pour ce si gentil message 😉
      Je n’ai pas de souci pour les 100kg de courges, elles ne passeront pas l’hiver car nous en mangeons presque tous les jours (dans les soupes du soir principalement). J’ai quelques autres recettes, mais je ne sais pas si mon éditeur accepterait d’en faire un livre…
      Bonne soirée à vous (et je vous embrasse aussi 🙂
      Marie

  42. Mon dieu mais ces légumes sont ils réels !!! Quel est votre secret ?
    Merci pour ces magnifiques photos et ces délicieuses recettes je ne m’en lasse pas mais ma balance si malheureusement…
    a quand d’autres vidéos ? 😉
    très bonnes fêtes de fin d’année

    1. Oui oui, bien réels, et fort bons ^^
      Par contre, j’avoue que j’ai baissé les bras pour les vidéos, c’était trop de boulot hélas…
      Très bonnes fêtes aussi chère Laetitia,
      Marie

  43. Bon rétablissement ma chère Marie. Oui je peux comprendre que c’est épuisant. Fichue année 2020. Moi c’est mon cher et tendre qui a subit une chirurgie cardiaque lourde le 16 novembre au CHU de Grenoble (changement de la crosse aortique, changement d’une valve aortique et pontage s’une veine coronarienne) . Quelques complications avec oedème pulmonaire et infections. Avec l’impossibilité d’aller le visiter et d’être confinée à la maison et bien pas simple à gérer tout ça. Bon nous sommes des habitués de Skype depuis longtemps, ce qui nous permet encore de prendre touts nos repas ensemble par écrans interposés. Il sera de retour parmi nous le 18 décembre car il est au CHU Sud maintenant en rééducation. Oui vivement 2021 car je crois que beaucoup d’entre nous ont dû faire face à de nombreuses épreuves durant cette année. Ma chère Marie je te souhaite un bon rétablissement et le bonheur de passer de belles fêtes de fin d’année. Il faut se laisser emporter par l’Esprit de Noël et la magie du temps des fêtes nous en avons bien besoin. Je t »embrasse et comme toujours un reportage enrichissant. Jackie

    1. Pauvre Jackie, comme je suis émue en pensant à ce que tu viens de vivre… on les aime tellement, nos moitiés.
      Le mien a été opéré l’an dernier pour quelque chose de moins grave, et pourtant j’avais déjà été complètement bouleversée…
      Vivement le 18 décembre 🙂
      Je t’embrasse bien fort,
      Marie

  44. Ah Marie… je n’ai encore jamais écrit ; mais là j’y vais en te voyant proposer « les 4 saisons du jardin bio » auquel je suis abonnée depuis fort longtemps, et cerise sur le gâteau c’est de se rendre aux jardins de Terre Vivante, pour tous ceux qui ne connaissent pas encore, le printemps dans le Trièves, et ce jardin en particulier recèle de trésors merveilleux pour les yeux, le palais, les sens, les rencontres… je vous le conseille!!!
    Pour ce qui est de ton livre « le monde entier en 80 recettes » il attends impatiemment le 25/12 au matin que ma fille voyageuse, qui rentre tout bientôt de 4 ans et demi en Nouvelle-Zélande et Australie… le déballe (elle est cuisinière et voyageuse!!) et je serais ravie de lui chaparder pour voir quelle recette me tente!
    Merci mille fois de ces péripéties culinaires, jardiniales, et tes filles photogéniques

    1. C’est moi qui te remercie chère Bidoux pour ce si gentil message 🙂
      J’espère que ta fille va se régaler avec ce nouveau livre. Je me demande bien si elle connaît des recettes traditionnelles de Nouvelle Zélande, car je n’en connais pas beaucoup, et du coup ça manque dans mon livre 😉
      Bonne soirée à toi,
      Marie

  45. Merci, Chère Marie, juste MERCI.
    Ne prends pas la peine de me répondre, surtout.
    Tu es un véritable rayon de soleil dans ce gris 2020 . . .
    Prends soin de toi plus que jamais.
    Je t’embrasse affectueusement.

  46. Alors merci pour tes belles photos encore …
    Prenez bien soin de vous pour récupérer après ce satané covid !
    Ton livre dont j’avais entendu beaucoup de bien (sur France inter je crois), je l’ai acheté chez ma libraire dès sa sortie (cliquer-collecter), je l’ai feuilleté bien sûr et je l’ai empaqueté joliment, c’est le cadeau de Noël pour ma belle-fille !

  47. Merci pour votre confiance, vos généreux partages si lumineux et si doux à la fois. C’est une merveille !
    Meilleurs voeux et bon rétablissement à toute la famille.
    Je vous souhaite de belles et jolies fêtes à venir.
    Encore merci. Affectueuses pensées.

  48. Bonsoir,
    Chaque fois que je lis un de vos articles, que je me perds dans la contemplation de vos photos, j’ai l’impression de voir un coin de paradis.
    Merci pour ce partage !

  49. Toujours d’aussi superbes photos !!!! Un délice !
    J’aurais une petite question : j’ai plusieurs de vos livres de recettes, ( et la collection n’est pas finie😉), mais est-ce qu’il y aurait une astuce pour trouver les recettes par saison ? Je « bave » parfois devant une recette pour m’apercevoir qu’il faut, par exemple, des tomates et nous sommes en décembre. .. Ceci n’est en aucun cas une critique, Marie, j’aime tellement vos livres ! ! J’ai bien pensé à mettre une couleur par saison sur chaque recette dans l’index mais…pas le temps hélas. ..8
    Merci encore pour vos partages de lecture, recettes et photos et je vous souhaite de belles balades pour ce week-end !

    1. J’ai moi-même ce souci avec mes propres livres ^^
      Un jour, il faudrait réfléchir à réaliser une sorte d’index, ce serait utile mais je ne vois pas trop comment m’y prendre en pratique… ça ressemble tellement à un travail de titan 😉
      Bonne soirée à vous Cécile,
      Marie

  50. Génial ton jardin, magnifique ! Il faut que tu saches que grâce à tes conseils sur les lasagnes, j ai eu des énormes courgettes, aubergines, poivrons, tomates délicieuses et j ‘ai encore des choux verts frisés dans mon potager qui fait 2 mètres sur 3!!! Une très grande première réussie grâce à toi.
    MERCI !

  51. Bonjour Marie, merci pour ces très belles photos, ton jardin fait vraiment envie.
    J ai connu votre blog par hasard et m a tout de suite plus.
    J ai plusieurs de voss livres à la maison et j ne dis pas que le dernier sur la cuisine du monde va bientôt en faire parti même si je mange de moins en moins de viande.
    Merci encore et prenez soin de vous et de votre petite famille.

  52. Magnifique reportage! je viendrai bien faire une balade au lever du soleil dans ton magnifique jardin… J’espère que vous allez tous mieux. C’est dingue de voir que vous qui faisiez attention l’ayez eu alors que tant d’inconscients se baladent le masque sous le nez dans les grands magasins! Vous allez retrouver vite des forces avec tous ces bons légumes et fruits du jardin. Du mieux !

  53. Tout d’abord, je vous souhaite de vous remettre totalement de ce satané Covid, vous me faites rêver, vos photos du jardin sont magnifiques, vos légumes et vos fruits donnent envie, félicitations, votre jeune jardinière est bien mignonne, je suis contente de vous lire et vous souhaite une bonne fin d’année même si les conditions ne sont pas propices cette année.

    1. C’est moi qui te remercie Marine 🙂
      Les couleurs d’automne sont entre temps bien vite passées, là nous avons de la neige depuis quelques jours 😉
      Bonne soirée à toi,
      Marie

  54. Bonjour Marie,

    Mais quelle année folle vous avez eus! Vous voilà rétablis, c’est bien.
    Quel beau jardin vous avez… j’ai aussi été abonnée aux 4 saisons quand j’habitais à la campagne, j’aime bien ce magazine.
    Oui ton beau livre, je pense me l’offrir en 2021, je ne vais pas y résister.
    Ayant depuis quelques temps à nouveau pas mal de problèmes du Ventre (il fait sa vie sans moi en ce moment ce revendicateur), je me suis replongée dans les recettes à IG Bas. Ce midi c’est crêpes Nice Quimper. Miam miam!

    Belle semaine à toi!
    Stéphanie

    1. Merci Stéphanie pour ton gentil message 🙂
      Prends bien soin de toi (miam, la crêpe Quimper-Nice, tu m’as donné envie d’en refaire ;))
      Belle soirée à toi,
      Marie

  55. Je vous souhaite un bon rétablissement à vous et à votre famille.
    C’est un bonheur de vous lire et surtout de voir vos si belles photos.
    Je n’ai pas le bonheur d’avoir un jardin et d’avoir des poules . J’espère
    que les canards partis ne vont pas être mangés à Noël.
    Je vais faire, tout de suite, votre tarte aux pommes.
    Prenez soin de vous. A bientôt. Amicalement

    1. Non non, il n’y a aucun souci à se faire : le monsieur qui les adoptés les voulait en tant que canards d’ornement pour sa mare. Et c’est vrai qu’ils sont très beaux 🙂
      Bonne soirée à vous,
      Marie

  56. Marie
    Un eternel bonheur de vous lire et de se laisser prendre a rever avec ces fabuleuses photos. Un petit coin de paradis dans cette situation pesante. Merci pour ce joli partage et comme toujours de delicieuses recettes.

  57. Que ton jardin et potager sont jolis, Marie ! Rien à voir avec le mien. J’ai quand même réussi à persuader mon mari à tenter une lasagne le printemps dernier, avec moins de réussite que toi mais on va persévérer. Je suis heureuse que ton fils s’en sorte malgré ce virus qui court et qui en empêche beaucoup de vivre de leur travail.
    Maintenant, je te suis aussi sur Instagram que je découvre. Je te souhaite de bonnes fêtes de fin d’année en espérant que l’année qui arrive soit meilleure.

  58. Bonjour Marie, je vous découvre depuis peu, j’enchaine vos recettes notamment grâce à la cuisine bio du quotidien et nous nous régalons ! J’ai réaliser cette fameuse tarte aux pommes…la meilleure de toute ma vie ! Ce soir je vais faire votre gratin de courge au riz mais je n’ai que du riz complet et non demi-complet…..faut-il le faire précuire un peu ? Merci pour tout ! Florence

    1. Merci Florence pour ce retour si enthousiaste 🙂
      Concernant le riz, tout dépend : est-ce du riz basmati, thaïe, de Camargue… car cela change beaucoup de choses.
      J’attends vos précisions du coup 😉
      Bon week-end à vous,
      Marie

      1. Bonjour Marie,
        C’était du riz basmati complet. Ayant peur d’avoir du riz pas assez cuit je l’ai fait précuire un bon qu’ 1/4 d’h avant de le mélanger au reste. Mais peut-être n’était-ce pas utile… Quoi qu’il en soit, le résultat était fameux ! Un jour j’aurai moi aussi mon potager et mon verger…j’en rêve ! Merci pour vos photos qui nous font rêver ! La cuisine et la nature, quel beau mariage !

    1. Malgré toute mon attention, j’en fais aussi parfois… Hélas. Et j’ai un papa professeur, qui me tire parfois un tout petit peu les oreilles quand il en trouve une sur mon blog 😉

  59. J’ai préparé un « seigle d’automne » en suivant ta recette de légumes d’automne au petit épeautre – que j’ai remplacé par du seigle complet donc, même si tu ne le proposais pas comme variante ;-).
    C’était très bon, et les portions sont très très (très) généreuses !
    Audrey

  60. Bonjour chère MARIE

    Je viens de me régaler avec la tarte délicieuse et originale. .J’ai utilisé également 50grs d’huile de coco et 100grs de beurre ghee. Par contre je n’ai pas pu étaler la pâte au rouleau elle se brisait .A refaire.
    Un grand merci pour vos recettes et les petits reportages sur votre jardin; Vous êtes un rayon de soleil dans la grisaille des jours. les personnes qui interviennent sur votre site sont également très sympathiques, à votre image.

    1. Oh oui, je suis gâtée, que de lecteurs bienveillants, amicaux, chaleureux… je me rend bien compte de ma chance 🙂
      Belle soirée à vous Andrée, et merci pour ce petit mot !
      Marie

  61. Je me suis régalée à lire tout cet article et émerveillée aussi devant toutes ces belles photos, c’est notre rêve à mon mari et moi un jardin pareil! Ce qui m’a fait rêver aussi c’est ce magnifique raisin Isabelle mais après maintes recherches infructueuse sur le net (épuisé partout) je me dis « peut-être en Belgique »?
    Et peut-être vous pouvez me donner un tuyau, nous sommes au « bout de la terre » en Bretagne!En tout cas brao à vous Marie, et le jour où l’article est paru, je me suis précipité dans mon « Edouard culturel et j’ai acheté ce livre avec des recettes originale de partout dans le monde! Il me reste à mettre en pratique…bonne continuation et au plaisir de vous lire bientôt!
    Que dire de la longueur des poireaux et de la jolie demoiselle qui les porte en bouquet, vous êtes une famille formidable

    1. Merci beaucoup Clo 🙂
      L’automne prochain, je vais essayer d’envoyer quelques boutures de vigne-framboise à quelques jardiniers qui en rêvent… Rappelez-le moi si vous n’en avez pas trouvé entre temps 😉
      Belle soirée à vous,
      Marie

      1. Merci Marie pour votre réponse, je ne manquerais pas de vous rappeler pour ces boutures si nous ne trouvons pas…j’ai bien une amie en Belgique près de Faulx les Tombes, mais pourra t’elle venir ou pas avec cette saleté de Covid…car il semblrerait que « peut-être là bas ce serait possible, ils vendent des graines « oubliées »… Au plaisir de vous lire Clo

Vous cherchez des ustensiles pour cuisiner sainement? Faitouts Ecovitam, extracteurs de jus Kuvings, Roaster… Je les utilise au quotidien depuis 10 ans !

10% de réduction sur tout le site !

10%

de réduction sur tout le site !

En utilisant le code promo  GOURMANDISES