Mini-babas (dans 3 sirops différents)

Petit flashback de 10 ans en arrière. Nous sommes au marché de Noël, à Grenoble. Il fait un froid de canard, nous avons le bout du nez gelé et les zygomatiques un peu tendues d’avoir bien souri et rigolé, donc tout va bien. Les enfants viennent de s’empiffrer chacun une grosse part de diots de Savoie au vin blanc avec des frites, et ils s’en lèchent encore les doigts en déambulant au milieu des petits chalets de Noël. Des lumières scintillent dans tous les coins, de bonnes odeurs de gaufres, de choucroute et de vin chaud nous chatouillent les narines, entretenant une douce euphorie. Mais telle une maman-poule de combat, je veille de près à ma petite troupe de 6 loulous fous de joie au milieu de tout ce monde ! Car c’est bien beau les carnets en cuir gravés et cousus main, les jolies écharpes en laine des Alpes, les chocolatiers locaux et autres irrésistibles tentations mais il faut avant tout que je fasse mon « job », avouons-le un peu à la façon d’un brave chien de berger : resserrer les rangs, pousser les retardataires, rattraper par le col les plus enthousiastes qui sont déjà partis courir 20m devant, éviter que des petits doigts plein de frites ne viennent caresser les pashminas en cachemire exposées sous leur nez…  Et puis je les ai aperçus.

Des bocaux de mini babas au rhum.

Ou plus exactement, un chalet ENTIER de bocaux de mini-babas au rhum…

Et là, ce fut comme dans un film. La musique s’est mise en sourdine, les lumières se sont floutées… Le temps que je me demande sérieusement si j’allais vraiment dépenser une somme pareille pour ce bocal (soyons honnêtes, je me demandais surtout si j’allais en prendre un seul ou carrément  le lot de 3), ma petite dernière, dans sa poussette, a pu croquer en toute impunité la tête d’un mouton en santon, un de mes garçons s’est mis à essayer des galurins prétendument des Alpes sous l’œil critique du vendeur, une de mes filles a renversé son cornet de frites en tentant de sauver le mouton et l’autre garçon s’est mis à les ramasser entre les pieds des gens pour se les fourrer dans la bouche. Bref, du grand n’importe quoi. Mais quand je me suis retournée pour mesurer l’étendue des dégâts (ils n’en loupent vraiment pas une !), pensez-donc si je suis restée zen : j’avais un bocal de mini-babas au rhum dans les bras… Alors le galurin des Alpes taïwanaises est tranquillement retourné à sa place, la tête de mouton en terre cuite a été désincarcérée de deux lignes de petites dents bien serrées, et pour le brouteur de frites à même le sol on ne pouvait plus rien : tout avait déjà disparu sauf une frite écrasée par la godasse d’un passant. Bref, tout est rentré dans l’ordre sans le moindre heurt, car les mini-babas au rhum, et bien rien que de les porter sur soi ça fonctionne déjà comme un grigri anti-stress du tonnerre !

Evidemment, il n’a pas été question d’ouvrir le bocal dans la voiture malgré les habiles tentatives des petits monstres (moi compris) pour fléchir le papa qui n’avait pas envie d’essuyer partout le sirop avec des kleenex en papier qui resteraient à moitié collés sur les sièges.

On a donc fait preuve d’une patience homérique, et attendu le lendemain pour goûter à cette petite merveille, qui, au final, n’en était pas une du tout ! Beaucoup de sucre, très peu de rhum, aucun goût… décevant je vous dis. On aurait dit des petites éponges trempées dans le jus d’un bocal de fruits au sirop 1er prix (et je crois même qu’il a été vaguement question d’aller renverser le reste du bocal sur la tête du vendeur mais je me trompe peut-être, c’est si loin tout ça). Je me suis donc consolée en me promettant de le faire un jour (les babas maison, pas renverser le bocal sur un vendeur) avec des ingrédients plus sains. Et à IG bas, tant qu’à faire 😉

Alors, pourquoi avoir mis 10 ans à tenter cette expérience, ça je me le demande encore. En tout cas, je me sens bien nostalgique de cette belle époque où l’on pouvait passer une soirée insouciante au marché de Noël sans regarder de travers le moindre gugusse qui renifle, ni asperger de gel les doigts de ses enfants avant qu’ils ne se les badigeonnent du Nutella chaud coulant de leurs gaufres, ni devoir présenter un laisser-passer devant une ligne de gorilles aux mines patibulaires (MAIS décorés d’un chapeau de père Noël ce qui est censé leur donner un petit air festif, autant qu’un nœud papillon rose bonbon sur un pitbull).

Bref, cette année les marchés de Noël entourés de lourdes barrières métalliques de contrôle, c’est triste pour les artisans qui font de très belles choses mais ça n’a plus le même charme. On est mieux au calme chez soi, à faire ce que l’on peut pour que la maisonnée reste serine, douce et joyeuse malgré les trucs bizarres que l’on vit en ce moment. Faire « contre mauvaise fortune bon coeur », c’est devenu mon leitmotiv depuis quelques temps… Alors j’ai commandé mes santons manquants sur internet, le grand frère (celui qui, à l’époque, essayait les galurins de berger) nous a cuisiné dimanche des diots au vin blanc, l’autre frère (le brouteur de frites sur bitume) a ramené un chouette sapin, la croqueuse de tête de moutons fait presque ma taille et confectionne des petits biscuits avec ses sœurs. Tout le monde a drôlement grandi, mais chaque âge a ses charmes… Ils sont tout aussi rigolos et affectueux mes grands dadais, il faut juste que je lève un peu plus la tête pour leur faire des bises ;).

C’est donc en pensant presque toute la journée – une larme à l’œil- à ce fichu marché de Noël d’il y a 10 ans que j’ai confectionné mes mini-babas. Ils m’ont donné du fil à retordre car, devinez quoi ? Je n’avais plus d’œufs ! Ceux qui me suivent depuis des années ont déjà lu ça plusieurs fois, et généralement cette mésaventure débouche sur la création d’une recette sans œufs, mais super classe. Heu, pas cette fois-ci. Car ils étaient incroyablement moelleux mes mini-babas sans œufs, et cela laissait présager une recette d’anthologie sauf qu’après quelques heures dans le sirop ils ont commencé à se déliter un peu (et il a fallu que j’explique ce terme à mon mari qui me disait « ils sont bons mais un peu destroy tes babas »). Nous avons donc obtenu une première fournée de 60 babas particulièrement moelleux mais évoquant un peu la pâtée pour canards, et pour ne pas rester sur un demi-échec j’en ai refait 60 AVEC des œufs. Ceux-là sont topissimes…

Alors, si je me souviens bien de l’effet « zénifiant » d’un seul petit bocal serré entre les bras il y a 10 ans, je n’imagine même pas l’action euphorisante de 120 babas fait-maison ;). Ça ferait presque un peu peur, vous ne trouvez pas ? Il ne faudrait pas que ça nous fasse rigoler bêtement, enfin, en tout cas pas encore plus bêtement que d’habitude…

Je crois que par prudence, je vais offrir quelques bocaux.

Avec une portion de pâte (500g de farine), j’ai fait 3 énormes bocaux d’environ 1,7l (de jolis bocaux vides de cassoulet bio, merci Jean :)), mais vous pouvez opter pour davantage de pots de plus petite taille… Surtout si vous voulez les offrir !

Ingrédients pour 60 mini-babas

Préparation : 30min

Levée : environ 1H30

Cuisson : 15min

A préparer au moins la veille

Pour la pâte à baba :

  • 1 cube de levure fraîche (40g)
  • 6 oeufs
  • 120g d’eau tiède
  • 500g de farine semi-complète de grand épeautre (ou de blé)
  • 30g de sirop d’agave
  • 150g de beurre
  • 3g de sel fin.

Pour les sirops :

  • Environ 1,8kg de sirop d’agave ou de miel d’acacia (ça parait énorme, mais les bocaux le sont aussi ;))
  • 1,8l d’eau
  • 10cl de rhum ambré
  • 10cl de cognac
  • 10cl de vodka
  • 10 gouttes d’huile essentielle d’orange douce bio
  • 10 gouttes d’huile essentielle de mandarine bio
  • 20 gouttes d’huile essentielle de citron bio
  • le jus d’un citron bien juteux
  • 1 citron, 1 orange et 1 mandarine bio

La veille :

Délayer la levure dans l’eau tiède, faire fondre le beurre (attention, il ne doit pas être brûlant), puis mettre tous les ingrédients de la pâte à baba dans un robot et pétrir environ 5 à 7min.

Couvrir d’une assiette, laisser lever 1H dans un endroit tiède.

Préchauffer le four à 180°C.

Beurrer légèrement des moules à mini-babas, sauf s’ils sont en silicone (les miens sont des plaques en silicone de 15 empruntes, chacune faisant environ 3,5cm de diamètre par 4cm de hauteur).

Quand la pâte a levé, la répartir dans les empruntes à baba, sans trop les remplir (sinon, ça déborde et on obtient des champignons atomiques qui ne rentrent plus dans les bocaux !).

Enfourner pour 15min, démouler les babas, beurrer à nouveau les empruntes (inutile avec un moule en silicone), refaire une fournée et ainsi de suite jusqu’à épuisement de la pâte (chez moi, deux fournées ont suffit).

Laisser « sécher » les babas sur une plaque à température ambiante toute la nuit (ça vous fera mal au coeur, mais c’est incontournable ;)).

Parallèlement à la réalisation de la pâte, découper les agrumes en tranches assez fines et les dessécher un peu, 30min au four à 100°C (posés sur une grille, chaleur tournante). Les laisser terminer de dessécher toute la nuit, à température ambiante sur la grille (que l’on peut aussi poser sur un radiateur, c’est encore mieux !).

Le lendemain :

Mélanger le sirop d’agave et l’eau, réserver.

Mettre le rhum dans le premier bocal, le cognac + les huiles essentielles d’orange et de mandarine dans le second bocal, et enfin la vodka, le jus de citron et l’huile essentielle de citron dans le dernier bocal. Ajouter 10cl de mélange eau+sirop dans chaque bocal, bien mélanger.

Ranger les babas dans les bocaux (sans oublier les tranches d’agrumes : citrons dans le bocal « Colonel », orange et mandarine dans le bocal « Grand-Marnier »), puis compléter de sirop et visser les couvercles. Quelques heures après, vérifier que les babas soient bien tous en apnée ;). En général, il faut rajouter du sirop..

Conserver au frais (je ne sais pas combien de temps ils peuvent se garder, je découvrirai cela en même temps que vous ;)… Mais au moins plusieurs jours, c’est évident !

Les babas « Colonel ». Je les ai fais tout spécialement pour mes amateurs de « coupe colonel » (sorbet citron, vodka…) mais ce ne sont pas mes préférés. Je pense que l’on peut aussi tout à fait les réaliser avec du vin de citron type Limoncello, mais je n’en avais plus sous la main (alors que de la vodka oui, mais c’est parce que je m’en sers pour réaliser des sprays aux huiles essentielles pour la maison, les matelas, etc. ^^)
Ce sont les babas au rhum, tout simplement, qui me plaisent finalement le plus ! Comme quoi, les valeurs sûres… Mais après coup, je me suis dit que l’on pourrait tout à fait réaliser des babas à la Chartreuse verte (une liqueur monastique bien de chez nous), ou au génépi des Alpes. Il me reste des babas de la 2ème fournée (ceux avec des oeufs) qui n’ont pas encore pris leur bain alors je vais essayer et je vous dirai 🙂

Ceux façon « Grand-Marnier »… dans lesquels il n’y a pas une goutte de Grand-Marnier car c’est une liqueur que je trouve délicieuse mais un peu trop sucrée à mon goût. Du coup, je mélange du cognac et des essences d’agrumes, ça ressemble un peu et c’est délicieux (sans égaler toutefois le parfum si complexe du Grand-Marnier, soyons honnêtes).
Les babas photographiés ici sont ceux de la première fournée, sans oeufs. Car ce n’est qu’hier soir tard que j’ai trouvé le courage de refaire une fournée avec oeufs. Ils sont encore plus beaux, plus bombés, plus dorés, et font trempette depuis tôt ce matin dans leur sirop sans broncher. Je vous reprendrais volontiers des photos si seulement j’avais un peu plus de temps… Mais rassurez-vous, en toute sincérité ils sont encore plus beaux que ceux que vous voyez sur les photos.
En version canaille, avec une chantilly-coco 🙂 Ça nous ferait de jolies petits mignardises pour accompagner le café du 25 décembre :).

Je saute du coq à l’âne pour quelques photos de déco. Je sais que certains d’entre vous ne vont pas sur Instagram alors voici un petit aperçu (vraiment désolée je ne peux pas tout remettre) de notre sapin sur le thème de la forêt, entièrement décoré dans des tons de brun et de roux…
…et habité de petits personnages crochetés par ma fille Roseline (d’autres photos de ces petites bêtes sur mon compte instagram). Photo spécialement dédicacée à ma maman, elle saura pourquoi 🙂

Cette année, avec les filles nous nous sommes lancées dans la confection de couronnes de Noël naturelles, dont celle-ci réalisée avec de la clématite sauvage…
Et celle-ci, plus simple, avec du lierre, des baies d’églantier et un tout petit peu de houx… C’est tellement plus authentique que les décorations de Noël en plastique. Mais je suis bien consciente d’avoir beaucoup de chance aussi, avec cette grande forêt aux portes de ma maison…
Petits essais pour notre table de Noël, avec les belles assiettes Warmcook (vous avez toujours 20% avec le code « GOURMANDISES ») et du linge de table Greengate (là je n’ai pas de réduc, désolée ;)).

Suite à vos questions récurrentes je vous ai enfin fais une liste (toujours sur Insta) de ceux de mes ouvrages que je recommande particulièrement pour Noël. Elle est en story permanente dans l’onglet « Livres ». Un jour je ferai la même chose sur le blog mais là je suis désolée, cet article est déjà tellement long…

Comme je crains de ne pas avoir le temps de revenir vous faire un petit coucou ici ces prochains jours, je vous souhaite d’avance un très joyeux Noël 🙂

Je n’aurai hélas pas la possibilité de répondre à vos commentaires avant de tout décrocher d’ici ce soir, puis je serai complètement dépassée quand je rouvrirai ma boîte mail… Pour que mes « vacances » le soient vraiment, je suis en effet obligée de ne pas allumer mon ordinateur de travail, sinon je me laisse totalement happer. C’est un peu le piège quand on travaille chez soi, à son compte. Mais je sais que vous ne m’en voudrez pas (quelle chance pour moi d’être suivie par des lecteurs si compréhensifs, si bienveillants…), et ce qui est certain c’est que je lirai tous vos petits mots, avec beaucoup de plaisir et même d’émotion 🙂

Joyeux Noël !

N’en perdez pas une miette ! Abonnez-vous à ma newsletter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Joyeux Noël Marie à vous et à toutes votre famille ….
    Merci de nous régaler par vos récits et vos recettes, votre bonne humeur et votre bienveillance…
    Passer de très belle et douce fête de fin d année …
    A très vite….
    Gaelle.

  2. Bonjour Marie,
    Merci pour cette chouette recette que je me garde de côté pour après mon accouchement et qui servira sans doute de cadeaux pour l’année prochaine 😉 Comme toujours, tes anecdotes et souvenirs sont irrésistibles ! Tu es un vrai rayon de soleil.
    Vos décorations sont superbes, je partage ton avis sur le côté plus authentique et je trouve en plus que c’est un bon moyen de passer du temps en famille 🙂

    Je te souhaite à toi et à ta famille de très belles vacances,
    Je vous souhaite de douces et joyeuses fêtes de fin d’années (même si j’imagine bien que le cœur sera un peu lourd vu cette année)
    Grosses bises,
    Marie

  3. Ohlala ça fait envie ces babas !!! Merci (et c’est si joli en plus !).
    Très belles fêtes à vous aussi, et profitez bien de ce temps en famille pour un repos plus que mérité !

  4. Ils me font de l’œil ces babas mais le hic j’ai pas les moules adéquates 😋😋😋😋
    Je devrais pouvoir y remédier non 🤣🤣🤣🤣🤣 ???? J’adore tes couronnes mais c’est sur que tu as les matériaux à portée de main petite veinarde. Remarques moi aussi je vis à la campagne 😂😂😂😂
    Je te souhaite de bonnes vacances et de joyeuses fêtes en famille. Bises. Nicole

  5. Bonjour,
    Un régal de lecture cette histoire de babas, le livre les gâteaux sans sucre, génial. Je te souhaite plein de belles choses pour cette fin d’année, des petits riens à cultiver, le bonheur d’être ensemble et merci pour ce site qui nous régalent. Comme toi je fais les couronnes avec ce que je trouve dans la nature.
    Bonnes fêtes et à l’an que ven que se siam pas mai que siguen pas mens!

  6. Bonjour,

    Merci pour votre blog, les articles et les photos qui le composent. Cela fait des années que je vous suis, j’ai acquis nombre de vos livres (dont je m’inspire bien souvent au quotidien) et je suis émerveillée à chaque fois par votre savoir-faire et votre bienveillance. Dans la période que nous traversons, vous amenez réconfort et douceur, et je tenais, au moins une fois, à vous remercier pour tout cela. Ne changez rien, votre humour et votre chaleur humaine font beaucoup de bien, vraiment. Je vous souhaite de très belles et douces fêtes de fin d’année. Joyeux Noël !

  7. Joyeux noël Marie à vous et à votre petite tribu.
    Je prends tellement de plaisir à vous lire, à découvrir vos réalisations, vos partages que c’est un peu noël avant l’heure…
    Profitez bien de cette parenthèse enchantée de noël.

  8. Coucou Marie
    J’ai adoré ton article plein d’humour de simplicité et la recettes des mini babas au rhum elle a l’air simple et ils ont l’air tellement bons.
    Je vais essayer.
    Et Merci pour tes belles photos de décorations de la maison : sapin, guirlandes naturelles, les belles assiettes et les serviettes de table (elles sont super belles et je ne connaissais pas cette marque alors merci merci)
    Je suis comme toi j’aime le naturel : nous avons mis du houx, nous allons mettre du gui pour décorer dehors j’ai une guirlande façon naturelle de fleurs sur la porte d’entrée et à l’intérieur j’ai planté des bulbes de jacinthes qui vont bientôt embaumer la maison je les regarde pousser tous les jours j’adore.
    Je te souhaite ainsi qu’à ton mari et tes enfants de très belles fêtes de fin d’année. Repose toi bien et prends soin de toi
    Je t’embrasse fort
    Jacqueline

  9. Quelles belles photos et ambiance de Noël communicative, une super recette!!!
    Pour le réveillon de noël, je cuisine ta recette de dinde, mais je ne trouve pas de topinambours, par quoi les remplacer ? réponse urgente….
    Merci Marie et surtout passes de très bonnes fêtes et prenez bien soin de toi et de ta famille
    Bises chaleureuses ELLenna

  10. Merci Marie pour votre recettes de babas et l’histoire au marché de noel de Grenoble …
    Je vous imaginais tellement c’est bien décrit.
    Vous êtes une «  famille formidable »
    Joyeux Noel et Bonnes fêtes à vous
    Laurence de Pérols 😊🙏

  11. Cet article fait remonter un terrible souvenir.
    Le baba au rhum, celui digne de ce nom, est mon gâteau préféré.
    La surprise d’en voir pour la première fois en bocal s’est vite traduite par la certitude de pouvoir en manger de meilleurs encore. Quelle cruelle désillusion ! Il n’y a pas eu de récidive.
    Joyeuses fêtes de Noël.

  12. Quel plaisir de lire ce billet! Peut-être que je me lancerai dans cette recette un jour, je sais qu’elle est là, et j’ai entièrement confiance en tes goûts pour avoir validé aussi tes tas de recettes que tu disais trop bonnes, mais sur les babas je tique un pitit peu. Soit je n’en ai jamais mangé de très bons, soit c’est moi qui redoute le côté éponge aloolisée qui s’essore en bouche…En tout cas, la graine est plantée dans ma tête…
    Je te souhaite de très belles fêtes de fin d’année, à toi et à toute la famille. Profitez bien, reposez-vous, prenez le temps de le voir passer, et des bises.

  13. Avec votre recette de petits babas, vous venez de me donner une idée géniale pour un petit cadeau pour mon gendre. Il adore ça. Mais, ils seront au Cointreau, spécialité d’Angers. Pas mal non plus ! Essayez et dites m’en des nouvelles. Pour poursuivre les plaisirs, tentez les fameuses griottes au Cointreau. C’est irrésistible…. Le bonheur dans les papilles et pas que les papilles…
    Cricri49

  14. Joyeux Noël à toi Marie, ainsi qu’à tous les tiens. Merci pour toutes ces merveilles que tu nous fais partager, recettes, déco, photos, humour, potager, poulailler, conserves, fleurs, traditions, etc …etc ….et ta bonne humeur. Je ne sais pas si tu as conscience du bonheur que tu nous offres, surtout par les temps qui courent, avec tous ces illuminés qui cherchent à nous priver de toutes nos coutumes, les crèches, les sapins, le foie gras et que sais je encore. Tu es vraiment LE rayon de soleil de beaucoup d’entre nous. Tu nous fais rêver. Tout ce que tu fais c’est beau, c’est bon, c’est juste ! Avec toi on est dans la vraie vie, celle qu’on aurait toujours voulu vivre. Quelle chance d’avoir rencontré ton univers C’est exceptionnel une nana comme toi.! Ne change rien , prends bien soin de toi. Belles vacances avec toute ta grande famille. On t’attend l’année prochaine, impatiemment..

  15. Très joyeux Noël Marie, bisous virtuels à partager puisque ceux-là sont permis! Merci pour toutes ces recettes et conseils qui m’ont été si utiles! Passez de bonnes fêtes en famille, à L’année prochaine! Colette

  16. Bonsoir Marie. Repose-toi bien, passe de bonnes vacances, profite-bien de ta famille et passe de bonnes fêtes de fin d’année avec tes proches.
    Franchement, ces bocaux sont vraiment charmants. Je n’aime pas trop le baba ni même l’alcool mais pour offrir, c’est une bonne idée. Par contre, ça fait beaucoup de miel ou de sirop d’agave !!!
    J’aime beaucoup tes couronnes végétales, c’est très joli. As-tu déjà goûté le fruit de l’églantier, le cinorrhodon ( oui, j’avoue, je viens d’aller voir sur Google si je n’avais pas fait de faute pour écrire ce mot )? C’est super bon… Il faut juste ôter les grains et les poils correctement avant de manger la chair, sinon, ça pique la langue.
    Bref, merci pour cette jolie recette et à bientôt !

  17. J’aime tellement ta décoration et l’ambiance chaleureuse de ta maison que j’y passerais volontiers quelques jours de repos si tu louais. 😉
    Très originale cette recette de p’tits babas et comme toujours, un plaisir de lire tes aventures qui me rassurent car j’en ai régulièrement en cuisine.
    Je me suis occupée des cadeaux de toute la p’tite famille, j’ai potassé mes recettes pour le réveillon et le jour de Noël et… à 7h du matin, alors que tout le monde dort encore, je me suis commandée pour glisser sous le sapin, quelques-uns de tes livres dont tu as si bien parlés il y a quelques semaines. Merci à A***n qui livre si rapidement. Mon adorable P’tit loup avait vidé sa tirelire pour m’offrir un calendrier de l’Avent de thés mais P’tit mari, tête en l’air, a encore oublié sa p’tite femme. Alors je vais avoir le plaisir de découvrir tes nouveaux bébés. Merci Marie et joyeuses fêtes!!!

  18. Chère Marie.

    Permettez moi de vous souhaiter une très bonne année 2022, avec la santé avant toute chose. Que vos beaux projets se réalisent, et que votre prolifique créativité continue à nous régaler en prenant soin de notre santé pendant encore longtemps!!!!!!!

    Tous mes meilleurs voeux aussi à toute la famille Chioca , pour leur dévotion à vous servir de testeurs, pour vos inventions culinaires, pour notre bien, mais tellement drôles quand vous nous racontez vos étapes de « dégustation »…….

    Le Père Noël a bien apporté vos 3 livres de patisserie faits avec votre talentueuse Maud. la nouvelle cuisine devrait être terminée fin janvier…..J’ai hâte !!!!!
    Merci pour tout ce que vous faites.
    Je vous embrasse ( à distance, nous pouvons encore le faire !!!!!!). Mireille.

  19. Bonjour Marie !
    mon petit mari qui est un grand gourmand, regarde régulièrement votre blog. Dernièrement, il a craqué pour vos minis babas. Malheureusement, il est intolérant au gluten… J’ai donc adapté votre recette pour qu’il puisse en profiter. Le résultat est très bon même si nous ne l’avons pas comparé avec la version « gluten ».
    J’ai remplacé la farine d’épeautre par 250g de Mix Pâtisserie Schär (je n’ai réalisé que la moitié de la recette), additionné de 5g de Mix Gom’. Pour le reste j’ai suivi scrupuleusement vos indications et j’ai obtenu 28 minis babas.
    SAUF, que je n’ai pas de moules à minis babas. J’ai utilisé des moules à mini cannelés qui ont à peu près les mêmes dimensions, et que j’ai mis dans le sirop du rhum, de l’huile essentielle de citron et des rondelles de citrons (c’est plus fort que moi, il faut toujours que j’apporte ma touche perso à une recette…).
    Le résultat est très bon, nous les avons dégustés pour le réveillon de la Saint Sylvestre avec de la Chantilly coco et du sorbet à la mandarine !
    Je tiens à votre disposition la photo du résutat et merci pour ce moment de gourmandise !
    PS : entre nous, il y a une petite modification à apporter à la recette, remplacer le « u » de emprunte par « ei », ça me chiffonne…

  20. Merci pour ces belles photos et cette hilarante tranche de vie 😂
    Pas directement une question de cuisine, mais je suis très intéressée par ton mélange vodka huiles essentielles pour la maison: pourrais-tu en dire plus?

  21. Waouh, vous lire est un réel plaisir, vous avez un talent incroyable pour l’écriture ! Je viens de m’abonner et franchement, c’est carrément génial, merci ! Bonne continuation et à bientôt 🙋‍♀️🤗

  22. Bonjour Madame Chioca, je travaille pour l’émission 7 milliards de voisins sur RFI. Je cherche à vous joindre pour vous proposer de participer à une de nos émissions. Merci de votre réponse.

  23. Bonjour Marie je viens de vous découvrir grâce à l émission silence ça pousse et c est un vrai coup de cœur ♥️
    Apparemment vous avez fait beaucoup de livres autour de la cuisine, en avez-vous fait pour les personnes qui doivent manger sans sel ou peu salé ? Sinon ce serait top 😉
    Amicalement
    Anne

  24. Heureuse année à toute ta grande famille, du bonheur de la joie et encore du bonheur…
    Et merci pour tout ce que tu nous concoctes , merci pour tout l’investissement en temps, le blog les ouvrages, les petits mots, les superbes photos, la bonne humeur, la bienveillance, les conseils, l’humour…. Bref tout ce qui nous donne de la joie quand on voit arriver tes articles.
    Bises et pensées affectueuses

  25. Hello, hello,

    Je me suis loggée juste pour te souhaiter une excellente nouvelle année ! J’espère qu’elle a bien commencé, sans dent cassée ni rien, et que toute la famille est en bonne santé.

    Je te souhaite tout le meilleur et t’envoie un peu de neige et de paysages féériques – même si tu en as déjà vers chez toi, on n’en a jamais assez 🙂

    Grosses bises

  26. Bonjour Marie
    Pouvez vous me confirmer que vous avez bien reçu mon mail envoyé ce soir depuis contact avec comme objet demandé de devis?
    Merci…
    Marie

    1. Je suis donc partie faire des fouilles archéologiques dans ma boîte « contact », vous avez bien fait de me prévenir 🙂
      Je suis réellement très touchée de votre demande Marie, mais en m’excusant beaucoup de vous décevoir je ne vais vraiment pas pouvoir venir : je ne me déplace presque jamais pour le travail (tout simplement parce que j’ai déjà une vie de fou, et du mal à tenir tous mes engagements, du coup j’évite d’en prendre de nouveaux que je risque de ne pas pouvoir tenir) et de plus, à la date que vous me proposez je suis de mariage…
      Je vous souhaite de tout coeur que cette journée soit très belle pour votre famille.
      Marie

  27. Cela faisait un petit moment que je n’étais pas venu par ici et c’est bien dommage pour mon esprit! J’aime vos partages culinaires et surtout toute cette vie quotidienne que vous partagez avec tant d’humour et d’amour : merci pour tout!

Vous cherchez des ustensiles pour cuisiner sainement? Faitouts Ecovitam, extracteurs de jus Kuvings, Roaster… Je les utilise au quotidien depuis 10 ans !

10% de réduction sur tout le site !

10%

de réduction sur tout le site !

En utilisant le code promo  GOURMANDISES